Revenge - Coralie Fargeat (2017)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12847
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: Revenge - Coralie Fargeat (2017)

Message par MadXav » jeu. juin 11, 2020 3:11 pm

Bizarrement je n'avais pas vu le film. J'ai donc rattrapé mon retard cette nuit et franchement, j'ai bien aimé.

Visuellement, c'est bourré d'idées, anodines mais assez puissantes, comme l'image de la pomme. Belle est parfaite, elle pourrie au fur et à mesure que ça part en vrille. Les jeux avec les vitres teintées sont très réussis. Globalement, j'ai trouvé ça très soigné, très porté sur l'imagerie et l'esthétique.
C'est également très gore et, comme ça a été dit, assez complaisant et surréaliste. Mais bon, c'est de la série B, donc ça ne m'a ni surpris, ni géné.

Le fait que ce soit réalisé par une femme apporte une vraie différence puisque le viole n'est pas montré de manière complaisante comme c'est souvent le cas dans les Rape & Revenge. Ici, le viol est à peine montré mais on en prend la mesure par le biais des images qui suivent, que j'ai trouvé assez forte. L'homme qui masque le bruit en montant le volume de la télé, la victime silencieuse dans son lit. L'autre homme lui tendant un papier avec le montant qu'il a versé sur son compte pour qu'elle se taise. Je trouve qu'on prend bien la mesure de l'horreur par le biais de ces 3 séquences. C'est une autre manière de montrer la réalité du viol, et je la trouve percutante.

Sinon le film est généreux, avec un rythme assez soutenu, un cadre naturel superbe, une villa / labyrinthe, un final sanglant, une héroïne superbe... et à ce sujet je trouve ça cool. Parce que le film est réalisé par une femme. Et qu'elle nous dit grosso modo "C'est pas parce qu'une fille est canon qu'il faut la traiter comme une pute". Le truc du "elle l'avait bien cherché" est ici balayé avec énergie et je trouve ça très bien.
Vraiment sympa ce film.
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Shinji
Messages : 2995
Inscription : mar. mai 04, 2004 5:50 pm
Localisation : Conflans (78)
Contact :

Re: Revenge - Coralie Fargeat (2017)

Message par Shinji » mer. sept. 27, 2023 3:25 pm

C'est bien fait ; avec le peu de moyens à disposition, ça fait le job : images, acteurs, action... Mais.

Je veux bien d'une histoire de renaissance, le phénix (ce tatouage...), tout ça, mais là c'est de la transformation super saiyan. :shock:

Cela m'a sorti du coup, avec cette petite nana toute gentille qui se soigne à la Rambo d'une blessure mortelle, puis qui s'agite en warrior comme si de rien était - pieds nus dans le désert tant qu'à faire -, à manier une arme à feu gros calibre comme si elle était agente spéciale.

On sent donc que c'est surtout une réalisatrice qui veut en démontrer, et de ce côté-là rien à dire ; j'attends la suite.

PS : Je ne sais pas si c'est voulu, mais le violeur s'en prend tellement - et par tout le monde - que ça en devient cartoonesque. 8)

Image

bluesoul
Messages : 4606
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: Revenge - Coralie Fargeat (2017)

Message par bluesoul » jeu. sept. 28, 2023 2:34 pm

Vu il y a quelques annees en loc' physique par ici (Japon) et pas accroche pour ma part.

Parmi les commentaires qui refletent le plus mon ressenti: Manolito et SWS.

Pour plus perso: d'abord je suis pas fan a la base de R&R car trop complaisant (le premier "R"). En fait, le seul truc auquel je me raccroche et le cote "loi du Talion" :twisted: dans la partie deuxieme "R" et entre film trop soft (The Brave One (2007) ou trop trash/complaisant (essentiellement...le reste) il n'y a que Ms 45 (1981) de Ferrara et son propos resolument feministe qui marche pour moi.

Ici on a quoi? Un truc qui se veut hardcore dans le realisme (le viol, bien vu dans son cote "banal" et "boys-will-be-boys") mais est complement WTF dans sa violence )8 §£ :shock: , sans parler de l'heroine en mode Rambo hyper bis :lol:. Rajoutons un cote oohtheur (le trip sorti de on-ne-sait-pas-ou) et le packaging visuel du film (naissance d'un nouveau genre: le Rape-chic ou le Rape-and-Revenve-a-la-mode) :roll:

Mouais, bon bof. Sans surprise, la realisatrice n'a apparemment pas fait grand'chose depuis...En ce qui me concerne, je ne crois pas qu'elle avait grand'chose a dire a la base...

Revenge: bof / 5 (pour ceux qui aime leur R&R TRES leche ou tres "Vogue" magasine)
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Répondre