Project Shadowchaser III (1995) John Eyres

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12968
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Project Shadowchaser III (1995) John Eyres

Message par MadXav » jeu. mars 23, 2006 10:02 am

Après Cyborg Cop, on fait un petit détour via une autre série NU Image dédiée à la condition du Cyborg au sain des films de série B… Voici donc le 3eme volet des aventures du Cyborg albinos : Shadowchaser 3.

Histoire d’un cyborg
Chouette ! On est dans l'espace, c'est sympa, on se balade et on rentre à la maison dans seulement 2 jours, elle est pas belle la vie ?
Et bien non, elle est pas belle la vie. La vie, elle est du genre a vous faire entrer en collision avec une station orbitale du nom de Comstat 5, et d'ailleurs c'est ce qu'elle fait. La tuile. Le vaisseau est cassé, on va être obligé d'aller fouiner dans cette station pour voir si y'a... des trucs utiles.
L'équipage composé d'une 10aine de blaireaux s'incruste donc dans ce qui semble être une station oubliée de tous, à commencer par ses passagers, inexistants à l'exception d'un cadavre frigorifié. Brrrrrr, ça fait frais dans le dos.
Mais le vaisseau semble regorger d'autres surprises... La bonne surprise, c'est la présence d'un minerai rare d'une valeur inestimable qui provoque la convoitise. La mauvaise surprise, c'est la présence à bord de Frank Zagarino, le cyborg albinos qui bute des gens sans motif apparent depuis 3 volets. Mais aujourd'hui Frank a changé, il n'est plus le même et a acquit la potentialité de se morpher en n'importe quel individu, ce qui tendance à jeter le doute sur un équipage à la base déjà douteux...

Avis d’un humain
Après un second volet s'amusant à faire du copier/coller de Die Hard (jusque dans certaines répliques), voici qu'on se retrouve sans transition dans l'espace (c'est quand même brutal quand y'a pas de transition) pour un film qui cette fois-ci repompe allègrement Alien et Event Horizon. Et quand je dis allègrement, c'est qu'on y va carrément franco avec pour seules libertés Frank prenant la place à la fois de l'Alien et de la "présence" du film de Paul W.S. Anderson, ainsi qu'un chien au lieu d'un chat dans Alien... C'est mince. A peu prêt autant que le jeu d'acteur de Zagarino, qui restera cependant toujours plus crédible dans ce rôle récurrent d'un Cyborg sans émotions. Il est a noter d'ailleurs que l'homme n'apparaît que très peu à l'écran, laissant ainsi à la trame scénaristique (Pfffuuuu!) le temps de s'installer solidement (Re-Pfffuuuu!). Etrange tant cette série semble s'appuyer sur l'unique présence du Cyborg caoutchouteux (rappelons que l'héroïne le transperce à mains nues avec une gouttière dans l'épisode précédent!), sans doute est-ce là pour accentuer encore le côté "hommage" à Ridley Scott qui prenait soin de ne pas montrer sa créature trop tôt...
Le film reste cependant assez efficace et les décors, quoique cheapos, font illusions. Le film se laisse donc voir sans déplaisir notamment pour le côté ludique qu'il apporte: C'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de jouer au jeu des 7 erreurs en 24 images pas secondes. Mais attention et souvenez-vous : Dans l'espace, personne ne vous entendra crier à l'arnaque...
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Avatar de l’utilisateur
trepanator
Messages : 1029
Inscription : dim. mai 02, 2004 3:09 pm
Localisation : le trou du cul du monde (DOM-TOM)

Message par trepanator » jeu. juil. 06, 2006 3:08 pm

merci à Action pour m'avoir fait découvrir ce gros Z bien cheapos mais aussi bien fun ! 8) on ne s'emmerde pas une seconde et Musetta Vanders est supra bonne. les décors sont très laid mais bon, c'est pas bien grave... c'est plutot pour les FX ratés que je boude, et aussi pour l'absence quasi-totale de gore. je rajouterai également que cette prod Nu Image repompe à tout va sur Terminator et Abyss. d'façons c'est ce qui fait tout le charme de ces zèderies de retrouver quels blockbusters les "scénaristes" ont plagiés ! :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Stilleben
Messages : 920
Inscription : sam. mai 01, 2004 11:39 am
Localisation : Alsace

Re: Project Shadowchaser III (1995) John Eyres

Message par Stilleben » sam. juil. 19, 2008 8:29 pm

Ce soir, sur Virgin 12 (TNT) à 22h20 :

Shadow Chaser 3
Réalisé en 1995
Durée : 1h39 mn
Genre : Téléfilm
Pays : Etats-Unis


Sam Bottoms (Kody)
Musetta Vander (Rea)
Christopher Atkins (Snake)
Frank Zagarino (l'androïde)
Christopher Neame (Renko)
Ricco Ross (Lennox)
Aubrey Morris (le professeur)
Robina Alston (Dee)

Alors qu'elle suit son orbite près de Mars, la station de communication Comstat 5 détecte sur ses radars un objet dérivant dans l'espace. Les membres de la station identifient rapidement le vaisseau de transport Sibéria, porté disparu depuis 25 ans. Comme il ne répond pas à leurs appels, ils tentent de l'éviter, mais le vaisseau les heurte violemment. Les membres de la station se rendent à bord de l'appareil pour l'examiner et s'aperçoivent que tout l'équipage est mort depuis de nombreuses années. Ils ignorent encore que la cause de la mort de ces hommes est toujours tapie dans l'épave du Sibéria et se prépare à resurgir...

Avatar de l’utilisateur
trepanator
Messages : 1029
Inscription : dim. mai 02, 2004 3:09 pm
Localisation : le trou du cul du monde (DOM-TOM)

Re: Project Shadowchaser III (1995) John Eyres

Message par trepanator » sam. juil. 19, 2008 10:35 pm

un indispensable ! sur nrj12 en plus, top classe ! 8) :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Toussaint
Messages : 189
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:54 pm
Localisation : Plutôt réussie

Re: Project Shadowchaser III (1995) John Eyres

Message par Toussaint » sam. juil. 19, 2008 10:36 pm

C'est pas plutot sur NT1, que je regarde en ce moment même.
"The only way to have a friend is to be one."
~ Ralph Waldo Emerson

Répondre