I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
Defest
Messages : 1507
Inscription : mer. mai 12, 2004 9:44 pm
Localisation : Nilbog

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Defest » dim. août 01, 2010 7:28 pm

en France?

ca sortira dans 3 ans, à 19,99€ avec des pubs qui le feront passer pour une nouveauté...

Avatar de l’utilisateur
Lord Taki
Messages : 2630
Inscription : dim. mai 02, 2004 4:39 pm
Localisation : Nice [ France ]
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Lord Taki » ven. oct. 22, 2010 3:05 pm

Oh que c'est mauvais. Jusqu'au bout j'espérais un twist final pour ne pas finir justement sur cette histoire débile. :( Franchement pas top et je ne retiendrai que le choix artistique ostentatoire de la couleur bleu.
A éviter de toute urgence.

Avatar de l’utilisateur
Sutter Cane
Messages : 687
Inscription : ven. juin 18, 2004 10:29 pm

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Sutter Cane » ven. oct. 22, 2010 6:05 pm

L'affiche est superbe et la b.a., mystérieuse et un brin sexy m'avait frappé. Je me souviens avoir lu un article dans Mad ou l'EF où on évoquait des influences giallesques. Je DEVAIS donc le voir !

Et bien au final, je suis déçu. Le film repose essentiellement sur l'énigme sur l'identité du personnage de Lohan lorsqu'elle échappe au tueur. La partie thriller n'intervient en fait qu'au début et à la fin, le reste du film est plutot de l'ordre d'un drame familial qui s'encanaille un peu via des séquences vaguement hot.

Le film n'est pas nul pour autant, il se laisse bien regarder surtout grâce à la superbe photo de Leonetti (qui a signé les belles photos de Hot Shot 2, Mask, Mortal Kombat, The woods, Dead Silence, Dead sentence et Piranha 3D). Je retiens une petite séquence de torture (très brève mais efficace), un final sympa et des séquences de strip assez jolies et très suggestives. Mais bon...

Répondre