I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Superwonderscope » lun. août 20, 2007 8:26 pm

Thriller horrifico-fantastique avec Lindsay Lohan, par le monteur de May.

(NB : il me semblait qu'il existait un sujet?)

Je m'attendais à quelque chose d'assez mauvais. A l'évidence, Sony s'est retrouvé avec un film dont ils ne savaient pas du tout quoi faire. Mal vendu, mal distribué, promotion inexistante (du fait de sa star et de ses frasques alcoolo-drogo-disco ) et en deux semaines le film s'est retrouvé à des séances en perdition dans des petites salles de multiplexes. Vu à NYC dans un multiplexe AMC, une seule séance par jour à 22H55!

Tout d'abord, c'est en Scope, c'est déjà ça de pris. Ensuite, le film est classé R (ce que je ne savais pas àla bse). La gueule des spectateurs attendant un film avec Linsday Lohan et se retrouvant dans un délire psychalanitico-gore .

Le film est un croisement assez étrange entre L'Esprit de Caïn et La double vie de Véronique. Si, si!

Lindsay joue le role d'Aubrey, une jeune fille petit génie de piano, habitant dans une banlieue chic. Victime apparente d'un tueur en série, elle se trouve enlevée, torturée et est retrouvée dans un fossé amputée d'un bras et d'une jambe. A l'hopital, elle indique toutefois etre une autre personne, Dakota, orpheline et stripteaseuse, et ne connaissant rien de sa vie d'avant. Folle? Schizophrène? Perte de mémoire? Personnalité multiple?

Trois défauts majeurs dans le film.

1/ le tueur. Dès le réveil de Lindsay à l'hopital, j'ai tout de suite deviné son identité (pour tout fan de giallo et/ou de whodunit, c'est très facile). Ensuite, ses motivations demeurent plutot nébuleuses, et la fin n'explique que très vaguement le pourquoi du comment.

2/ les scènes de strip tease. Beaucoup trop longues, elles n'apportent nrien à la narration. Si ce n'est le fait que Lindsay Lohan dise "regardez, je peux le faire-je sais le faire-et d'ailleurs-je le fais". Un peu comme Demi Moore dans StripTease. Elle y est sexy, les seins gonflés, le cul rebondi. C'est très joli, mais hormis le fait de titiller la libido des gens concernés, ça reste trop long par rapport à ce que cela apporte à l'histoire. pas moins de 4 scènes dont deux n'y ont rien à faire.

3/ la narration. Parfois disjointe et maladroite, elle n'exploite qu'assez peu (et mal) la bonne idée du film à savoir

MEGA SPOILERS

le fait de la communication entre les jumeaux, et surtout des blessures physiques qui se répercutent d'un jumeau à l'autre

END SPOILERS

Pour le reste, il faut avouer qu'elle s'en sort plutot honorablement. Ca n'était pas gagné d'avance, mais le double role et le scénario resserré autour de peu de personnages y jouent pour beaucoup.

Visuellement, le film est très soigné. Un choix assez curieux à la base, celui de tout miser sur la couleur bleue. Des roses bleues, les vitraux du cercueil, l'environnement de l'hopital (les gants, les murs, les draps,etc.), les armes de tortures (bleu glacier)... tout semble focaliser sur des variantes de bleu. Seules les scènes de mémoire de Lindsay sont teintées de rouge, entre lapdancing et le reste, d'un rouge vif et presque de feu. Quel tempérament!

On se retrouve en fait presque au sein d'un film parlant de l'aliénation adolescente, ce qui est assez curieux. La scène ou Lindsay/Dakota elle fait l'amour avec son petit copain est assez révélatrice. D'une jeune fille sympa, prude, bonne copine, on passe à celle d'une presque femme à la sexualité épanouie, qui fume, qui jure. Comme si Lindsay Lohan cherchait aussi via ce film à s'exorciser de son image publique, tout en révélant qu'elle n'est pas seulement le véhicule d'une certaine imagerie proprette disney-isante.

Et le gore. Quelques scènes assez retournantes. J'étais avec une copine américaine qui se demandait comment le film -et certaines scènes- avait reçu un "R" et non pas un NC-17, voire pas coupées. En effet, des découpages de doigts, une main écrasée par un bloc de glace qui la fait virer au noir et décollage de chair à vif, Dakota qui essaye de se recoudre un doigt pourri à vif avec une aiguille... c'est hallucinant! Et il y en a toute une collection dans le film. Totalement inattendu.

En fait, à force de vouloir faire "différent", le film s'est quelque part perdu dans plusieurs directions, et c'est, je pense, ce qui a couté la carrière du film. Présenté comme un thriller, c'est un fait un film d'horreur surfant sur un érotisme titillatoire, doublé d'un portait d'adolescente en perdition. On y ajoute un soupçon de serial killer et de whodunit. Ca fait un peu trop. Mais force est de reconnaitre qu'on ne s'y ennuie pas un instant!

A noter aussi une très jolie partition de Joel McNeely (achetée dans la foulée), initalement au piano et qui progresse vers une orchestration riche et veloutée.

A noter que lle film s'est repris un revers sévère au box office américain (moins de 5 m de $, environ)
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

manuma
Messages : 2994
Inscription : dim. mai 08, 2005 9:44 am
Contact :

Message par manuma » jeu. nov. 15, 2007 1:01 pm

Quelques idées séduisantes au milieu d’un scénario très mal ficelé. Le début est beaucoup plus confus qu’intriguant, les séquences de danse sexy certes plaisantes à regarder mais bien trop longues et les passages gore pour la plupart d’une extrême gratuité (Lohan qui se rafistole le doigt avec du fil à coudre, dans le genre craspec la scène est très efficace, mais elle n’apporte pas grand-chose à l’histoire). Je sauve toutefois d’aboutie la jolie photo rouge et bleue de John Leonetti (50% The Woods, 50% Dead Silence donc …). Film pas infréquentable mais raté tout de même.

Avatar de l’utilisateur
Plisken
Messages : 2794
Inscription : dim. mai 02, 2004 6:27 pm
Localisation : http://perdu.com/

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Plisken » ven. janv. 11, 2008 1:06 pm

I Know Who Killed Me

Image

Réalisé par Chris Sivertson
Avec Lindsay Lohan, Julia Ormond, Neal McDonough

Synopsis
Aubrey Fleming, une jeune lycéenne de bonne famille est enlevée et torturée par un tueur en série. Après être parvenue à s'échapper, la jeune fille reprend conscience à l'hôpital et affirme qu'elle n'est pas celle que tout le monde pense et que la vraie Audrey Fleming est toujours en danger de mort.

Aaaaaaaaaaaah ça fait du bien un bon p'tit thriller lorgnant sans complexe sur les années 80. On pense un peu à Dario Argento et beaucoup à Brian De Palma.
Bizarrement ce film a été écrasé, concassé par la critique US. Franchement ont-ils vraiment vu le film, ou se sont ils dit que du moment qu'il y a Lindsay Lohan, ça ne peut être qu'un mauvais film ?

Lindsay Lohan justement... on la connait pour ses frasques dans la jet set... ben ici elle est juste une bonne actrice avec quelques excellentes scènes chaudes. Miammmm les 2 stripteases :P

L'histoire est pas plus bête que beaucoup de thriller avec un p'tit plus qui lorgne vers le fantastique.

La mise en scène est simple, languissante, excellente. Belle utilisation des couleurs et du scope avec de beaux mouvements de caméra.

Je m'attendais à une bouse, bien surpris au final malgré le dénouement et l'identité du tueur que l'on trouve très facilement

Je lui met : 8/10
Image

fada
Messages : 121
Inscription : jeu. mars 10, 2005 2:02 pm
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par fada » dim. mars 16, 2008 1:05 pm

SPOILERS INSIDE
Superwonderscope a écrit :.....
le tueur. Dès le réveil de Lindsay à l'hôpital, j'ai tout de suite deviné son identité....
Peux tu stp m'expliquer comment, car je suis complètement passer a côté...non seulement je n'ai pas compris comment Lindsay comprend qui est le tueur en lisant le truc sur la tombe...mais en plus quand on découvre qui est le tueur, je n'ai pas même pas compris qui c'était ..... :shock:

Avatar de l’utilisateur
Jarlow
Messages : 817
Inscription : mer. sept. 21, 2005 3:01 pm
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Jarlow » mar. déc. 02, 2008 5:13 pm

En tant que fan du film, je dois avouer que moi non plus je comprends pas bien comment t'as pu trouver le tueur... Il sort completement de l'hyperspace ! "I Know Who Killed Me" est par ailleurs un giallo mutant diablement sympathique, j'en conseille le visionnage immediat aux fans du genre... Et aux autres: le travail sur la photo est vraiment classe, le film a un ton assez particulier si on le compare aux thrillers classiques qui sortent en ce moment, Lindsay Lohan a grandi depuis "Parent Trap" (dans lequel elle jouait aussi ------ ah non je dis rien!), elle joue mal mais on s'en fout un peu vu le style du film... Du tout bon!
Nouveau numéro de Torso, revue de cinéma: JOE DANTE !!!
Pour nous contacter: torsofanzine@hotmail.com
Notre site web : http://torsorevuedecinema.fr/

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par dario carpenter » mar. déc. 02, 2008 6:04 pm

toujours pas de sortie dvd en France? :roll: :?

Avatar de l’utilisateur
Jarlow
Messages : 817
Inscription : mer. sept. 21, 2005 3:01 pm
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Jarlow » jeu. déc. 04, 2008 12:17 pm

Non malheureusement je crois pas que ce soit prevu pour l'instant...

:? :?
Nouveau numéro de Torso, revue de cinéma: JOE DANTE !!!
Pour nous contacter: torsofanzine@hotmail.com
Notre site web : http://torsorevuedecinema.fr/

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Superwonderscope » jeu. déc. 04, 2008 12:19 pm

une réponse pas chère qui se substitue largement au zone 2 français :

http://www.dvdpacific.com/item.asp?ID=872115
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Jarlow
Messages : 817
Inscription : mer. sept. 21, 2005 3:01 pm
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Jarlow » jeu. déc. 04, 2008 1:08 pm

http://www.amazon.co.uk/I-Know-Who-Kill ... 736&sr=8-1

j'ai pris ce dvd perso, il y a des st anglais... pas beaucoup de bonus, juste deux petits bouts de films en plus qui servent un peu a rien... mais l'image et le son sont OK!
Nouveau numéro de Torso, revue de cinéma: JOE DANTE !!!
Pour nous contacter: torsofanzine@hotmail.com
Notre site web : http://torsorevuedecinema.fr/

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par dario carpenter » sam. mars 07, 2009 11:50 am

enfin vu et plutôt déçu ...bon y a Lindsay qui s'en sort pas si mal,la photo est soignée mais ce thriller tendance De Palma est quand même plombé par une intrigue pas vraiment captivante et bâclée par moments... :?

Avatar de l’utilisateur
Jarlow
Messages : 817
Inscription : mer. sept. 21, 2005 3:01 pm
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Jarlow » mar. mars 10, 2009 11:21 am

Effectivement meme un defenseur du film comme moi sera obligé de reconnaitre qu'il y a des trous mastocs dans le scénario, des enchainements incompréhensibles, et des idées venues de l'hyperespace (l'identité du tueur???) qui convinquent moyennement. Mais ce film est très beau, original dans la production actuelle, et j'aurais vraiment plaisir à le revoir... J'aime beaucoup le travail sur les couleurs, la façon dont les objets sont contaminés par le bleu, le travail sur la photographie est vraiment nickel (bon y a des morceaux de mtv dedans dont je ne sais trop quoi penser, mais c'est peut-etre le lot d'une oeuvre baroque 21eme siecle), j'sais pas, ça s'articule pour moi.
Nouveau numéro de Torso, revue de cinéma: JOE DANTE !!!
Pour nous contacter: torsofanzine@hotmail.com
Notre site web : http://torsorevuedecinema.fr/

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par dario carpenter » ven. juil. 23, 2010 7:49 pm

I KNOW WHO KILLED disponible en dvd à moins de 5 euros sur play.com!

Avatar de l’utilisateur
Seb2
Messages : 2087
Inscription : lun. mai 03, 2004 2:07 pm
Localisation : avec Louise Cliffe !!!!!
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Seb2 » ven. juil. 23, 2010 8:29 pm

Toujours mieux que le BR ! :shock:

http://www.play.com/DVD/Region_1/4-/347 ... Price&fb=0

sinon, c'est quoi les specs du dvd ???

Avatar de l’utilisateur
Defest
Messages : 1507
Inscription : mer. mai 12, 2004 9:44 pm
Localisation : Nilbog

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par Defest » dim. août 01, 2010 12:48 pm

les specs du dvd anglais pour l'ami Seb2:

Image
audio - dolby digital 2.0 stereo et 5.1
16/9 anamorphic (ratio 2:35)
sous-titres anglais sourds et malentendants (un peu trop detaillés pour un "entendant")
101 minutes
classement -18 ans "contains strong bloody horror" (tu m'étonnes !)

Concernant le film:
Un tres bonne surprise.
Ce I know who killed me "vendu" comme un thriller sexy est en fait un pure thriller-horreur-giallo dans la veine de Body double / Raising cain de De Palma le tout soupoudré d'un bonne dose de gore vicerale (sur fond d'amputations), certaines scenes font tres mal (le doigt recousu maison).
On peut ne pas aimer et considerer que c'est un peu n'importe quoi mais difficile de nier qu'il y a eu un gros levage de cul pour ce qui est de l'histoire et de la réalisation.
En bref c'est couillu de sortir un film comme ca en 2007 et on a vraiment l'impression d'etre devant un film de fan pour les fans.
concernant la presence de Lindsay Lohan je dis pourquoi pas dans la mesure où elle s'en sort tres honorablement (en bonus du disque anglais une version extented de la scenes de dance déja bien insitante dans le film :lol: )

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: I Know Who Killed me - Chris Siverston (2007)

Message par dario carpenter » dim. août 01, 2010 1:33 pm

Toujours pas de sortie ciné ou dvd prévue en France? ): :mrgreen:

Répondre