Revenge - Coralie Fargeat (2017)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12497
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: Revenge - Coralie Fargeat (2017)

Message par MadXav » jeu. juin 11, 2020 3:11 pm

Bizarrement je n'avais pas vu le film. J'ai donc rattrapé mon retard cette nuit et franchement, j'ai bien aimé.

Visuellement, c'est bourré d'idées, anodines mais assez puissantes, comme l'image de la pomme. Belle est parfaite, elle pourrie au fur et à mesure que ça part en vrille. Les jeux avec les vitres teintées sont très réussis. Globalement, j'ai trouvé ça très soigné, très porté sur l'imagerie et l'esthétique.
C'est également très gore et, comme ça a été dit, assez complaisant et surréaliste. Mais bon, c'est de la série B, donc ça ne m'a ni surpris, ni géné.

Le fait que ce soit réalisé par une femme apporte une vraie différence puisque le viole n'est pas montré de manière complaisante comme c'est souvent le cas dans les Rape & Revenge. Ici, le viol est à peine montré mais on en prend la mesure par le biais des images qui suivent, que j'ai trouvé assez forte. L'homme qui masque le bruit en montant le volume de la télé, la victime silencieuse dans son lit. L'autre homme lui tendant un papier avec le montant qu'il a versé sur son compte pour qu'elle se taise. Je trouve qu'on prend bien la mesure de l'horreur par le biais de ces 3 séquences. C'est une autre manière de montrer la réalité du viol, et je la trouve percutante.

Sinon le film est généreux, avec un rythme assez soutenu, un cadre naturel superbe, une villa / labyrinthe, un final sanglant, une héroïne superbe... et à ce sujet je trouve ça cool. Parce que le film est réalisé par une femme. Et qu'elle nous dit grosso modo "C'est pas parce qu'une fille est canon qu'il faut la traiter comme une pute". Le truc du "elle l'avait bien cherché" est ici balayé avec énergie et je trouve ça très bien.
Vraiment sympa ce film.
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Répondre