Golem le Tueur de Londres (2016) de Juan Carlos Medina

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
comte vonkrolock
Messages : 10081
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Golem le Tueur de Londres (2016) de Juan Carlos Medina

Message par comte vonkrolock » mar. févr. 06, 2018 7:51 pm

Image

The Limehouse Golem

Londres, 1880. Une série de meurtres secouent le quartier malfamé de Limehouse. Selon la rumeur, ces crimes ne peuvent avoir été perpétrés que par le Golem, une créature des légendes hébraïques d'Europe centrale. Scotland Yard envoie Kildare, l'un de ses meilleurs détectives, pour tenter de résoudre l'affaire...


Et bien ont peut dire que cette fois ci je ne suis pas rester insensible à la mise en image de Juan Carlos Medina. Certes il n'a toujours pas de talent :mrgreen: mais au moins il fait cela toujours avec un vrai sens du professionnalisme. Le problème de ces films s'est que l'ont a l'impression de se voir plusieurs scènes collés les unes derrières les autres, et que cela fait qu'on a un film plus ou ou moins décousu.

Après il reste cette histoire basé sur le bouquin de Jane Goldman, très grande complice de Matthew Vaughn qui fait que cela sauve le film du tous venant. Bill Nighty fait bien de remarquer dans l’interview qu'il donne sur le BR qu'il faut bien prendre un peut de repos et laisser passer du temps entre deux projets (films). Chose qu'il n'a pas fait sur celui-ci donc il a décider de ne surtout pas se servir de la matière première qu'il y avait dans ce livre pour ne pas avoir a regretté certains choix. Il a pris le partie de faire totalement confiance au réalisateur en se limitant a apprendre par coeur son texte )8

Du coup si l'histoire est plutôt original et correcte, ce n'est pas grâce à ces acteurs. Olivia Cooke échapper de la série (excellente) Bates Motel semblant reprendre le rôle qu'elle y tenait. Même si du coté de Juan Carlos Medina on s'obstine à dire qu'elle était le meilleurs choix possible tellement elle était taillé pour ce rôle :roll:

Alors certes ce Golem fait le choix de nous offrir un Jack différent de se qu'ont a pu voir par le passé. L'imagerie de ce quartier de Londres rappel beaucoup celui du From Hell des Frères Hughes, s'est coloré, l'ambiance est ça s'est l'un des principales atouts. Tous comme les meurtres qui sont affreusement horrible. Le rythme est finalement adroitement sauver et entretenu par ce coté Rashomon dont s'inspire Medina.

Vu sur le BR 1080i (et oui l'ancien défilement PAL...) de chez Condor. En contrepartie pour équilibrer cette petite boulette, on a droit à un master Français tous les titres et générique sont en Français.
Dernière modification par comte vonkrolock le lun. avr. 02, 2018 10:40 am, modifié 2 fois.
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Plisken
Messages : 2793
Inscription : dim. mai 02, 2004 6:27 pm
Localisation : http://perdu.com/

Re: Golem le Tueur de Londres (2017) de Juan Carlos Medina

Message par Plisken » lun. avr. 02, 2018 12:11 am

Même si ça fait toujours plaisir de retourner dans les bas fond du Londres du 19ème siècle, il faut dire que le film n'est une très grande réussite. La faute à un rythme bien trop rapide pour ressentir l'ambiance sale et putride qui s'imposait. Reste une histoire intéressante, de jolis décors servis par un montage montrant différents points de vues des possibles meurtriers.
Image

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20926
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Golem le Tueur de Londres (2016) de Juan Carlos Medina

Message par Manolito » dim. nov. 18, 2018 12:57 pm

Adapté d'un roman historique de Peter Ackroyd, produit et écrit par Jane Goldman (collaboratrice régulière de Matthew Vaughn), "Golem, le tueur de Londres" est un film que j'ai raté l'année dernière au PIFFF.

Et il faut dire que ce n'est pas une super réussite. On apprécie le fait de sortir du carcan classique des films sur"Jack l'éventreur" qui ont tendance à beaucoup se ressembler. Le cadre du music hall londonien, ici beaucoup employé, est haut en couleurs et en personnages marquants.

Malheureusement, "Golem" souffre d'une intrigue très dense, bavarde, qui file trop vite pour qu'on s'attache aux personnages ou qu'on se laisse entraîner par son ambiance. Il accumule les twists en tout genre, jusqu'à épuiser l'attention et l'intérêt du spectateur. Un petit film intéressant, avec une belle reconstitution de bons acteurs, mais aussi confus et frustrant.

Vu mycanal/ciné +, copie 2.35 scope, VM anglaise stérép PCM STF.

Répondre