Soul - 2020 - Pete Docter - Kemp Powers

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 21041
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Soul - 2020 - Pete Docter - Kemp Powers

Message par Manolito » ven. déc. 25, 2020 1:02 pm

Quand j'étais gamin, tous les après-midi du 25 décembre, on allait au ciné avec mes cousins et ma famille, souvent pour aller voir un Disney d'ailleurs.

Cette année, pas de ciné, pas de grand dessin animé sur les grands écrans éteints. Du jamais vu depuis l'invention du cinéma en France par les Frères Lumière ! Pas d'enfants rigolards se pourrissant les dents à coups de confiserie, pas de joyeuse impatience dans des files d'attente populeuses, pas de foule tumultueuse devenant silencieuse en un instant et retenant son souffle dès que les ténèbres se font et que le Grand Film commence sur le Grand Ecran...

Disney sort donc le nouveau Pixar ce jour directement sur Disney Plus, "Soul" de Pete Docter ("Monstres et cie", "Là-haut", "Vice Versa" : 3 longs métrages seulement, mais qui font un sérieux CV !). "Soul" devait sortir en salles (cet été), mais bon, ainsi vont les choses. A savourer en famille, pour ceux qui ont la chance de passer leurs fêtes avec leurs proches, ou seul bien au chaud pour les autres. En attendant que ça aille mieux, bientôt sans doute ! :)

Image

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 21041
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Soul - 2020 - Pete Docter - Kemp Powers

Message par Manolito » sam. déc. 26, 2020 9:05 am

Avec "Soul", Pete Docter creuse son sillon ouvert avec "Vice Versa" d'une forme de cinéma thérapeutique.

Après le monde des émotions, il livre ici une méditation existencielle sur l'inspiration, les forces en nous qui nous poussent dans la vie, l'harmonie intérieure. L'inspiration qui peut être une chance, une opportunité de vivre sa vie de façon pleine et entière ; mais qui peut aussi être une malédiction quand elle devient une obsession, qu'elle nous coupe des autres et finalement de nous-même, et devient une source d'anxiété. Cette inspiration peut être un talent donné, ou simplement l'inspiration de vivre, d'aimer la vie...

Comme dans "Vice Versa", "Soul" explicite son propos au gré d'une mythologie assez abstraite, avec une peinture de l'au-delà fonctionnant selon ses propres règles que le spectateur doit assimiler et accepter (un peu comme dans des Nolan du genre "Inception" ou "Tenet" en fait !).

Cela donne lieu à des trouvailles visuelles et sonores tout à fait incroyables, croisement entre l'animation numérique grand public et un univers à la Terry Gilliam - par exemple la confrontation entre 22 et ses voix négatives intérieures ! C'est donc un film plus complexe, mais aussi beaucoup, beaucoup plus ambitieux, que les très linéaires "Coco" ou "En avant". Cela fait mal de découvrir "Soul" à la télévision tant il est évident qu'il est taillé pour le grand écran, en particulier dès les premières scènes dans l'au-delà, mais bon, c'est comme ça...

Ces séquences dans l'au-delà cohabitent avec celles se déroulant sur Terre, plus classiques mais néanmoins soignées et réussies.

Un film très ambitieux donc, aussi bien dans le fond que dans la forme, avec évidemment une animation au top, une créativité et une invention cinématographique d'une richesse admirable, et des touches d'humour qui fonctionnent, malgré un sujet tournant autour de la santé mentale et de la mort, qui a priori ne prête pas à la rigolade. "Soul" n'est pas parfait, les aller-retours entre la réalité et l'au-delà peuvent donner un ressenti un peu chaotique, et la fin peut paraître abrupte (mais sur un tel sujet, difficile de conclure de manière définitive !).

Mais c'est tout de même un film très réussi, très ambitieux, dont le propos va quand même chercher loin. Après, c'est évident qu'il ne plaira pas à tout le monde, c'est du cinéma moins direct et consensuel qu'un "Toy Story". "Soul" met en oeuvre des idées assez abstraites comme "Vice versa", et il est évident que les spectateurs qui n'ont pas accroché à ce dernier ne vont pas être à l'aise avec "Soul" ! Mais c'est aussi un film très réussi, qui expérimente, qui cherche, et qui inspire !

Vu sur Disney +.

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4965
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: Soul - 2020 - Pete Docter - Kemp Powers

Message par DPG » lun. janv. 04, 2021 5:37 pm

D'ailleurs, quelqu'un sait si le film sortira en DVD / BR ou bien restera une exclu Disney + ?
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4965
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: Soul - 2020 - Pete Docter - Kemp Powers

Message par DPG » mer. janv. 06, 2021 4:11 pm

Vu ce "Soul", et c'est effectivement une très bonne cuvée Pixar ! :-D

Je rejoins tout à fait le texte de Manolito donc je ne vais pas tout reprendre point par point, mais on retrouve tout ce qu'on aime chez Pixar, ce double discours qui parle à toutes les générations, ce mélange de simplicité et de profondeur, d'humour et d'émotion. Le film est effectivement assez proche d'un "Vice versa", mais fonctionne tout aussi bien sans jamais être dans la redite. C'est parfois fun, parfois triste, toujours prenant, aucune baisse de rythme à noter, et toujours une technique étourdissante, toujours au service du récit, avec des mondes inventifs, des persos attachants, une minutie du détail jamais prise en défaut. Bref, du très bon cinéma, qu'on aurait aimé voir en salles :cry: mais dont la vision "at home" reste indispensable !
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
hitcher
Messages : 1121
Inscription : ven. avr. 30, 2004 3:47 am
Localisation : sur la route d'Amboy

Re: Soul - 2020 - Pete Docter - Kemp Powers

Message par hitcher » lun. janv. 25, 2021 12:16 am

Manolito a écrit :
sam. déc. 26, 2020 9:05 am
C'est donc un film plus complexe, mais aussi beaucoup, beaucoup plus ambitieux, que les très linéaires "Coco" ou "En avant".
Je ne vois pas en quoi il est plus complexe ou plus ambitieux que COCO, mais ce qui est sûr c'est qu'il est bien moins réussi.

L'esthétique?: De très haut niveau rien à dire, c'est vrai.
Le message?: Ne pas rester obsédé sur ses rêves pour ne pas passer à côté de sa vie? OK pourquoi pas.
La comédie?: Bof (le meilleur gag piqué à Paddington 2 :roll: )
L’émotion?: Ou plutôt son absence. Voilà le problème. Constamment à la lisière de l'ennui, pour moi c'est raté.
Il faut avouer que je l'ai vu avec mon fils en VF, et que j'ai trouvé le doublage plus que médiocre (Omar Sy vs Jaimie Foxx, y a pas photo! Même mon fils s'en est rendu compte quand je lui ai fait écouter des passages en VO)
Ca a certainement pesé dans la balance, mais je ne lui redonnerai pas sa chance en VO...

Allez, je retourne voir COCO 8))
Image

Avatar de l’utilisateur
leWalrus
Messages : 1703
Inscription : ven. avr. 30, 2004 11:36 am
Localisation : Besançon

Re: Soul - 2020 - Pete Docter - Kemp Powers

Message par leWalrus » lun. janv. 25, 2021 10:36 am

Je suis assez partagé.
J'ai plutôt assez bien aimé et je me suis pas trop ennuyé, mais j'ai trouvé le film mal construit (avec deux fins ?).
J'ai pas trouvé ça drôle et mes enfants de 5 et 7 ans non plus. :|

Mais, j'ai passé un moment agréable, sans prise de tête en souriant (à défaut de rire). On est loin des réussites précédentes du studio, mais c'est honorable et clairement au dessus la moyenne des productions animées.

Répondre