Les Révoltés de l'An 2000 (1976) Narciso Ibanez Serrador

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
twister
Messages : 153
Inscription : lun. mai 10, 2004 1:00 pm
Localisation : au pied de la butte

Les Révoltés de l'An 2000 (1976) Narciso Ibanez Serrador

Message par twister » jeu. oct. 07, 2004 8:08 am

Vu il y a des années, et j'ai encore une VHS sous LES REVOLTES DE L'AN 2000

les enfants se révoltent contre les adultes, ayant ras le bol qu'ils polluent et massacrent le monde entier

bref, les mômes font table rase sur une île, quand surviennent des touristes

j'avais adoré à l'époque, notamment la scène avec le mec suspendu qu'un môme les yeux bandés doit atteindre avec une faux, ou la gamine qui bastonne une vieille avec sa canne.

Très politiquement incorrect, mais un grand film espagnol pour moi !!

A quand un dvd ?
merci la gueuze, tu es un laideron, mais tu es bien bonne !

ma collection : http://www.intervocative.com/dvdcollect ... /hellboy69

Avatar de l’utilisateur
infernalia
Messages : 405
Inscription : mar. mai 11, 2004 1:33 pm
Localisation : Dans la maison aux fenêtres qui rient, tout à côté de chez la Mère des Ténèbres

Message par infernalia » jeu. oct. 07, 2004 10:20 am

Le deuxième chef d'oeuvre absolu de Serrador, qui n'a fait que 2 longs métrages pour le ciné avec LA RESIDENCE...
Absolument terrifiant, tendu, superbe.... je n'arrive pas à être autrement que dithyrambique avec ce réal. Du générique de début sur les atrocités commises dans le monde sur les enfants jusqu'à la dernière image, comme une conséquence diabolique, ce film est superbe.
Un beau dvd effectivement serait indispensable (existe au japon et en espagne mais plutôt à éviter..)
Vive le fantastique italien....
La Cave aux Crapauds
Culturopoing

Avatar de l’utilisateur
noar13
Messages : 431
Inscription : lun. mai 03, 2004 9:33 am

Message par noar13 » jeu. oct. 07, 2004 10:52 am

c'est quoi le pb du dvd jap ? (a part l'absence de st et le prix)
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
infernalia
Messages : 405
Inscription : mar. mai 11, 2004 1:33 pm
Localisation : Dans la maison aux fenêtres qui rient, tout à côté de chez la Mère des Ténèbres

Message par infernalia » jeu. oct. 07, 2004 1:11 pm

l'absence de sous-titrage, et le prix :D

Non sérieusement, je ne crois pas que l'image soit tip-top, et je ne suis pas sûr que ce soit une version complète et au format respecté.
Vive le fantastique italien....
La Cave aux Crapauds
Culturopoing

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » jeu. oct. 07, 2004 6:50 pm

Un CHEF D'OEUVRE de Narciso Ibanez, un MUST du film d'horreur consacré aux enfants.

Ce film est une pure merveille de terreur, un film d'une incroyable glauqueur et terriblement intelligent.

Commencant par de veritables images d'actualité retracant tous les genocides et maltraitances d'enfants ayant traversés notre Histoire, le film suit ensuite un couple dont la femme est enceinte sur une ile où apparemment ne vit plus aucun adulte, sauf de enfants... muets et sauvages.

Un climat sourd, moite, une terreur latente qui va crescendo ds ce village de pierres cotier écrasé par la chaleur et desesperemment vide.
Puis l'horreur qui grandit qd le couple comprend que les enfants ont tué ts les adultes et qu'ils st leur proie maintenant.

Un atroce survival commence parsemé de séquences de pure terreur et d'une grde cruauté parfois ds leur symbolisme.
La plus horrible et glaciale séquence restera celle où un jeune enfant va tuer la femme, enfant que va devoir abattre le mari, ibanez n'epargnant pas la lente vision de sa mort.
L'accouchement mortelle de la femme aussi , dévorée de l'interieur par son bébé et ce magnifique twist final, d'un rare pessimisme et d'une rare audace... apocalypse apocalypse..

Les enfants sont formidables, terriblement sauvages et muets..
Un film d'une rare intelligence, profond, terrible.. un cauchemar qui fait reflechir!!

Le titre original "Qui peut faire du mal à un enfant?" prend ici tout son sens.. mieux que l'absurde titre francais n'ayant aucun raport avec le film.
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » jeu. oct. 07, 2004 8:42 pm

Un visuel:

Image
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Whale Rider
Messages : 187
Inscription : ven. avr. 30, 2004 11:21 am

Message par Whale Rider » sam. oct. 09, 2004 12:48 am

une oeuvre magistrale, la révolte des preemière victimes de la folie des hommes comme nous le montre les images documentaire du début. Un chef d'oeuvre indispensable.

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » sam. oct. 09, 2004 11:40 am

Indispensable.. comme une baleine sur un forum!! :lol: :wink: :wink:
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Whale Rider
Messages : 187
Inscription : ven. avr. 30, 2004 11:21 am

Message par Whale Rider » dim. oct. 17, 2004 11:55 am

eric draven a écrit :Indispensable.. comme une baleine sur un forum!! :lol: :wink: :wink:
la baleine vient d'ailleur de trouver une nouvelle vague, elle s'appelle Tele 2 :wink:

Superfly
Modérateur
Messages : 13083
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:13 am
Localisation : Avec Milla en train de casser du zombie ...

¿Quién puede matar a un niño? - N. Ibanez Serrador (1975)

Message par Superfly » jeu. nov. 11, 2004 12:21 am

Le film de Chicho Ibáñez-Serrador

A couple of English tourists rent a boat to visit the fictitious island of Almanzora, just off the southern Spanish coast. When they arrive, they find the town deserted of adults, there's only children who don't speak but stare at them with eerie smiles. They soon discover that all the children of the island have been posessed by a mysterious force or madness which they can pass from one to another, and which makes them attack and murder their elders, who can't defend themselves because nobody dares to kill a child...

Après le Z2 Espagnol

Le Z je ne sais quoi.
Image
Uncut version
Widescreen
16x9 Enhanced
Audio: English 2.0 Spanish 2.0
Subtitles: English
Trailer
Photo Gallery

20 dollars http://www.lfvw.com/who_can_kill_child.html

Sources DvdManiacs.

Avatar de l’utilisateur
fairfax
Messages : 505
Inscription : ven. avr. 30, 2004 4:30 pm
Localisation : Au fond du bus

Message par fairfax » jeu. nov. 11, 2004 1:56 am

Il s'agit bien sûr de "Les révoltés de l'an 2000".
Les apparitions fatales des morts-vivants, dans leur brutalité, apparaissent inévitables, comme la main aveugle du destin. Les morts sont une fatalité, non un danger qui mettrait en jeu la survie.

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Messages : 2886
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:28 am
Localisation : A Lôzaaaaane
Contact :

Message par Kerozene » jeu. nov. 11, 2004 10:34 am

Alors j'en avais un peu marre des posts du style "la jaquette est laide", mais là c'est plus fort que moi :

Cette jaquette est franchement dégueulasse !
Image

Médusa Man
Messages : 442
Inscription : mer. mai 05, 2004 10:19 am
Localisation : urban jungle
Contact :

Message par Médusa Man » jeu. nov. 11, 2004 10:41 am

D'accord avec toi Kerozène... quelle affreuse jaquette !
Sheri Moon you're the sun of my life !

Avatar de l’utilisateur
fairfax
Messages : 505
Inscription : ven. avr. 30, 2004 4:30 pm
Localisation : Au fond du bus

Message par fairfax » jeu. nov. 11, 2004 3:03 pm

J'ai eu l'occasion de voir la jaquette espagnole, à dominante rouge, et elle n'est pas terrible non plus. Dommage car eux ont plus conservé cette tradition de l'affiche à l'ancienne pour leurs dvd.
Les apparitions fatales des morts-vivants, dans leur brutalité, apparaissent inévitables, comme la main aveugle du destin. Les morts sont une fatalité, non un danger qui mettrait en jeu la survie.

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » jeu. nov. 11, 2004 7:05 pm

Un des plus beaux films du ciné espagnol et l'un des plus forts.. Un chef d'oeuvre absolu..

Qt aux jaquettes, celle de la VHS francaise est plutot pas mal, une des affiches espagnoles est sympa aussi.. Mais là... c ideal pour rendre son repas en cas d'indigestion.. :lol:
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Répondre