Midi-Minuit Fantastique - L'intégrale (Rouge Profond, 2014-21)

Infos et annonces sur les Magazines / Fanzines

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team

japi
Messages : 394
Inscription : mer. mai 25, 2005 4:18 pm

Re: Midi-Minuit Fantastique - L'intégrale (Rouge Profond, 2014-21)

Message par japi » mar. janv. 04, 2022 3:40 pm

J'ai terminé la lecture du 4ème volume.
Faisons un bilan :

Ce qui remarquable, c'est la qualité de la restauration.
Il y a de nombreuses illustrations superbes.
Ensuite, la qualité des textes et surtout la diversité des sujets abordés.
Midi-minuit fantastique était une revue éclectique, au ton libertaire.
Le premier volume, thématique, est un peu à part : King kong, Dracula...
Ce fut plus diversifié par la suite (films, mais aussi livres, BD, peintures... sont abordés.)
C'est une revue sérieuse, destiné aux adultes.
La seule exception concerne la fiabilité des articles de Jean Boullet, enthousiaste mais fantaisiste. Il sera écarté par la suite.
Les entretiens sont très intéressants, c'est vraiment le point fort de la revue.

Relire Midi minuit fantastique c'est plonger dans les années soixante, très marqués par la censure (le dernier numéro n'est jamais paru à l'époque).
On voit aussi que beaucoup de films existent encore aujourd'hui, d'autres ont sombré dans l'oubli.

Des textes exigeants, parfois un peu ardus, suivant les intervenants.
On regrettera peut être, quelquefois, des jugements un peu à l'emporte pièce ou des présentation dévoilant trop d'un film.

Il y a un paragraphe en double dans le quatrième volume.
Mais surtout, il manque un index, alors qu'il était prévu. C'est ma principale critique.
Les ajouts (préfaces, entractes) sont de très bonnes initiatives.

Globalement, on reste sur une bonne impression.
Pour moi, dans ma bibliothèque, c'est un peu comme posséder des œuvres de la Pléiade.
De beaux livres, au contenu enrichissant. En outre, Midi midi fantastique conserve une modernité assez surprenante.

Je terminerai par les DVD qui accompagnent chaque volume.
Les courts -métrages ne sont pas tout à fait à la hauteur des livres, néanmoins, il y a de belles découvertes, de l'insolite aussi.
Le Dracula en ombres chinoises de Jean Boullet, l'étonnant Ténèbres de Claude Loubarie (volume 3).
Les meilleurs restants Fantasmagorie de Patrice Molinard (volume 2) et le bijou Insomnie de Pierre Étaix (volume 4).
Il y aussi des documentaires, des présentations de Nicolas Stanzick...
Un contenu varié, qui complète idéalement les livres.

Répondre