The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

bluesoul
Messages : 4356
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par bluesoul » ven. sept. 30, 2016 3:40 pm

Le film est sorti aux USA le 9/23, bilan d'apres Mojo: 43 Mio USD aux USA et 21 Mio USD a l'etranger pour un budget de 90 Mio USD. Ca pourrait le faire, non? Faudra voir le bouche-a-oreille. :?

A mon sens, le gros probleme est que les westerns ne font que vivoter depuis 10 ans... :?
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12496
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par MadXav » ven. sept. 30, 2016 5:25 pm

Si les chiffres de mojo sont exacts, je nai pas l'impression qu'on court au drame. Deux tiers du budget couvert en moins d'une semaine d'exploitation, bien des films aimeraient pouvoir en dire autant en ce moment...
C'est le meilleur démarrage d'un film de Fuqua, à égalité parfaite avec son Equalizer qui a fini à 100M $ sur le sol US. Le plus gros succès du réal...
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

bluesoul
Messages : 4356
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par bluesoul » sam. oct. 01, 2016 1:00 am

Deux tiers du budget couvert en moins d'une semaine d'exploitation, bien des films aimeraient pouvoir en dire autant en ce moment...
Faut quand meme noter que le budget serait de 90 Mio USD. On est donc loin des delires de certains films (Lone Ranger qui aurait (soi-disant) coute la bagatelle de 250 Mio USD :shock: :shock: :shock: ).

Perso, j'aurai tendance a dire que 90 Mio est deja assez cher. Un Western ca a besoin d'un desert, de quelques canassons et de mecs en stetson, pas plus non? Visiblement, le prix de l'avoine flambe. :D

Allez, soyons francs. Personne sur le site ne souhaite du mal a ce film (ou a d'autres). C'est juste que bon, le sujet est un cran trop connu. Esperons qu'on echappera au Mercenaire Extended Universe. :roll:
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
Cosmodog
Messages : 2142
Inscription : mar. sept. 05, 2006 8:38 pm
Localisation : Niche cosmique

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par Cosmodog » mer. oct. 05, 2016 9:43 pm

Moyen. C'est plutôt bien fait, ca pétarade dans tous les sens, limite trop, y'a tellement de méchants qu'ils deviennent un peu les stormtroopers du western, tombant par paquet de dix sans paraître trop menaçants.

Les 7 mercenaires sont pas inintéressants mais on s'attache pas vraiment à eux. Le problème c'est qu'on comprend pas trop pourquoi ils s'embarquent dans cette galère, voire pas du tout (le personnage de l'indien). Vincent D'Onofrio sort clairement du lot avec son perso de trappeur catho un peu fondu. Pour le reste, le méchant est trèèès méchant (il crame même les églises c'est dire).

On attends donc patiemment les affrontements, assez violents (juste pas trop) et d'envergure, mais avec de grosses incohérences, enfin surtout une
Spoiler : :
la gatling, menace suprême alors que très loin de la ville quand même, difficile d'imaginer son tir efficace et précis. Ça rend le truc un peu ridicule, surtout quand il faut 15 minutes pour changer un chargeur... :D , et du coup les persos font n'importe quoi "une gatling qui fracasse tout, vite les enfants, sortez de votre abris et courrez a découvert, on espère qu'il vont mettre 10 plombes à recharger !"
Pas déshonorant quoi.
Pas de quoi renouveler le genre. Quoiqu'on en pense Tarantino fait plus de bien au western que ces relectures de studio.

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par Superwonderscope » jeu. oct. 06, 2016 10:10 am

287 000 entrées sur 407 copies. Pas déshonorant mais Sony est hyper déçu, doù les réticences initiales à communiquer dessus. Ils en espéraient le double.
Il faut aussi savoir que le budget initial fait quasiment x 2 pour sa promotion. Donc le film devrait faire opération transparente sur les résultats. pas suffisant pour espérer une suite, cependant, ce qui était le plan initial.
A titre de comparaison:
Equalizer faisait 40 000 entrées de plus.
Les 8 salopards etaient à 759 000 entrées en 1e semaine.

Et sorti la même semaine, Radin! cumule 1 002 000 entrées dans le même temps sur 650 copies.

Enfin, la version 1961 avec cumulé 7 036 000 entrées en France et l'original des 7 Samouraïs 396 000 entrées en 1955...
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12496
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par MadXav » jeu. oct. 06, 2016 11:33 am

Ca semble quand même assez bien parti pour être le plus gros succès de Fuqua non ?
Peut être que Sony avait tout simplement trop d'ambitions pour ce film...
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par Superwonderscope » jeu. oct. 06, 2016 8:44 pm

ca restera Training Day (le dollar était moins fort à l'époque et comparativement parlant, à la défaveur des 7 M.à), d'un point de vue du nombre d'entrées et de $. l chute est lourde est 2e semaine et le bouche à oreille pas très flatteur;
ça reste néanmoins une belle percée publique sur un genre peu porteur et casse-gueule en France;
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par arioch » dim. nov. 13, 2016 1:10 am

Quand on compare le film à celui de John Sturges, c'est juste pourri cette relecture ! Les personnages sont ratés. Comme quelqu'un l'a dit, on ne comprend pourquoi les mercenaires suivent le premier d'entre eux. Enfin, si, y'en a un pour son cheval, un autre pour éviter d'être ramené à la justice et un autre pour une vengeance... Mais les autres ??? :shock:
Les personnes sont très mal définis. Ils étaient clairs et nets dans l'original, chacun avec ses spécificités. Là, c'est par moment bizarre. Le lanceur de couteau interprété par James Coburn est remplacé par un asiatique qui suit, on ne sait pas pourquoi, un gars. Ce dernier, c'est le personnage interprété par Robert Vaughn mais ça ne fonctionne pas vraiment. Ethan Hawke en vieux militaire traumatisé fait pitié en comparaison de Vaughn en tueur d'élite. Tout le film est comme ça... Pas grand chose ne fonctionne vraiment de manière naturelle. Le recrutement était sympathique dans le film de Sturges, on s'attachait aux personnages... Là, on s'en fout complètement, y'a juste des mecs qui tirent sur d'autres mecs. Jusqu'à un climax final sans envergure !

Ils auraient pu réactualiser, améliorer... Je ne sais pas... Ben, non, au contraire, c'est moins bien à tous les niveaux, c'est assez fou ! Et quand le générique de fin arrive et que l'on entend pendant 30 secondes la musique originale, ça fait bien pitié de s'être tapé la partition du remake qui est à l'image du film, pas flamboyant, pas enthousiasmant... Et le pire, c'est lorsque tu vois le nom de la personne qui est crédité, James Horner, c'est sa dernière partition pour le cinéma avant de mourir. C'est pas glorieux !
"Fuck The World", Rambo

bluesoul
Messages : 4356
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par bluesoul » dim. nov. 13, 2016 9:52 am

Ca sent la loc' tout ca... :?

En fait, je rajouterais bien un 8eme mercenaire a la liste en la personne, 'ben de Fuqua...

C'est vrai, il commence vraiment avec Training Day (apres un Replacement Killer qui lorgnait beaucoup vers le cinema HK), puis ensuite ca oscille entre du "bon" (Tears of the Sun), voire de l'"alimentaire" (Shooter--zero souvenirs! :shock: ) sans plus avec une tendance recente a plonger dans les remakes (Magnificient 7) et les adaptations TV (Equalizer).

Pour ma part, je n'attends du bonhomme plus que des "honnetes divertissements" ...

Bref, je me pose la question: Fuqua; l'homme d'un film?
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par arioch » dim. nov. 13, 2016 11:05 am

Le seul film que j'ai vraiment trouvé sympa de ce réalisateur, c'était SHOOTER. Pas d'attente, un acteur principal que je n'aime pas... Du coup, j'avais bien aimé ce film assez basique et qui me faisait penser à un autre film de traque avec un sniper qui se retrouvait au milieu d'un complot (me souvient plus du titre pour l'instant).
"Fuck The World", Rambo

bluesoul
Messages : 4356
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par bluesoul » lun. nov. 14, 2016 2:34 am

qui me faisait penser à un autre film de traque avec un sniper qui se retrouvait au milieu d'un complot (me souvient plus du titre pour l'instant).
Ca, c'est un truc qui me trotte en tete depuis avoir vu Shooter.

J'ai en tete 3 acteurs pour le metrage Shooter-avant-l'heure: Dolph, Dacascos (sur internet, quelqu'un suggerait Sabotage (1996), mais ca me dit rien) et un acteur...black(!) que je ne parviens plus a cerner (Van Peebles?? ou un des Wayans??). Mais comme leurs filmos respectives sont maousses, j'ai jamais eu le courage de chercher...

Si tu te rappelles, ca m'interesse! :)
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
antropophagus
Messages : 1500
Inscription : lun. mai 03, 2004 2:16 pm
Localisation : Into the twisted life of a necrophiliac

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par antropophagus » lun. nov. 14, 2016 2:51 am

bluesoul a écrit :Bref, je me pose la question: Fuqua; l'homme d'un film?
Revoyez TRAINING DAY, j'ai jamais compris sa bonne réputation car c'était déjà passable...
Man-eater

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par comte vonkrolock » jeu. nov. 24, 2016 2:15 pm

antropophagus a écrit :
bluesoul a écrit :Bref, je me pose la question: Fuqua; l'homme d'un film?
Revoyez TRAINING DAY, j'ai jamais compris sa bonne réputation car c'était déjà passable...
Je crois que s'était surtout l'oscar de Denzel qui en parti changer la vie de Dragé :mrgreen: le bonhomme a quand même été sur plusieurs spectacle de types différents (Un tueur pour Cible, Les Larmes du Soleil, le Roi Arthur, Shooter, L'Elite de Brooklyn, la Chute de la Maison Blanche, Equalizer...)
Un honnête artisan dont les films ne mon jamais ennuyé, certes s'est pas Richard Fleischer :mrgreen: mais faut bien lui reconnaître le fait d'être arrivé a duré au fil des années, ce qui n'est pas le cas de beaucoup, regardons par exemples les frêres Hugues qui eux sont bourré de talents je trouve (Menace II Society, Generation Sacrifiée, From Hell, Le Livre d'Eli...) j'ai l'impression qu'ils sont bien plus de mal. Alors qu'ils varient tout autant leurs sujet ainsi que leurs cinéma.

Pas évident pour ces personnes de se faire une place surtout à Hollywood, donc Fuqua je le soutiens même si ce magnificient seven semble encore une fois plus la volonté de producteurs de refaire un succès plutôt que des gens qui jouent dedans d'en créer une nouvelle franchise.... :(
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
fiend41
Messages : 2137
Inscription : sam. mai 01, 2010 7:07 pm

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par fiend41 » sam. déc. 31, 2016 12:52 am

avis partagé en largeurs.

rien d'exceptionnel niveau idées, une cohésion correcte mais les acteurs étant moins cultes que leurs ainés, ça se ressent pour le cast au niveau testostérone et les égos. on avait affaire à des acteurs cultes qui crevaient l'écran, et mc queen était même rageux de partager l'affiche avec brynner, les 2 plus grosses stars d'époque quoi.

ça reste en deçà. des personnages donc moins réussis (j'ai quand même acquiescé pour l'indien qui cherche sa voie et le décalage du mexicain), et puis oui la motivation ? ils sont moins hautains et morts de faim que l'original, on avait affaire à des durs impayables dans un mauvais moment, (un peu comme si on se tapait une partie du jeu "Jagged alliance" et qu'on rêve d'avoir les meilleurs profils pour monter un squad bien équipé).

s'il n'y avait pas eu la gatling, ça aurait été juste stupide et du railshooting même.. et quand bien même, ça n'étoffe pas l'action ou l'héroisme des survivants.., et d'onofrio continue de viser l'actor's studio..

Superfly
Modérateur
Messages : 13083
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:13 am
Localisation : Avec Milla en train de casser du zombie ...

Re: The Magnificent Seven - Antoine Fuqua (2016)

Message par Superfly » sam. déc. 31, 2016 1:16 am

C'est super Training Day. J'adore ce film et la scène chez les mexicains me filent toujours des frissons.
Sinon un western sympa, qui bourrine bien. Rien d’innovant mais de bons acteurs et des bonnes scènes de gunfights.

Répondre