Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Message par Superwonderscope » ven. mai 24, 2019 11:08 am

Le film sort aujourd'hui chez Vinegar Syndrome - 3000 exemplaires, il n'en reste que 500 visiblement.

Scan 4K depuis le négatif original
deux versions 1.85:1 et 2.35:1
84mn avec sta
making of et 2 featurettes d'archive
pas de codage régional

Image
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Red Helling
Messages : 636
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:32 am

Re: Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Message par Red Helling » lun. nov. 18, 2019 10:28 pm

Voilà un film que je connaissais pas. J'avais bien dû voir le titre en parcourant la filmo de Paul Bartel, mais pas plus. D'autant que je pense qu'il n'est jamais sorti en France. Et voilà que Vinegar Syndrome sort le film dans une belle édition avec pour allécher une bande-annonce.

https://www.youtube.com/watch?v=XBbAi5cs2NQ

Et ça a marché, car j'ai tout de suite eu envie de le voir. D'après moi, si la bande-annonce vous attire, vous devriez passer un bon moment. C'est bien cette ambiance pendant tout le film.
Alors j'avais une réserve en ce qui concerne Divine, car le personnage, à cause de son rôle dans Pink Flamengo, a quand même tendance à un peu être repoussant. Ce qui en soit n'est pas une critique, puisque c'est le but du film de John Waters. Il n'empêche qu'on est en droit de se demander si Divine est faite pour un rôle en dehors de ce genre de délires. Un travesti est un personnage et un personnage qui joue un personnage, qu'est-ce que ça donne ? D'ailleurs dans les bonus l'un des producteurs dit que pendant qu'il essayait de monter le projet, on lui demandait pourquoi ne pas prendre une vraie femme. Mais ils croyaient en leur idée, ont tenu bon et c'est tant mieux ! Elle est parfaite ! Elle apporte quelque chose de bienvenue dans le ton du film. Elle est aussi au coeur d'un running gag dont je préfère ne pas en dire plus, mais c'est très réussi ! En fait, c'est tout le casting qui est une réussite et ça apporte vraiment un grand plus vu que tous les personnages sont hauts en couleur. Après ne vous attendez à une super histoire, il y a bien une énigme sous forme de limerick mais on est là dans la parodie de western alors l'intérêt du film est dans l'humour et l'ambiance, sans oublier les super répliques et une bonne dose de situations et de sous-entendus graveleux :)

On notera aussi 3 chansons originales des plus sympas, dont une chantée par Divine et une autre par Lainie Kazan. Vous pouvez d'ailleurs entendre et en partie voir la performance de Divine dans la bande-annonce.

These lips were made for kiss, these hips were made for bliss :) Attention, elle peut rester à l'esprit un moment...

Chose importante, le film est proposé en 1.85 et en 2.35. Il y a une explication avant le film et le vrai format est 1.85. Dans la mesure où ils ont bossé à partir du négatif original, je pense qu'ils savent un peu de quoi ils parlent. La version 2.35 semble là car je pense que c'est comme ça qu'elle est le plus connue par le public US. Donc il n'y a même pas à discuter, chacun regarde la version qu'il veut.

Pour ce qui est de la qualité de l'image et du son... Négatif original et Vinegar Syndrome, franchement il serait étonnant d'avoir à redire...

Niveau bonus...

“Return to Chile Verde” - the making of Lust in the Dust with Tab Hunter and Allan Glaser

C'est une interview. Même si c'est courant, je n'aime pas trop ce terme de Making of quand on a pas d'images de tournages. Alors oui, ils parlent de comment le projet a été monté, etc... Mais pour moi c'est pas vraiment à ça que je m'attends quand je lis making of. C'est malgré tout intéressant. On y parle aussi beaucoup de Divine qui semble avoir vraiment marqué tout le monde par ses qualités humaines et son professionalisme.

“More Lust, Less Dust” - an archival making-of featurette

C'est un peu comme le bonus précédent mais plus ancien et en 4/3. En fait, c'est un bonus qui était sur le DVD US d'une édition précédente.
Donc un peu comme le bonus dont on vient de parler mais avec plus d'intervenants et donc plus de souvenirs ainsi que des images d'époque qui ressemblent à ce qu'aurait tourné quelqu'un pendant les moments de détente ou d'attente sur le tournage.
Quelques redites, mais un complément.

“The Importance of Being Paul” - an archival featurette on the films of Paul Bartel

Un retour sur la carrière du réalisateur du film avec des témoignages de gens qui l'ont connu.

Original theatrical trailer, Archival article gallery et la jaquette réversible.

Le boîtier contient, comme souvent avec cet éditeur, le DVD et le Blu-ray. Et j'allais oublier, un beau slip cover, si vous prenez cette option.

Le film est sous-titré en anglais et j'ai une petite réserve sur les sous-titres. Quand les personnages disent des mots où des phrases en espagnol, on a droit à la précision que ça parle une langue étrangère au lieu de tout simplement écrire en espagnol ce qui se dit et à partir de là comprenne qui peut. C'est un peu dommage mais bon...

Bien sûr les sous-titres sont uniquement sur le film et pas sur les bonus.

Le film sera très probablement à moitié prix à la fin du mois sur le site de Vinegar Syndrome, si ça vous tente, patientez qu'il y ait la promo :)
Gentlemen, synchronize Swatches ! - Parker Lewis

It's like when you're sitting somewhere and they come over and say to ya, "What are you thinking ?" and you start thinking, "y'know, if I wanted you to know, I'd be talking !" - Al Bundy (MWC)

Superfly
Modérateur
Messages : 13083
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:13 am
Localisation : Avec Milla en train de casser du zombie ...

Re: Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Message par Superfly » lun. nov. 18, 2019 11:04 pm

Si le film était dans les salles de cinéma puisque c'est la où je l'ai vu. Et je me souviens que le projectionniste n'avait pas mis les bons caches et qu'on voyait les micros dans le haut... Pas revu depuis...

Roderick Usher
Messages : 1185
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:17 am

Re: Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Message par Roderick Usher » lun. nov. 18, 2019 11:21 pm

Je confirme, je l'ai vu dans une nuit au Racine Odeon il y a 25 ans! Par contre aucun souvenir du format...

Avatar de l’utilisateur
Red Helling
Messages : 636
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:32 am

Re: Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Message par Red Helling » mar. nov. 19, 2019 2:25 am

Effectivement, il semble sorti au cinéma sous le titre Lust in the dust (Luxure dans la souillure) en 1991.Vu comme c'est présenté je doute qu'il y ait eu une VF... Il n'a peut-être même pas dépassé les salles parisiennes. Mais il est donc bien sorti en France en salle...
Gentlemen, synchronize Swatches ! - Parker Lewis

It's like when you're sitting somewhere and they come over and say to ya, "What are you thinking ?" and you start thinking, "y'know, if I wanted you to know, I'd be talking !" - Al Bundy (MWC)

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Message par Superwonderscope » mar. nov. 19, 2019 7:06 am

Idem, vu au cinéma, distribué par Films sans Frontières le 24/07/1991... nous faisons partie de 4 111 personnes à l'avoir vu sur grand écran lors de sa sortie :D
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
meltingman
Messages : 1741
Inscription : ven. avr. 30, 2004 5:39 pm
Localisation : In a hatful of hollow
Contact :

Re: Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Message par meltingman » mar. nov. 26, 2019 1:22 pm

Bon bah... Vu en salles en 1985 dans un bled paumé du Missouri entouré de gars avec des chapeaux de cowboys :D

https://www.youtube.com/watch?v=bSEOiBJG4VM[/youtube]
Not only does God play dice, but... he sometimes throws them where they cannot be seen - Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Red Helling
Messages : 636
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:32 am

Re: Lust in the Dust - Paul Bartel (1984)

Message par Red Helling » dim. déc. 01, 2019 4:08 am

Superwonderscope a écrit :
mar. nov. 19, 2019 7:06 am
Idem, vu au cinéma, distribué par Films sans Frontières le 24/07/1991... nous faisons partie de 4 111 personnes à l'avoir vu sur grand écran lors de sa sortie :D
Je trouve les infos distributeurs et dates sur le site du CNC, mais d'où vient le nombre de spectateurs ? Un autre site ?
Gentlemen, synchronize Swatches ! - Parker Lewis

It's like when you're sitting somewhere and they come over and say to ya, "What are you thinking ?" and you start thinking, "y'know, if I wanted you to know, I'd be talking !" - Al Bundy (MWC)

Répondre