Keoma - Enzo G. Castellari (1976)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
the masqué
Messages : 1588
Inscription : jeu. févr. 17, 2005 8:41 pm
Localisation : là où il fait beau

Message par the masqué » lun. mai 01, 2006 5:05 pm

Vu grâce à ARTE jeudi dernier et je dois avouer que le côté stone de certaines séquences,la façon dont Keoma parle de la vie calé dans une chaise,avec son daron....
Une ambiance très étrange,partagée entre scènes "contemplatives " et scènes d'action blindées de ralenti (dont une furieuse fusillade où Keoma doit se flinguer une bonne cinquantaine de mecs!)....
Par contre,j'ai trouvé le perso de Keoma un peu incohérent , ne butant pas des parfaits salopards la première fois qu'il en a l'occasion et surtout à la fin,


SPOILER


abandonnant le bébé pour lequel il s'est battu pendant tout le film après une sale punchline!

FIN SPOILER
"Si on devait tirer sur tout ce qui bouge,on vieillirait bien seuls"

"En France je suis considéré comme un gros nul, En Allemagne comme un raté, En Angleterre aussi et aux Etats-Unis pareil"
Michael Bay

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Message par arioch » lun. mai 01, 2006 5:09 pm

Le sympathique Mr Klauss m'a dit lorsque je l'ai vu à la Cinematheque (avant de se barrer comme un fourbe après le Castellari ! :D) que Keoma aurait fait plus de 4 millions de téléspectateurs jeudi dernier !!!

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4884
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Message par DPG » lun. mai 01, 2006 5:15 pm

A priori on pourra verifier sur ce lien dès qu'ils auront mis à jour :

http://www.t7j.com/info/FR/Audiences-tv/03

Mais ça me parait qd meme ENORME ! :shock: :shock: :shock: :shock:
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
MrKlaus
Messages : 579
Inscription : sam. mai 01, 2004 6:56 pm
Contact :

Message par MrKlaus » lun. mai 01, 2006 6:20 pm

Non, j'ai dit 1,4 millions nuance. :mrgreen:

Désolé si je me suis barré un peu vite, j'avais du sauvageon à dézinguer.

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4884
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Message par DPG » lun. mai 01, 2006 6:22 pm

Oui, tout de suite, c'est plus vraisemblable ! :D :wink:
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
Maxcrom
Messages : 741
Inscription : mar. mai 11, 2004 5:45 pm

Message par Maxcrom » lun. mai 01, 2006 6:28 pm

Découvert aussi grace à ARTE, un western vraiment à part, réalisé en 1976, à cet époque , selon le bouquin de JF Giret, seulement 6 westerns avait été produit. On sent clairement poindre la fin d'un genre, les persos sont vétus de guenilles, les plaines désertiques , completement déséchées, les villes boueuses non jamais parues aussi sales.Le film baigne dans une atmosphére, "new age" propre à l'époque, ou l'on assiste à des scénes , assez hors normes ou KEOMA se questionne sur son identité, sur le but de sa vie, interroge son pére, etc...A cet occasion, Nero campe un KEOMA vraiment crédible, revenu de tout, barbu et poilu comme un ours, déterminé, son regard habité et persant rappel un passé traumatique dont il accuse aujourd'hui la souffrance.

L'action n'est pas en reste, avec des ralentis de gunfights hyperboliques qui pour l'occasion témoignent de la fin d'un genre. Castellari surement conscient qu'il porte un des derniers westerns transalpins, offrent des ralentis étirés jusqu'à l'abstraction comme pour figer ses "héros" dans un espace cinématographique voué à l'extinction.

La musique colle pas trop par contre, pour ce chant du cygne, j'aurai préférrai une belle composition élégiaque et épuré , à la place de la BO stridente et foutraque qui nuit à l'atsmophére.

Bien aimé donc.

Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 2966
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Message par Machet » lun. mai 01, 2006 7:25 pm

Maxcrom a écrit : La musique colle pas trop par contre, pour ce chant du cygne, j'aurai préférrai une belle composition élégiaque et épuré , à la place de la BO stridente et foutraque qui nuit à l'atsmophére.
Ah tiens... je trouve que le score et surtout la chanson sont très désespérés. J'aime assez ce côté original justement, qui donne une identité précise à ce western.
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Message par arioch » lun. mai 01, 2006 7:26 pm

Ah mince, la fatigue, le brouhaha, l'envie d'entendre 4 millions ! :D
Bon, donc 1 million, c'est déjà beaucoup !

Avatar de l’utilisateur
Seetrouy
Messages : 15
Inscription : ven. nov. 11, 2005 1:59 pm

Message par Seetrouy » mar. mai 02, 2006 9:27 am

the masqué a écrit :Par contre,j'ai trouvé le perso de Keoma un peu incohérent , ne butant pas des parfaits salopards la première fois qu'il en a l'occasion et surtout à la fin,


SPOILER


abandonnant le bébé pour lequel il s'est battu pendant tout le film après une sale punchline!

FIN SPOILER
En fait je crois (j'en suis même sûr^^) que Keoma d'une part, ne s'est pas battu pour le bébé en lui-même, pas plus que pour sa mère, mais pour ce qu'ils représentaient (pour faire cliché, le cycle de la vie), et que d'autre part, il ne veut pas prendre la responsabilité de devenir un père, même symbolique, pour l'enfant.

Avec son obssession de la liberté, il ne veut ni reproduire le schéma qu'il a lui-même éprouvé (son père s'est fait tuer par sa faute, il a dû tuer lui-même ses trois frères), ni perdre lui-même sa liberté (cf. son propre père qui "à cause" de ses quatre fils n'a jamais pu vivre en paix). Laisser le bébé à la vieille femme, c'est lui donner une chance d'être plus libre que Keoma ne l'a jamais été, puisqu'il n'aura pas de parents (tous sont morts de la peste et l'aspect spectral de la vieille ne peut pas faire d'elle une mère de substitution).

Bref, pour reprendre les termes de Keoma : "a free man never dies"

Voilà :)

Avatar de l’utilisateur
the masqué
Messages : 1588
Inscription : jeu. févr. 17, 2005 8:41 pm
Localisation : là où il fait beau

Message par the masqué » mar. mai 02, 2006 11:07 am

Mouaich.......
Ton explication m'apparait claire et fondée mais malgré tou,cette dernière scène m'a donné l'impression que Keoma était un peu un con en fait
"Si on devait tirer sur tout ce qui bouge,on vieillirait bien seuls"

"En France je suis considéré comme un gros nul, En Allemagne comme un raté, En Angleterre aussi et aux Etats-Unis pareil"
Michael Bay

Avatar de l’utilisateur
Seetrouy
Messages : 15
Inscription : ven. nov. 11, 2005 1:59 pm

Message par Seetrouy » mar. mai 02, 2006 11:43 am

the masqué a écrit :Mouaich.......
Ton explication m'apparait claire et fondée mais malgré tou,cette dernière scène m'a donné l'impression que Keoma était un peu un con en fait
Disons que la VF passée sur Arte ne rendait pas justice à la dernière séquence :

"Un homme libre n'a besoin de personne" (de mémoire hein)

contre

"A free man never dies"

Y a pas photo :P

Avatar de l’utilisateur
Gronf
Messages : 470
Inscription : lun. août 02, 2004 5:23 pm
Contact :

Message par Gronf » mar. mai 09, 2006 12:56 am

Mon premier Castellari.
Il y a pas mal de perles dans le western spaghetti et ce "Keoma" en fait partie. Un univers complètement noir et assez violent. Et Franco Nero, quelle forme!
L'histoire est bien foutue et les discordances entre les frères sont assez intéressantes dans tout ce qu'elles entraînent dans le développement.
Ceci dit, c'est vrai que certains ralentis font un peu "too much".
La chanson est pas mal mais au bout de 15 fois, ça commence à saouler.
J'en suis à regretter de ne pas avoir pris le dvd. S'il avait accompagner "Django" ça aurait été top parce que Les "4 de l'Apocalypse" de Fulci m'a profondément ennuyé.

Avatar de l’utilisateur
san
Messages : 485
Inscription : dim. mai 24, 2009 7:21 pm

Re: Keoma - Enzo G. Castellari (1976)

Message par san » mer. févr. 03, 2010 1:27 am

Oulà....y a vraiment des méchants sur ce forum! !! :lol: Un de mes western préféré! ! La coupe de Franco Néro...est magnifique! !!Déjà, des western avec des mecs aux cheveux longs, y'en a pas beaucoup! !! 8) De plus la musique est juste, magistrale! !!

Bon, je vais pas m'attarder, de biens belles choses ont été dites afin de rendre justice à ce trés grand film! !! :mrgreen: Mais je voulais le dire! !! Ce film est beau...ce film est bon...yeahhhhhhhhhhhhhhhhhhh! !


Bonsoir!

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Keoma - Enzo G. Castellari (1976)

Message par Superwonderscope » ven. mars 30, 2012 1:21 pm

la serpillère de Nero et les chansons perceuses de tympan seront encore plus mieux en Blu Ray : Mill Creek sort le film sous ce format aux USA:

http://www.devildead.com/indexnews.php3?NewsID=7282
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 2966
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Re: Keoma - Enzo G. Castellari (1976)

Message par Machet » sam. avr. 27, 2019 3:24 am

Voici le test du beau bluray Arrow :

https://www.blu-ray.com/movies/Keoma-Bl ... 00/#Review
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Répondre