Young Guns - Christopher Cain (1988)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
tomfincher
Messages : 2934
Inscription : sam. mai 01, 2004 12:38 pm
Localisation : Grenoble/Toulouse/Agen
Contact :

Young Guns - Christopher Cain (1988)

Message par tomfincher » dim. mars 06, 2005 1:34 pm

Young Guns (1988)
Un film de Christopher Cain,
Avec Emilio Estevez, Kiefer Sutherland, Charlie Sheen, Lou Diamond Phillips, Dermot Mulroney...

Image


1878 in New Mexico: John Tunstall picks up young gun men from the road to have them work on his ranch, but also to teach them reading and to civilize them. However he's a thorn in the side of the rich rancher Murphy, as he's a competitor in selling cattle. One day he's shot by Murphy's men. Judge Wilson can't do anything, since Sheriff Brady is one of Murphy's men. But attorney Alex persuades him to constitute Tunstall's young friends to Deputies and give them warrants of arrest for the murderers. Instead of arresting them, William Bonney just shoots them down. Soon the 5 guys become famous and William gets the name "Billie the Kid" - but they're also chased by dozens of Murphy's men and the army. The people however honor him as fighter for justice.
(source IMDB)

Le western MTV des années 80 a un nom et il s'appelle Young Guns. Un p'tit film sympathique qui, niveau réalisation, a plutôt bien vieilli par rapport à d'autres films de cette décennie, notamment grâce au peu d'inventivité dont fait preuve le réalisateur (on évite la réal clipesque de ces années folles). Appelons ça plutôt de la "rigueur", c'est moins péjoratif.

Le film vaut surtout par son casting de malade, où l'on retrouve le plus beau gachis d'acteurs des années 90. Voyez donc par vous même : Kiefer Sutherland, Lou Diamond Phillips, Charlie Sheen, Emilio Estevez... Tous sont plus ou moins tombé très bas par la suite (il n'y a guère que Sutherland qui refait parler de lui avec 24 et peut être Charlie Sheen grâce à Spin City...). Dans Young Guns, on ne peut pas dire qu'ils soient particulièrement bons... Mention spéciale à Dermot Mulroney qui ne fait que chiquer du tabac tout au long du film. :roll:
Il faut ajouter à ce casting un Terence Stamp qui fait seulement acte de présence, un Terry O'Quinn sympa et cette vieille trogne de Jack Palance bien vilain comme il faut (Palance qui, pour l'anecdote, a inspiré le vilain dans l'album de Lucky Luke Phil Defer).
Image Image

Mis à part ça, le scénario est assez con con voire douteux, glorifiant les gentils gangsters face aux méchants gangsters (mais le résultat est le même, ce sont tous des tueurs) et le bien fondé de la vengeance. Les séquences s'enchaînent sans réelle logique.
A noter un scène tordante dans laquelle nos héros font un bad trip... On n'y croit pas deux secondes, d'autant que cette scène ne sert à rien dans le film... :D
Mais le film sait rester plaisant, notamment grâce au nombre de fusillades, à une jolie photo et au plaisir de voir un western avec une musique Hard FM...

En 1990, un Young Guns II sortira en salles avec les mêmes acteurs et avec Geoff Murphy à la réal. Je ne l'ai pas vu mais il semblerait que ce soit dans la lignée exacte du premier.

Le DVD, chopé dans un magasin à 2,99 euros est sympathique, au format avec un bon son et de belles images. Par contre, c'est zéro bonus ! Mais est-ce bien nécessaire.

Ma note:
3/6

Avatar de l’utilisateur
Art Core
Messages : 438
Inscription : dim. mai 02, 2004 3:57 pm
Localisation : The Oniric Quest of the Unknown Kadath

Message par Art Core » dim. mars 06, 2005 3:44 pm

Film que j'avais adoré étant gosse mais qui a dû pas mal vieillir...

Bonnes galeries de personnages avec un cast de jeunot assez sympas. Je me rappelle encore d'une scène de fin assez stylée qui se concluait par Emilio Estevez disant : "Qui sème le vent, récolte la tempête" en butant le méchant de service... Le genre de truc hypra-cool qui marque quand on a 12 ans :wink: Et puis Bon Jovi à la B.O, ça le fait. Sinon j'ai pas vu le deux non plus.

En tout cas si je tombe sur le DVD à 3 euros, j'hésite pas :wink:
http://www.chuckpalahniuk.net

Mon avatar : Jacek Yerka, dessinateur de génie.

"Mais qu'importe, que le vent m'emporte, nourrir les bêtes et les cloportes. Ce sera bien là de toute une vie, le seul contrat bien rempli." Mano Solo

Avatar de l’utilisateur
tomfincher
Messages : 2934
Inscription : sam. mai 01, 2004 12:38 pm
Localisation : Grenoble/Toulouse/Agen
Contact :

Message par tomfincher » dim. mars 06, 2005 5:28 pm

J'ai trouvé le mien à Boulanger. :wink:

Avatar de l’utilisateur
the masqué
Messages : 1588
Inscription : jeu. févr. 17, 2005 8:41 pm
Localisation : là où il fait beau

Message par the masqué » dim. mars 06, 2005 7:47 pm

Emilio Estevez,Lou Diamond Philips,Charlie Sheen...
L'air trop typé eightie pour être honnête,ce western...
"Si on devait tirer sur tout ce qui bouge,on vieillirait bien seuls"

"En France je suis considéré comme un gros nul, En Allemagne comme un raté, En Angleterre aussi et aux Etats-Unis pareil"
Michael Bay

belketre
Messages : 33
Inscription : jeu. févr. 03, 2005 12:07 pm
Localisation : into the void

Message par belketre » lun. mars 07, 2005 12:22 pm

un bon film que je n'ai pas revu depuis ma tendre enfance
le casting est excellent et y'a un sacré coup de jeune donné au genre
j'ai bien aimé ce film
ceci dit le second est un ratage total
FOR HIM

Avatar de l’utilisateur
Victor Newman
Messages : 31
Inscription : mar. août 09, 2005 4:55 pm
Localisation : Genoa City
Contact :

Message par Victor Newman » dim. févr. 11, 2007 12:40 pm

Pour ma part, j'ai trouvé ce film très très bon, autant au niveau des acteurs que des décors et de la mise en scène.
En revanche, la musique est nullissime.
J'ai hâte de voir le 2, en espérant qu'on en trouvera un jour le DVD au même prix que le 1...

bluesoul
Messages : 4356
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: Young Guns - Christopher Cain (1988)

Message par bluesoul » ven. oct. 19, 2018 11:19 am

Vu a l'instant sur la NHK nationale bouquet BS.

YG est un film que je connais de nom depuis sa sortie, sortie que j'avais snobee pour cause de "jeunisme", jeunisme sur lequel repose en fait tout l'argument publicitaire du film, genre: le Western MTV! :D

D'ailleurs le clip video du film (Bon Jovi, quand meme) passait en boucle sur MTV a l'epoque, et ce, jusqu'a l'ecoeurement. )8



A reconsiderer, c'est sans doute le clip qui m'a fatigue avant meme la sortie du film. :D

Apres visionnage, qu'en est-il?

'Ben, c'est quand meme pas fameux, meme si pas vraiment honteux non plus. Juste anodin et oubliable, je dirais. En fait, sans son casting, le film serait sans doute largement oublie je dirais...

Cote casting justement, on a des djeunz qui avaient le vente en poupe a l'epoque: Kiether Sutherland joue les poete amoureux transit facon jeune Werther--hilarite garantie. Lou Diamond Philips (qui ca??) futur habite des racks de DTV joue les James Coburn en culottes courtes--'y a pas photo cote 7 (ou ici: 6) mercenaires. Charlie Sheen (qui ca 2: le retour??) joue, euh, tout court... Les autres? Y z'ont fini a la TV ou dans les second-roles tendance figuration.

Stamp semble s'ennuyer, mais bon, il semble s'emm... dans chacun de ses films alors :D

Palance emballe le tout, seul, les yeux bandes, les deux mains attachees dans le dos et a cloche-pied sur une jambe en un sourire carnassier, un regard (bande donc) froid et une replique tranchante. Bref, il ne se foule pas, mais reste a lui seul et en 2018, le seul attrait de ce Magnificient Seven chapitre zero (attrait malheureusement treeeeees peu present a l’ecran, mais qui se rattrape avec une performance (muette) très rigolote a la fin).

La realisation est inodore, incolore et purement fonctionnelle. Le scenar' est par contre souvent assez "out" :shock: avec son lot de scene(tte)s tendances WTF (un trip collectif venu d'on ne sait ou :shock: :lol: ) ou d'idees incongrues (i.e. on melange une vengance, un massacre indien, une dance irlandaise, un mariage, plein d'enterrements :D etc, etc et au gre de l'humeur du scenariste) ou pas exploitees (la presence de la chinoise ). A l'arrivee, on a presque l'impression du scenario de clip video: des idees au petit bonheur la chance, sauf que grade a la musique--l'essence meme d'un clip video--donne un liant a tout ca, malheureusement ici on a un film et pas un clip.

A noter aussi que le film ajoute la flagornerie de repomper The Wild Bunch (en version PG13 for Western violence, mitraillette et flinguage d’innocent/mec non arme inclus). Decidemment.

A y reflechir, si on avait donne le bebe a Baz Luhrman, accepte des visuels kitsch-clinquants et une musique a donf genre Romeo + Juliet (1996), ca aurait pu le faire. Donc: film inabouti car ayant une decade d'avance et un manque de vision :?:

Soyons pas trop mechant. Ca se laisse voir, mais ca s'oublie des le generique de fin :roll: . A y reflechir, du meme real, bibi est plus interesse pas la serie TV The Magnificient Seven TV (1998), en esperant une version moins imberbe et qui en aurait plus dans le slip.

Young Guns: 3.25 / 5 (film de vendredi soir, jour de repassage, film qui permet de se focaliser sur les manches des chemises plus que sur la TV)
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Répondre