Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
Cosmodog
Messages : 2367
Inscription : mar. sept. 05, 2006 8:38 pm
Localisation : Niche cosmique

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par Cosmodog » lun. mai 17, 2021 2:52 pm

Personnellement ma préférence va pour le segment « le géant noyé », étrange et envoûtant.

prof_shadocko2
Messages : 56
Inscription : jeu. déc. 17, 2020 12:31 pm

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par prof_shadocko2 » lun. mai 17, 2021 8:10 pm

globalement très déçu...
plusieurs épisodes sans robots... personne n'a rappelé le titre aux showrunner ?

- le robot et la vielle dame : après un démarrage qui repompe allègrement Wall-E, mais pourquoi pas, l'histoire passe du coq à l'âne à du slapstick pas drôle... loupé
- ice : très joli, mais ... aucun intérêt, pas d'histoire d'amour, pas de robots, hors sujet
- groupe d'intervention : je l'avais déjà totalement oublié, pas un bon point. Pourtant pas le plus mauvais du lot, mais ne raconte pas non plus quelque chose de très nouveau. Aucun souvenir non plus d'avoir vu de robot pesant dans le scénario
- snow et le désert : c'est pas mal et dans le thème. Ca reste plus un exercice de style qu'autre chose, mais c'est franchement joli
- de si hautes herbes : hors sujet, visuellement je n'ai pas accroché, et j'ai encore moins accroché à un scénario loupé
- la surprise de Noël : totalement hors sujet encore une fois, moyennement satisfaisant
- module de secours : techniquement super bien foutu, et pour une fois on y croit à la menace du robot, pas mal du tout
- le géant noyé : encore un hors sujet, mais par contre qu'est-ce que c'est bien fait ! Clairement pour moi le plus réussi des courts métrages, sans robots...

Shinji
Messages : 2731
Inscription : mar. mai 04, 2004 5:50 pm
Localisation : Conflans (78)
Contact :

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par Shinji » mar. mai 18, 2021 10:44 am

prof_shadocko2 a écrit :
lun. mai 17, 2021 8:10 pm
plusieurs épisodes sans robots... personne n'a rappelé le titre aux showrunner ?
C'était déjà le cas avec la première saison où il y avait beaucoup de fantastique ou d'horreur, sans doute pour varier les ambiances et les styles sans se cantonner à de la SF pure et dure.

Shinji
Messages : 2731
Inscription : mar. mai 04, 2004 5:50 pm
Localisation : Conflans (78)
Contact :

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par Shinji » mar. mai 18, 2021 2:03 pm

Une vidéo qui aurait mérité d'en faire partie. :)


Shinji
Messages : 2731
Inscription : mar. mai 04, 2004 5:50 pm
Localisation : Conflans (78)
Contact :

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par Shinji » mar. avr. 19, 2022 4:39 pm

Une 3ème saison débarque le 20/05 (ne pas se fier au début de la vidéo).

Pour la première fois, 2 épisodes devraient faire suite à des histoires de la saison 1 (dont celle des "Trois Robots").


Avatar de l’utilisateur
Lord Taki
Messages : 2712
Inscription : dim. mai 02, 2004 4:39 pm
Localisation : Nice [ France ]
Contact :

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par Lord Taki » lun. mai 09, 2022 4:24 pm



En espérant un retour à la qualité de la première saison. La 2e saison je ne l'ai pas du tout imprimée.

prof_shadocko2
Messages : 56
Inscription : jeu. déc. 17, 2020 12:31 pm

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par prof_shadocko2 » lun. mai 23, 2022 10:51 pm

Bonheur, la saison 3 redresse nettement le niveau !
Allons-y pour un petit tour d'horizon de ce que nous réserve cette saison.

Three Robots: Exit Strategies

Une suite de "three robots", qui était un épisode de la première saison. On retrouve les 3 mêmes robots qui visitent plusieurs lieux de cette terre post apocalyptique, y font des découvertes qui leur permettent d'échanger leurs points de vue sur la crétinerie de la race humaine. L'ambiance est sympathique, le discours aussi, et une petite surprise finale achève gentiment un épisode qui ne révolutionne pas grand chose.

Bad Travelling

Cet épisode est réalisé par David Fincher, et le bougre s'en sort vraiment pas mal. L'histoire n'est pas extraordinaire, mais l'ambiance est particulièrement réussie. Le monstre est juste horrible et ultra inquiétant dans ce qu'il exige des humains. L'épisode est très gore, avec un aspect poisseux et visqueux qui prend bien aux tripes. Le final m'a un peu déçu, mais honnêtement, cet épisode est assez marquant.

The Very Pulse of the Machine

On passe maintenant à un graphisme qui tranche complètement avec les autres opus. Cet épisode est nettement plus onirique, très proche d'une imagerie des années 70. La qualité de l'animation est franchement intéressante. Je n'ai pas été non plus bouleversé plus que ça, mais j'ai passé un bon moment.

Night of the Mini Dead

Très drôle, très original dans la forme, et pas du tout dans le fond, mais c'est le jeu. Encore un épisode qui tranche totalement avec les autres, mais c'est très réussi !

Kill, Team, Kill

Sur le coup, j'ai plutôt apprécié cette séance de testostérone extrême, avec de gros muscles, de gros fusils, de grosses moustaches et des grosses lunettes de soleil. Maintenant que je me fais une comparaison avec les autres épisodes, c'est quand même pour moi le plus léger du lot. Heureusement qu'il est très gore, ça le sauve quand même pas mal.

Swarm

Il y a beaucoup d'ambitions dans cet épisode. Graphiquement, il y a beaucoup d'idées vraiment intéressantes. L'essaim qui nous est présenté est aussi une belle idée de science fiction. Même si je l'ai trouvé un petit trop long par moment, c'était un beau voyage !

Mason's Rats

Là encore, il va y avoir de la charpie, mais avec beaucoup d'humour et un peu d'humanité ! Je ne suis pas fan du graphisme, mais il y a une volonté de se faire plaisir dans cette histoire sans queue ni tête qui emporte l'adhésion.

In Vaulted Halls Entombed

On monte encore d'un cran au niveau qualité. Visuellement, on commence à tomber dans l'hyper réalisme des personnages, c'est assez impressionnant par moments. Ensuite vient l'histoire, et franchement, bonjour Lovecraft ! On y retrouve tout ce qui fait l'essence de ce que racontait Lovecraft. On est confronté à quelque chose qui dépasse l'entendement, très maléfique, qu'on aperçoit à peine, mais qui en même temps en montre assez pour marquer les esprits. Bref, vraiment bien !

Jibaro

Ma grosse grosse claque ! Visuellement, c'est assez dingue. Un hyper réalisme, la moitié des plans pourraient être tournés dans une forêt s'il n'y avait pas en permanence des petits détails qui sortent de l'ordinaire. L'histoire, c'est en gros la rencontre avec une sirène et un soldat sourd. Mais là, je ne vous ai pas dit grand chose encore. Le travail sur le son est dingue. Il n'y a aucune parole dans cet épisode. J'ai été assez hypnotisé par les personnages et leurs mouvements, parfois bizarres (jusqu'à être ridicules), souvent oniriques. J'ai directement eu besoin de le revoir, et j'aurais encore besoin de le revoir. Un très grand moment pour moi !

Au global, vous l'aurez compris, je suis très très satisfait par cette saison 3, ça valait le coup d'attendre !

Avatar de l’utilisateur
Lord Taki
Messages : 2712
Inscription : dim. mai 02, 2004 4:39 pm
Localisation : Nice [ France ]
Contact :

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par Lord Taki » mar. mai 24, 2022 8:21 am

Je n'aurais pas dit mieux.
La saison 2 est vraiment à oublier. Une erreur.
J'ai dévoré cette saison 3 très facilement et effectivement l'épisode final, je n'ai pas vérifié, j'avais l'impression d'une prise de vue réelle retravaillée par ordinateur.

Shinji
Messages : 2731
Inscription : mar. mai 04, 2004 5:50 pm
Localisation : Conflans (78)
Contact :

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par Shinji » mer. mai 25, 2022 2:13 pm

Je ne comprends pas pourquoi vous défoncez la saison 2 ; on est pourtant dans une continuité directe, avec un mélange des styles graphiques et des genres (divisés principalement entre réalisme sombre, humour wtf et onirisme psyché).

Il y en a pour tous les goûts ; comme dans les saisons précédentes, je préfère la 3D réaliste au reste, Jibaro étant pour moi l'apothéose esthétique et sensorielle de cette série.

Avatar de l’utilisateur
Lord Taki
Messages : 2712
Inscription : dim. mai 02, 2004 4:39 pm
Localisation : Nice [ France ]
Contact :

Re: Love, death + robots - Donen Fincher Miller (2019)

Message par Lord Taki » mer. mai 25, 2022 4:14 pm

Aucun plaisir dans les histoires. Rien de marquant alors que je me souviens encore de la saison 1.

Répondre