Breaking Bad - 2008 - 2013

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Winston Z.

Re: Breaking Bad - 2008 - ?

Message par Winston Z. » lun. janv. 05, 2015 6:12 pm

Arrête... blasphème pas ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Lord Taki
Messages : 2604
Inscription : dim. mai 02, 2004 4:39 pm
Localisation : Nice [ France ]
Contact :

Re: Breaking Bad - 2008 - ?

Message par Lord Taki » lun. janv. 05, 2015 7:30 pm

Franchement Jesse Pinkman c'est le personnage abandonné par les auteurs, 5 saisons à dire la même chose "arrêtez de m'utiliser M. White". Jusqu'au bout. Avec une conclusion qui n'en est pas une.

Le seul moment de lucidité est quand ils font dire au tueur à gages que White avait juste à fermer sa gueule. Aveu d'une odieuse manipulation des évènements.

Direction poubelle.

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12497
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: Breaking Bad - 2008 - 2013

Message par MadXav » lun. mai 18, 2015 11:10 pm

Avec un peu de retard, je viens de me finir la série. Une série à laquelle j'avais eu beaucoup de mal à accrocher au début. Le pitch était intéressant mais les acteurs pas forcément bons. Hank était une caricature de beauf, Skyler était cruche et Pinkman pas forcément convaincant... Mais dès le final de la saison 1, il y avait de quoi rester scotché. Suite à cela, la série ne m'a jamais déçu. Alors oui, certains épisodes brassent un peu de vent et d'autres sont un peu longuets. Mais chaque saison m'a bluffé par la tension qu'elle mettait en place, la cruauté de ses personnages, les bouleversements scénaristiques...
La série offre en outre de belles qualités de montage et certaines séquences d'introduction trouveront leur place plus tard dans l'épisode, voir plus tard dans la série, alors même qu'on les avait oublié, ou mal compris.
Aujourd'hui, je n'ai pas pu m'arrêter. La fin était proche, la tension n'avait de cesse de monter et je n'ai pas été déçu. Le final était incroyablement noir et, à l'image de THE SHIELD, cette série se clôt en apothéose, se plaçant malgré ses début balbutiants au rang des plus grandes. Bref, on est loin de la triste DEXTER qui n'a eu de cesse que de se perdre... Magnifique.
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Avatar de l’utilisateur
fantomas 2
Messages : 1850
Inscription : mer. juil. 07, 2004 11:31 am

Re: Breaking Bad - 2008 - 2013

Message par fantomas 2 » mar. mai 19, 2015 12:22 am

Oui, mais le problème, c'est que je ne crois pas une seconde aux personnages de BREAKING BAD, je les trouve exaspérants du début à la fin, sans la moindre cohérence en ce qui concerne leurs agissements, donc, le fait que ça soit bien filmé, violent, etc. me passe totalement au-dessus de la tête. Je n'avais qu'une hâte, c'est que ça se termine.
A l'opposé, DEXTER m'a passionné de bout en bout, juste à cause des personnages qui sont plus que convaincants, donc les motifs sont parfaitement crédibles. Peut-être y a-t-il eu des saisons, ou des épisodes, un peu plus faibles, mais à partir du moment où je m'intéresse à des êtres, ça donne une toute autre dimension à une série.

En résumé, je n'aurais jamais l'idée d'acheter les coffrets de BREAKING BAD, alors que j'ai les huit saisons de DEXTER et que j'ai bien l'intention de les revoir prochainement.

Avatar de l’utilisateur
fiend41
Messages : 2140
Inscription : sam. mai 01, 2010 7:07 pm

Re: Breaking Bad - 2008 - 2013

Message par fiend41 » mer. avr. 08, 2020 9:56 pm

bon j'ai pu finir aussi tout ce bazar. (plus l'épilogue "El camino".. quasi dispensable certes ça joue sur des détails (comme les fauteuils à la startrek des 2 potes de Pinkman) mais bon c'est un peu trop axé sur le sociopathe Todd)

Mike est le gars qui a des principes certes c'est pas super moral, mais il recadre ainsi sur la série (Gus aussi). mais leurs personnages sont moins intéressants que dans BCS., (on saura ptet sur la saison5 en cours de Better call saul pourquoi Mike est devenu ainsi vu qu'il refusait les contrats auparavant), les éternelles discussions des 2 soeurs et de son fils m'ont saoulééééé.

en résumé, (quoique je ne mesure pas la timeline? tout ça s'est déroulé en combien de temps ? 1an ? ) on assiste à la construction d'un sacré salopard. un peu comme si Dorian gray faisait souffrir son tableau, car celui qui souffre et pour lequel j'ai eu de la peine c'est bien Pinkman.

qq scènes m'auront choqué ou resteront en mémoire comme la sortie de Gus, façon "Terminator" de la chambre d'hopital, ou Pinkman extériorisant au karting.

chaque action a ses conséquences et rattraper des conneries n'est vraiment pas évident on aura au moins appris.. mais pfiouuu autant d'heures pour ça et toute la réputation que je lisais en gros titres, quel gachis de temps pour ma part.

Répondre