Hunters (2020)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12497
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Hunters (2020)

Message par MadXav » ven. févr. 21, 2020 9:34 pm

Série assez étrange que ce HUNTERS qui est arrivé aujourd'hui sur amazon Prime, à grand renfort de pub sur les trains, les bus et je ne sais quoi...

En 1977 un jeune homme juif souffre le meurtre de sa tante, lors d'un banal cambriolage. Mais peu de temps après, il se rend compte que derrière ce crime horrible se cache une sombre réalité : Des nazis ont trouvé une seconde vie aux Etats Unis et continuent de communiquer entre eux pour donner naissance à un 4ème Reich, alors qu'une organisation juive nommée Hunters les chasse...

Honnêtement c'est chelou. On a beau nous montrer des atrocités nazis deux fois par épisodes, on reste dans un schéma "Un justicier dans la ville" avec un concept d'auto-justice qui ne s'assume pas. On sent que la position des auteurs est délicate. A chaque épisode, on rejustifie les agissements des héros par des "flashbacks" mais c'est compliqué, un peu border. Chaque "execution" est également rendue involontaire genre "merde, je voulais pas, c'est de sa faute, il m'a attaqué". Bref, on a la une bande de tueurs dont les actes sont surjustifiés, et qui en plus tuent presque involontairement. Ca rend la sauce étrange, comme dans HUNGER GAMES où l'héroïne est dans un jeu où il faut tuer, mais pour éviter de la rendre détestable, elle ne tue personne volontairement ! J'ai toujours un peu de mal avec les films / séries qui n'assument pas leur discours.

Après la série est également un peu clichées. Les "gentils" sont juifs et/ou noir et/ou homo. Bref, tout pour faire chier les nazis ! :D
A niveau du ton, ça hésite également beaucoup. Certaines séquences sont totalement décalées et fun, alors que 80% du temps, on est sur du très sérieux. C'est assez destabilisant. D'autant que la bande des HUNTERS est dirigée par un Al Pacino qui semble convaincu, et ne verse pour sa part jamais dans le second degré.

Bref, je n'ai vu que 4 épisodes, et je regarderai jusqu'au bout, mais je ne comprends pas vraiment le ton, ni le propos. Je m'attendais à quelque chose de plus fun, ou de plus assumé / violent. Là on est à im-chemin entre tout, et on fait rien à fond...
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Répondre