Masters of Horror (2006)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
rusty james
Messages : 6547
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:41 am

Message par rusty james » jeu. mars 22, 2007 11:09 am

Bein çà parait logique pourtant :shock: c'est une sorte de sirène et elle envoûte ceux qui la rencontre non ? les obligeant à faire ce qu'ils ne feraient pas normalement... ou j'ai rien compris ?

dario carpenter
Messages : 5560
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Message par dario carpenter » jeu. mars 22, 2007 11:38 am

Superwonderscope a écrit :Ces incohérences scénaristiques sont peut etre propres au format de moins d'une heure pour chaque épisode, mais c'est celui où c'est le plus criant

SPOILERS
la femme du flic et son fils partent tout naturellement, comme ça.... il abandonne son job, ah bon.... et pourquoi tombe-t-il tout de suite sous la coupe de Jenifer, au point de laisser sa vie derrière lui... pourquoi l'amener en pleine foret, les mains liées et tenu au bout d'une corde pour la tuer? aucuen raison, si ce n'est d'amener justement le final de l'épisode...
END SPOILERS

ces facilités scénaristiques et ces ellipses hasardeuses ne font que distraire le spectateur du sujet du film
en même temps,les incohérences,ce n'est pas ça qui manque dans les films d'Argento ("non ho sonno??" )8 ),la vraisemblance scénaristique ce n'est pas son fort quand même. :wink:

Je trouve ça très bien qu'il n'explicite pas le passé de Jenifer,sa nature et laisse le spectateur s'en faire sa propre interprétation. :wink:

Pour ma part,j'ai considéré l'hypothèse du "virus" qui atteint le personnage pour expliquer qu'il délaisse,entre autre,sa famille

SPOILER

la griffure au début,le plan final sur la main...future griffure?

ou encore Jenifer envisagée comme une version moderne de Méduse qui pétrifie ses proies...la première chose qu'on voit d'elle c'est d'ailleurs son oeil (et voir aussi la réaction du chasseur à la fin) :wink:

FIN DE SPOILER

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Message par Superwonderscope » jeu. mars 22, 2007 12:06 pm

le fait de ne pas expliquer d'où vient jenifer n'est pas le problème; je toruve cela très bien aussi.
Comme je disais, la thèmatique est riche, et donc favorable à toutes les explorations d'explications en fonction du ressenti de chacun.

SPOILERS DROIT DEVANT :

C'est Steven Weber qui a écrit le scénario d'après une nouvelle (qui était adaptée d'une BD, je crois?). Ce n'est donc pas Argento sur le coup.

Disons que là, pour le coup de la famille qui se barre, c'est vraiment trop énorme. Chais pas... même si virus il y a , cela n'explique enr ien comme quoi la famille quitte le domicile familial, comme ça. C'est aberrant. Même dans un tel cas, tu te bats quand même un minimum. Le fils postgrunge qui trouve jenifer cool...on le voit deux secondes et puis basta. Autant ne pas l'intégrer de suite dans le scénario, il ne sert à rien...Et ça aurait fait de l'espace pour le reste... Tout comme le fait de l'amener en pleine foret... pourquoi ne pas l'achever à l'abri des yeux de tous?
autre chose, personne de s'inquiéter de la disparition d'Amy?


Il y a beaucoup de trop de trous dans le scénario qui ne sont pas le simple fruit d'une volonté délibérée. On mettra ça sous le crédit de la durée règlementair,e qu'il faut faire des choix, etc.

Le visuel raccroche beaucoup de choses d'Argento, en effet. De la mouche numérique qui rappelle ses obsessions passées (Phenomena, tiens, comme pour "Jennifer" Connely... ou encore cette obsession des yeux , de leurs pouvoirs et de leurs tromperies... L'oiseau auplumage & Profondo rosso, au moins).
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

dario carpenter
Messages : 5560
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Message par dario carpenter » jeu. mars 22, 2007 1:13 pm

SPOILER
Disons que là, pour le coup de la famille qui se barre, c'est vraiment trop énorme. Chais pas... même si virus il y a , cela n'explique enr ien comme quoi la famille quitte le domicile familial, comme ça. C'est aberrant.
mais rien ne te dit que leur départ est définitif!
on peut supposer qu'extrêmement choqués/terrifiés par toutes ces horreurs à laquelles ils viennent tout juste d'assister ils partent tous deux prendre l'air quelques jours pour faire le point sur le pétage de plombs de Weber! :lol:
Même dans un tel cas, tu te bats quand même un minimum.
non,non,moi si je croise un tel personnage,je me bats pas,je me barre en courant! :lol:
autre chose, personne de s'inquiéter de la disparition d'Amy?
le scénario choisit de suivre les deux personnages jusqu'au bout (quitte à sacrifier/bâcler les quelques personnages secondaires :wink: ) et donc de quitter le décor "civilisé" dans la seconde moitié plutôt que de se focaliser sur une enquête policière en parallèle qui se baserait sur les disparitions successives d'Amy et du gars trouvé dans le frigo...est-ce une parti pris forcément déplorable? :wink:
je ne pense pas que l'essentiel de la force de cette histoire réside dans ces "sous-intrigues" (que devient la famille de Weber,quid de la disparition des victimes?)... :wink:

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Message par Superwonderscope » jeu. mars 22, 2007 2:17 pm

dario carpenter a écrit : SPOILER
mais rien ne te dit que leur départ est définitif!
on peut supposer qu'extrêmement choqués/terrifiés par toutes ces horreurs à laquelles ils viennent tout juste d'assister ils partent tous deux prendre l'air quelques jours pour faire le point sur le pétage de plombs de Weber! :lol:
on se fout de savoir si c'est définitif ou pas. C'est le fait de se barrer, sans rien d'autre. J'imagine la mère dire à son fils :
"Oh! MOn dieu! quelle horreur ! viens, on a beau être chez nous et être deux à penser que ça va pas, on se tire e notre maison pour faire le point sur ce qu'on vient de voir et faire le point sur le pétage d eplomb de ton père!" :lol: C'est pas crédible deux secondes :D

ils sont évacué de l'histoire sans raison. C'est juste opportuniste. A ce moment là, on peut supposer 19038575 choses sur les scénarios quichoisissent le chemin de la facilité pour justifier des choix narratifs. On s'en sort pas vraiment.
dario carpenter a écrit :je ne pense pas que l'essentiel de la force de cette histoire réside dans ces "sous-intrigues" (que devient la famille de Weber,quid de la disparition des victimes?)... :wink:
Donc, pourquoi montrer l'enterrement du gars qui vient du cirque?
a ce moment-là, tu choisis justement de ne pas faire de sous-intrigues...sinon quel intéret? du remplissage. Amy, on la voit trois fois. C'est juste du remplissage de cadavre. Aucun intéret. Autant assurmer ses choix de victimes. Dans les précédents films d'ARgento, il y a certes quelques scories de scénario, mais il y a un minimum di'nteret pour les personnages secondaires. C'est très loin d'etre le cas ici.

Mais bon, je m'en doutais un peu de la tournure d ela discussion :D discuter d'un truc d'Argento avec toi revient à réveiller le Dormeur de Dune :D
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
infernalia
Messages : 405
Inscription : mar. mai 11, 2004 1:33 pm
Localisation : Dans la maison aux fenêtres qui rient, tout à côté de chez la Mère des Ténèbres

Message par infernalia » ven. mars 23, 2007 10:51 am

Je suis moins fan que Dario Carpenter de Jennifer, surtout pour son esthétique que je trouve vraiment trop neutre, trop télévisuelle. Mais, la manière de mener l'intrigue ne m'a pas choqué, elle ne me semble pas plus invraisemblable dans d'autres Masters, juste assez classique. On sent surtout que ça n'est pas ce qui intéresse vraiment Argento, qui préfère partir d'une sorte de figure imposée avec des clichés pour broder sur une obsession particulière qui mêle l'érotique et le cruel, la laideur et le beau et puis en expérimentant une forme de violence mélant le gore, le sexe et le freaks très neuve pour lui... Pour ce qui est des personnages, de leur motivations et de la façon de mener l'intrigue, je crois que ça n'est surtout pas là que se focalise Argento...
En fait Argento, dans Jennifer se moque un peu de l'intrigue, ce qui l'intéresse, c'est vraiment la variation autour d'un thème, maintenir une oxymore constante belle/bête, monstruosité/sensualité, mort/amour, sexualité/cannibalisme et développer cela pendant une heure ...
Alors à la limite, que des personnages soient éjectés de l'intrigue c'est un peu le but, d'éloigner du film tout ce qui ne concerne pas les deux personnages principaux (à la limite c'est un peu leur propre vision : le monde disparaît dans leur aventure), réduire le champ de vision sur une seule tonalité quitte à "éliminer" les protagonistes de manière parfois un peu artificielle.
Moi je trouve que ça donne un aspect très curieux à l'ensemble, assez neuf. Je trouve son approche intéressante; ça sera encore plus flagrant avec Pelts qui brodera sur le thème de la peau jusqu'à l'hystérie :wink:
Vive le fantastique italien....
La Cave aux Crapauds
Culturopoing

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Message par Superwonderscope » ven. mai 04, 2007 12:01 pm

dernier épisode que jenn'avais pas vu : Imprint.

Bon ben beuh, hein. Autant j'étais ravi de voir Billy Drago en tete de distibution, autant cela s'avère catastrophique de le voir dirigé par Miike :shock: il n'a -je crois- jamais joué aussi mal. Il suffit de le voir dans Mysterious Skin pour voir l'abime du jeu.

Côté scénario, c'est franchement cahotique. Entre le segment de la torture de la prostituée et les révélations finales, cela manque de fluidité. Cela m'a géné dans la vision du film (le plus long de la série, d'ailleurs, 1H03)

La mise en scène est au diapason de l'oeuvre de Miike que je connais. A savoir bordelo-sympathico-fourtraque. Des moments d'une grace visuelle torturée (la prostituée torturée suspendue par une jambe) mélangée à une cruauté brutale (la torture, moment pénible pour moi où je n'aipas regardé le coups des piques sous les ongles :oops: ), une certaine poésie macabre (les foetus jetés dans l'eau) et une foison d'idées redoutables.

J'ai senti une grande liberté de ton et du visuel choisi/
Il s'agit sans conteste du plus brutal des épisodes, le plus riche en thématique/en désespoir/en noirceur. Mais il n'est pas aidé par un scénario mal construit et une interprétation qui frise le laisser aller. Donc Miike en rajoute. C'est fun, mais le mieux est l'ennemi du bien.

Au final, j'ai trouvé cette 1ere saison d'un bon niveau. Pour une série TV, on est franchement largement au dessus de la moyenne -il faudrait vraiment faire la fine bouche pour ne pas apprécier les talents mis en avant et la richesse des thèmes développés. Ensuite, libe à chaucn de préférer tel ou tel épisode au détriment d'autres. Mais j'y aitrouvé une diversité attrayante. Ce sont finalement les épisodes de Carpenter, de McNaughton et de Garris qui m'ont le plus déçu. C'est peu au regard de ce qu'il y a à côté.

J'attend donc les éditions dvd de la seconde saison avec impatience!
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
weeno
Messages : 23
Inscription : mar. juil. 13, 2004 2:47 pm

Message par weeno » sam. mai 26, 2007 5:11 pm

Visiblement, la saison 2 sortira directement en intégrale le 27 août prochain :

http://www4.fnac.com/Shelf/article.aspx ... 0b0d7&Fr=7
wohhh Paulo... t'es mon costaud (Halloween / La nuit des masques)

Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Messages : 7674
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:30 am
Localisation : A la recherche du bonus ultime
Contact :

Message par Jérôme » jeu. juin 21, 2007 8:38 pm

un coffret assez joli est annoncé en Zone 1

Image
Sa place est dans un Blu-Ray !

Avatar de l’utilisateur
Cyber Jason
Messages : 479
Inscription : dim. oct. 10, 2004 9:56 am
Localisation : Camp Crystal Lake
Contact :

Message par Cyber Jason » sam. juil. 07, 2007 10:00 pm

Bonne nouvelle : un coffret zone 2 français reprenant l'intégralité de la saison 1 sortira en France au mois d'octobre.

Mauvaise nouvelle : il sera limité à 2000 exemplaires :roll:

De plus, le coffret contiendra seulement 7 dvd, je pense donc qu'il y aura 2 épisodes par dvd, comme en location, et par conséquent plus de bonus :?

source : LES ANNEES LASER
Derriere chaque E.T se cache un PREDATOR!
http://scary-movies.forumactif.com/

Avatar de l’utilisateur
ZombiGirl
DeVilDead Team
Messages : 1921
Inscription : jeu. juin 24, 2004 5:34 pm
Localisation : Last House on Dead End Street.

Message par ZombiGirl » dim. juil. 29, 2007 10:45 am

Un peu en retard...

JENIFER : :shock: C'est quoi, ce truc ? Est-ce vraiment réalisé par Argento ? Déjà, ce n'est pas lui à l'écriture et ça se voit partout. Puis quelle platitude dans la réalisation... Vraiment, ça aurait pu être n'importe qui. Au niveau de l'histoire, l'idée de départ est bonne mais elle ne va nulle part. Le personnage de Weber est envoûté par quoi, exactement ? Son cul ? C'est vachement crédible qu'il se laisse séduire par quelqu'un qui éloigne sa famille (départ un peu précipité, d'ailleurs) et dévore des enfants sous ses yeux :? Ou alors il est salement en manque. C'est creux, prévisible et ennuyeux au possible. Heureusement qu'il y a la très jolie musique de Simonetti bien qu'elle soit tout à fait inappropriée aux images. Puis il est chiant, Garris, à toujours placer sa femme plastiquée de la tronche qui joue super mal (Rose) :roll:

CHOCOLATE : Ah ben voilà, c'est déjà plus sympa, voire même captivant. L'histoire est très curieuse mais Garris sait écrire et n'est pas un manche à la réalisation alors j'ai beaucoup aimé. Faut dire que juste après JENIFER, ce n'est pas difficile... J'adore Matt Frewer en rocker à crête rouge :lol: et Thomas Henry joue vraiment bien. Les obsessions n'ont jamais rien de bon...

Avatar de l’utilisateur
Shinji
Messages : 2425
Inscription : mar. mai 04, 2004 5:50 pm
Localisation : Conflans (78)
Contact :

Message par Shinji » dim. juil. 29, 2007 10:57 am

Avec du recul, je ne retiens que le Gordon (parce que Lovecraft), le Carpenter et le Miike (parce que eux)

dario carpenter
Messages : 5560
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Message par dario carpenter » lun. août 27, 2007 12:31 pm

L'interview de Mick Garris:

http://www.dvdrama.com/news.php?21721

dario carpenter
Messages : 5560
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Masters of Horror (2006)

Message par dario carpenter » lun. avr. 14, 2008 12:11 pm


Avatar de l’utilisateur
Duncan
Messages : 342
Inscription : sam. mai 01, 2004 8:46 am

Re: Masters of Horror (2006)

Message par Duncan » lun. avr. 14, 2008 2:05 pm

N'ayant pas accès aux sites marchands au boulot, à combien la saison 1 est-elle vendue sur alapage? C'est un coffret de l'intégrale de la saison 1??

Répondre