Elephant Man - David Lynch - 1980

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4885
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Elephant Man - David Lynch - 1980

Message par DPG » mer. nov. 30, 2005 11:29 pm

Je l'avais vu tout gamin (vers 8-9 ans) et jamais revu depuis, autant dire que j'en avais AUCUN souvenir ! J'ai donc profité d'une récente rediff' pr le scoper et revoir ce film. Et c'est vrai que c'est beau ! :shock: :cry:

Sans doute le film de Lynch le plus sobre, le plus classique, un joli scope noir et blanc, une superbe zik de John Morris et ça suffit pour laisser passer l'emotion durant 2 heures ! Des thèmes forts bien sur, la difference, la place ds la société, qui sont les vrais monstres ?, etc... Et tout ça ne vieillit pas d'un iota au fil des ans. Un film poignant, tout en retenu, une vision de la nature humaine dans ce qu'elle produit de meilleur comme de pire. Magnifique.

Image
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
milton arbogast
Messages : 1564
Inscription : ven. août 20, 2004 7:37 pm
Localisation : le coffre d'une bagnole au fond d'un etang pres d'un motel glauque

Message par milton arbogast » jeu. déc. 01, 2005 2:06 am

Magnifique, les immage, les acteurs, l'histoire.
Voila un truc qui me scotche de la premiere a la derniere image.
...Toutes plus magnifiques les unes que les autre soit dit en passant.
L'ambiance Londonienne et une des plus merveilleuse jamais evoquée sur peloche.
Plus quelques ces flash insolites, comme les premieres image, la bataille de femmes dans l'hopital (très breve mais sais pas pourqyuoi, m'a toujours fort impresionné)
Hopkins, Hurt, Gielgud, Jones, Ann bancroft, tous sont magnifique.
La musique est aussi pour beaucoup dans l'atmosphere tendue constament entre le merveilleux (la soirée au théatre) et l'épouvante (le climat du debut rappelle FREAKS ou le DOCTEUR JECKYLL de Mamoulian)
j'ai toujours été étonné que John Hurt n'ai jamais reçu l'oscar pour son impresionante composition.
Comment se fait il que je n'ai pas encore le dvd??? :shock:
faut que je me decide a reparer cette injustice!


PS/ ...niveau lacrymal, j'ai beau faire, connaitre la fin, le debut, le milieu, mais a chaque fois, c'est une scene differente qui me bouleverse.
égalité avec "le tombeaux des lucioles"

Avatar de l’utilisateur
Ekynox
Messages : 379
Inscription : ven. avr. 30, 2004 4:40 pm
Localisation : Avec Titanium Cyborg; on fait tous les préparatifs pour la réunion.

Message par Ekynox » jeu. déc. 01, 2005 2:56 am

Je l'ai vu une fois, j'ai le dvd, mais je ne suis tout simplement pas capable de le revoir.

Un jour sans doute...mais pour l'instant, ça fait trop mal. Magnifique est le mot cela dit. :wink:
Paragraphe 14

Hi. I directed six feature films and wrote,"How to Live the James Bond Lifestyle". Why should 007 have all the fun?
-Paul Kyriazi

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Messages : 839
Inscription : jeu. avr. 21, 2005 6:25 pm
Localisation : In the Cloud
Contact :

Message par Jeremie » jeu. déc. 01, 2005 7:02 am

Un film déchirant d'une beauté phénoménale qui ne sera pas depassé aussitôt !! John Hurt, méconaissable, est excellent, mais bordel quelle montagne de cruauté et d'émotions ce film :cry:
L'un des Lynch les plus parfait, et cette musique quand même !!!!!

Unique, le chef d'oeuvre dans toute sa splendeur.

Buralo66
Messages : 1989
Inscription : ven. avr. 30, 2004 11:23 am

Message par Buralo66 » jeu. déc. 01, 2005 8:37 am

Absolute masterpiece, comme quoi Lynch est capable de faire des trucs bien ! :D
Un film que je n'ai vu que deux fois, après c'est trop dur.

Par contre la première édition Canal est d'une qualité d'image dégueulasse.

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » jeu. déc. 01, 2005 9:56 am

Hé ben pour une fois je vais pas faire mon vieux rabat joie je prends tous les posts précédents à mon compte et oilà :D 8)

Et pareil que tout le monde, le revoir c'est trop dur :oops: :cry:

Que valent les différents DVD ?

Avatar de l’utilisateur
rusty james
Messages : 6547
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:41 am

Message par rusty james » jeu. déc. 01, 2005 10:16 am

Hé ben pour une fois je vais pas faire mon vieux rabat joie
Ah merte ! J'y ai cru moi en voyant ton nom apparaitre :D
Bon bein je m'y colle et je continue sur ma lancé alors :oops: .

J'accroche pas du tout, je rentre pas dans l'histoire, c'est lent, poseur et toc... je marche pas !

Pour moi çà n'a rien de classique formellement, pas plus que le sujet d'ailleurs, et c'est faussement simple dans son traitement. Le noir et blanc veut faire croire à un certains dénuement mais tout est fait au contraire pour faire croire au spectateur que c'est horrible et tout (alors que franchement avec cet histoire pas besoin d'en rajouter tout est dit !) ! Bon c'est pas une émission de TF1 (vous avez regardés les 7 péchés capitaux hier soir :shock: :lol: :arrow: ) c'est clair, mais comme pour Dancer in the dark moi je sais pas çà me hérisse les poils !

Voilà donc j'ai pas de coeur, vous êtes pas du tout d'accord, je dis n'importe quoi... :D moi j'aime pas ! :wink: (ah si la musique de Samuel Barber à la rigueur :D )

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » jeu. déc. 01, 2005 10:36 am

Lent, ok, mais "poseur"...

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » jeu. déc. 01, 2005 1:13 pm

Je n'ai jamais été un fan de Lynch, plutot hermétique à ses univers mais à toute regles il y a exception et hormis l'inclassable Eraserhead, Elephant man est cette exception.
Même si on y retrouve par touches légères les reminescences lynchiennes, Elephant man est un pur chef d'oeuvre. Rien à rajouter aux posts précedents donc. Un film beau, dur, d'une force emotionelle intense, prenant.. Un N/B superbe et une interprétation excellente...
Elephant man demeure toujours et encore un grd moment de cinéma qui m'emeut toujours autant.
Deux scénes formidables qui à chaque fois m'arrachent les larmes: celle ou John Merrick acculé ds une impasse s'écrie: I'm not a monster, I'm a man et bien sur toute la scéne finale, magistrale..
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » jeu. déc. 01, 2005 1:15 pm

eric draven a écrit :Deux scénes formidables qui à chaque fois m'arrachent les larmes: celle ou John Merrick acculé ds une impasse s'écrie: I'm not a monster, I'm a man
C'est suprenant d'ailleurs cette scène parce qu'elle a été tellement moquée, tellement parodiée et caricaturée (normal :D) et elle ne perd pas de sa force, à chaque fois c'est un uppercut à l'estomac :shock:

Avatar de l’utilisateur
tuco
Messages : 383
Inscription : ven. avr. 30, 2004 12:52 pm

Message par tuco » mar. déc. 06, 2005 4:38 pm

Prodigy a écrit :Que valent les différents DVD ?
Cela m'interesse aussi :) En particulier pour ce dvd :

Image

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Elephant Man - David Lynch - 1980

Message par Manolito » ven. nov. 13, 2009 9:20 am

Pour le plaisir des yeux, le bluray studiocanal...

http://www.dvdbeaver.com/film2/DVDRevie ... lu-ray.htm

Avatar de l’utilisateur
AAWIL
Messages : 621
Inscription : mer. nov. 03, 2004 6:19 pm
Localisation : PARIS

Re: Elephant Man - David Lynch - 1980

Message par AAWIL » sam. nov. 14, 2009 5:13 pm

tiens je me laisserai bien tenté par ce blu-ray.

Un chef-d'oeuvre.

Cependant j'avais vu un documentaire sur John Merrick sur une chaine du cable (Planete ou History Channel, je sais plus) et malgré ce que le film peut montrer, la vie de John Merrick n'a pas été aussi 'dramatique' qu'on nous le montre. Il a ecrit une petite autobiographie où il explique son enfance, l'évolution de la maladie mais surtout on constate d'apres ces propos qu'il avait reussi a vivre sans que le regard des autres ne soit un probleme. Il expliquait par exemple qu'il ne vivait dans de penibles conditions quand il faisait parti des attractions de Freaks.
Je regrette de ne pas avoir gardé ce documentaire car il etait vraiment interessant.

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Elephant Man - David Lynch - 1980

Message par Manolito » sam. nov. 14, 2009 9:56 pm

Un film tout à fait superbe, dans lequel les trouvailles expérimentales de Lynch s'insèrent sans heurt aucun au sein de la structure classique de ce grand mélo humaniste. Une distribution sublime, des images magnifiques. Un grand classique, d'une grande universalité...

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re:

Message par Manolito » jeu. juil. 15, 2010 11:44 pm

tuco a écrit :
Prodigy a écrit :Que valent les différents DVD ?
Cela m'interesse aussi :) En particulier pour ce dvd :

Image
5 ans plus tard, enfin la réponse... :D

Elephant Man est un film que studiocanal a sorti un peu à tout bout de champs, la première édition datant de l'aube du dvd français (1998), puis celle-ci est arrivée en 2003.

Il semble que les diverses éditions studiocanal qui sont suivi en dvd soit juste des nouveaux conditionnements du disque de 2003 (en tous cas les caractéristiques techniques et la liste des bonus sont toujours restés les mêmes, jusqu'à la récente réédition dans la collection "studiocanal classics" en 2009 incluse).

J'ai revu de mon côté le film sur cette édition de 2003 représentée ci-dessus.

La copie n'est pas spécialement époustouflante. Les contrastes et la définition sont globalement acceptables. Nous trouvons des petites traces de travail numérique un peu grossier (halos de edge enhancement, quand même rares), une compression pas toujours discrète dans les arrières plans, mais sans être très alarmante. Rien de très choquant pour un dvd quand même ancien. Par contre, il est difficile de passer sous silence le fait que la copie utilisée est assez abimée, avec des saletés récurrentes, des scènes parfois longues marquées de plusieurs rayures. Enfin, il y a aussi des pépins vidéos avec des effets de moirage fréquents. Bref, un dvd qui se regarde quand même. Mais pour "Elephant Man" et vu en 2010... on peut être un brin déçu !

En 2003, DVDRama avait comparé ce dvd au dvd américain Paramount et avait conclu que le Paramount était facilement le disque le plus réussi en terme de qualité d'image.

La bande son anglaise est dans son mixage dolby stéréo d'origine, pour un résultat honnête, avec juste quelques petits craquements discrets à relever. STF imposés. VF en mono.

Et pour couronner le tout, l'exemplaire que j'ai, sorti de son cellophane ce soir même, a un défaut de fabrication : tout une partie de la surface du disque est poisseuse au toucher et laisse apparaître un voile floue/opaque. Il n'est pas passé sur le Toshiba qui est une petite créature sensible, mais l'Oppo a pu le lire en entier.

Quant au film lui-même, toujours aussi fort, toujours aussi beau. On y revient régulièrement, et à chaque fois on se fait "avoir" : la distribution éblouissante, l'ambiance gothique, le noir et blanc magnifique, la justesse des dialogues, le maquillage intemporel, la musique... Un film plutôt classique pour Lynch, ce n'est pas son film techniquement le plus impressionnant ; mais un métrage très marqué de l'empreinte de son réalisateur tout de même, avec un son très travaillé, son esthétique industrielle qui refait surface de loin en loin, une confrontation entre l'innocence et la dureté d'un monde. Un drame victorien visuellement époustouflant, un mélo historique aux séquences parfois émotionellement vraiment très forte.

On peut devenir un peu blasé face à certains moments un peu tire-larmes ? Peut-être, mais ils fonctionnent toujours aussi bien, et "Elephant Man" est un film avec un vrai propos, un vrai discours sur les facettes de la nature humaine. L'émotion n'est pas gratuite. Ce style de classique nous accompagne au long des années, on le revoit à différentes étapes de sa vie. Et qui traverse le temps sans aucune difficulté.

En France, il est sorti en HDDVD dès 2006, puis en bluray en 2009.

Répondre