Femme fatale de Brian de Palma (2002)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12419
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Femme fatale de Brian de Palma (2002)

Message par Dragonball » sam. févr. 04, 2006 4:29 am

"Femme Fatale"



Image


Laura Ash, une jeune femme ténébreuse et vénale, double ses complices lors d'un hold-up commis à Cannes en plein Festival. Poursuivie jusqu'à Paris, elle revêt l'identité de son sosie parfait, une jeune veuve au bord du suicide nommée Lily.
Dans l'avion qui la mène à New York, elle séduit un fringant quadragénaire qui n'est autre que l'ambassadeur des Etats-Unis en France, Bruce Hewitt Watts. Sept ans plus tard, mariés, ils apparaissent en couverture d'un magazine people.
Mais les anciens acolytes de Laura, Black Tie et Racine, sont toujours sur sa piste, et la photo de la traîtresse, volée par Nicolas Bardo, un paparazzi qui travaille pour la revue en question, relance l'engrenage infernal.
Intrigué par Lily, celui-ci décide de la suivre. Commence un jeu du chat et de la souris qui va rapidement s'avérer dangereux pour lui.
Source : Allociné


Vu la réputation que se traine ce film, j'avais quelques appréhensions avant de regarder celui ci.

Après 20 premières minutes ma foi fort agréable :) je commençais sérieusement à me demander si on ne m'avait pas raconter n'importe quoi à son sujet (en particulier un petit nerveux qui se reconnaitra surement ! :mrgreen:).
Cependant, force est de constater qu'après cette introduction très hot, le film s'enlise un peu, tant du point de vue scénaristique, que du point de vue de la réalisation (moins dieu que certaines séquences sont laides ! :shock:).

Les acteurs ne sont pas franchement convaincants, certaines scènes sont grotesques (Antonio Banderas jouant les folles pour fouiller dans la chambre d'hotel de Rebecca Romijn-Stamos ! :shock: :?) et surtout le film sombre dans une vulgarité à laquelle De Palmane nous avait rarement habitué (même lors ses délires libidineux les pluis possés comme Body Double ou Pulsion), une vulgarité tellement outrancière qu'elle en est parfois comique (le personnage joué par Eriq Ebouaney, ne pouvant quasiment pas aligner une phrase sans sortir "Salope" ou "pute" sur tout les tons).

Et oui, j'ai vu le film en VF (Ah, ben le vendredi soir, on est fatigué !), une VF par ailleurs particulièrement abominable ! :?

Reste tout de même le streap tease ultra hot de Rebecca Romijn Stamos, quelques beau plans vers la fin (Ah ben il était temps !) et un twist tellement sortie de nulle part que je l'ai beaucoup apprécié ! :)

Et qui fait que je vais devoir revoir le film parce que je crains tout de même de n'avoir pas tout compris, quoique là, j'ai tout de même l'impréssion qu'on nage en plein délire !


Alors, certes, de la part de De Palma, on aurait pu espérer une film beaucoup plus soigné, mais bon, tout ça est finalement beaucoup moins catastrophique que certains l'ont dit.


Enfin moi, j'aime bien :)

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Message par Manolito » sam. févr. 04, 2006 9:45 am

Après la déconfiture de "Mission to Mars", De Palma se replie en Europe et retourne à ses bases, à savoir le thriller virtuose. La forme est, la plupart du temps toujours au top, mais l'exercice, toujours plaisant, paraît un peu vain, parfois un peu maladroit. Ca se regarde, mais ça reste du De Palma en petite forme...

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » dim. févr. 05, 2006 7:33 pm

Manolito, tu m'étonnes sur ce coup!! Comment trouver ne serait ce qu'une once de qualité à ce... navet découvert l'an passé à la TV un dimanche soir.
Au départ, j'avoue même avoir consulté mon programme pour voir si je ne m'étais pas trompé de film ou de chaine.. :?

Un thriller mou et ennuyeux, faussement complexe, sans aucune imagination tant scénaristique que de mise en scéne. Interprété de façon transparente et sans conviction par un Banderas toujours aussi laid, ca s'eternise, ca traine, on frole le ridicule voire le grotesque qd De palma s'essaie pas à la vulgarité.. aucun des personnages n'arrivent un seul intant à être interessant et c'est un soulagement que de voir le mot fin alors qu'on reste dubitatif.. Est ce vraiment De Palma qui a commis ce navet, cette pitrerie fadasse? Si oui, cela confirme que celui qu'on a connu jadis est bel et bien mort...

Pour les libidineux en manque de sex chaud, restera le long et torride strip tease de la Romjos.... pour Eric seul le plaisir de réentendre l'excellente et sulfurueuse chanson de SAEZ: SEXE!!

Mets ta langue ou tu sais
non ne t'arrêtes pas
continue de lécher
que j'aime quand tu fais ça
en totale soumission
en total don de toi-même
fais monter l'excitation
pour l'amour et la haine

mets ta langue ou tu sais
non ne t'arrête pas
continue de lécher
que j'aime quand tu fais ça
en total soumission
en total don de toi même
fais monter l'excitation
pour l'amour et la haine

ça fait du mal ça fait du bien
ça fait du mal ça fait du bien

mets ta langue ou tu sais
plus profond que ça
continue de bouger
que j'aime quand tu fais ça
en total soumission
en total don de toi même
fais monter l'excitation
pour l'amour et la haine
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » dim. févr. 05, 2006 8:08 pm

Pas détestable en ce qui me concerne, ça se laisse regarder. J'ai jamais compris la haine vis à vis de ce film alors qu'on tolère des trucs comme Mission Impossible ou Mission To Mars qui me paraissent bien plus 'graves' dans la carrière de De Palma :D

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12496
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Message par MadXav » lun. févr. 06, 2006 7:51 am

Prodigy a écrit :Pas détestable en ce qui me concerne, ça se laisse regarder. J'ai jamais compris la haine vis à vis de ce film alors qu'on tolère des trucs comme Mission Impossible ou Mission To Mars qui me paraissent bien plus 'graves' dans la carrière de De Palma :D
Personnellement, je ne tolère aucun des 3.
3 De Palma bien différents, 3 bouses bien différentes. Ce "Femme Fatale" joue la triste carte du thriller sulfureux, mettant en avant sa magnifique actrice au milieu d'un scénario vain, de scènes ridicule et avec un Banderas qui fait vraiment peine à voir. Heureusement, reste la forme qui empèche le film d'être une daube totale...
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Femme fatale de Brian de Palma (2002)

Message par Superwonderscope » sam. mars 02, 2019 7:35 pm

De Palma remonte péniblement la pente après la honteuse glissade de Mission tO mars , mais peu de gloire. Rebecca Romijn donne se sa personne, mais l'impression qui reste demeure une machine qui prend des détours et retours pour tourner à vide. Une certaine vanité, avec lèche-boules cannois au passage. Un scénario qui se veut intelligent mais part d'un point de départ casse gueule (entrer en pleine prolo cannoise devant tous les vigiles pour que Rebecca fasse gouzi-gouzi gouzi-gouzi avec une nana dans les chiottes pour retirer un bijou corporel de 10 MILLIONS!). Aaaah, bravo le point de départ tarabiscoté et pas du tout crédible.
le reste est hélas à l'avenant. élégant, limite vulgaire ou fonçant dedans avec jubilation. le trip tease chorégraphié par Mia Frye sous du Saez, on peut pas faire pire/mieux.
Le look franchouillard 1.85:1 avec Edouard Montoute et Eva Darlan ne tirent pas le film vers le haut, loin s"en faut. C'est par moment terriblement banal entre deux chambres d'hôtel. Final mystérieux mais pétri de vanité un peu facile.
Banderas n'est pas du tout à sa place, il joue par moment horriblement mal (mais son moment Cage aux Folles vaut le détour).

tarak Ben Ammar n'était pas franchement le meilleur producteur à choisir pour cela. 35 millions d dollars pour ça à l'écran, au secours;
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

dario carpenter
Messages : 5558
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Femme fatale de Brian de Palma (2002)

Message par dario carpenter » dim. mars 03, 2019 11:45 am

Superwonderscope a écrit :
sam. mars 02, 2019 7:35 pm
(entrer en pleine prolo cannoise
:o il y a des Gilettes jaunes aussi à Cannes ? :D
MadXav a écrit :
lun. févr. 06, 2006 7:51 am
Heureusement, reste la forme qui empèche le film d'être une daube totale...
Au cinéma (puis dvd) je n'avais même pas été convaincu sur ce point, entre la photo assez terrible, le cadre un peu étriqué du 1:85 comme évoqué par SWS et les "morceaux de bravoure" à la De Palma qui tombent à plat, comme le strip tease :D qui pastiche "Body double" et le final avec accident gore ridicule...quand on voit par exemple l'utilisation du ralenti ici par rapport aux climax lyriques de "Blow out", "Obsession", la scène d'évasion dans "Furie", le final de "Carrie", etc. ça fait mal :(
Mais bon, on va dire que c'est la malédiction des réalisateurs étrangers qui viennent tourner en France...leurs pires films:
De Palma, Demme, Neil Jordan, Fuller, Verhoeven...

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4884
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: Femme fatale de Brian de Palma (2002)

Message par DPG » lun. mars 04, 2019 11:40 am

Leur pire film, c'est vite dit, tu trouves ça pire que "Le dahlia noir" ou "Redacted" ??
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

dario carpenter
Messages : 5558
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Femme fatale de Brian de Palma (2002)

Message par dario carpenter » lun. mars 04, 2019 6:28 pm

DPG a écrit :
lun. mars 04, 2019 11:40 am
Leur pire film, c'est vite dit, tu trouves ça pire que "Le dahlia noir" ou "Redacted" ??
J'ai pas vu "Redacted" et je n'ai vu que la première demi-heure du "Dahlia Noir" :D :wink:...cela dit "Femme fatale" même si je n'aime vraiment pas, De Palma semble y prendre un peu plus de plaisir derrière la caméra que dans son avant-dernier film "Passion".

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: Femme fatale de Brian de Palma (2002)

Message par comte vonkrolock » mar. juin 02, 2020 5:05 pm

Crédibilité ou pas, De Palma en mode tique et redite de son cinéma peut-être mais bon s'est quand même à sa patte ou son style qu'on reconnais un film, non ? Prés de 20 ans après je découvre tout comme Passion se De Palma avec assez de recul pour me dire qu'il est sorti certainement au milieu de tellement d'énorme machine Hollywoodienne, et de gros spectacle. Qu'il à du passer bien inaperçu et qu'ont attendais encore un Scarface ou Affranchi encore une fois, De Palma sait tourné vers se qu'il aime après le four de Mission To Mars.

Du coup sa a été un vrai visionnage plaisir, alors bien sûr, il y a dedans tous se qu'ont l'ont apprécie chez son auteur, et devant lequel ont était passer inaperçu, se film est à l'image de l'Esprit de Cain. Si on apprécie la mise en scène, la façon de dirigé ces personnages, et la petite intrigue, qui est loin d'être un grand néo-noir, mais plutôt un hommage au genre (d'ailleurs sa commence avec une Rebecca qui mate Assurance sur la Mort de Billy Wilder). Ont peut passer un très bon moment devant. Moi clairement s'était mon cas, et même si le DVD (TF1 Vidéos) sur lequel je l'est vu avait une compression MPEG-2 d'un autres ages.

Ont sens que derrière sa caméra le bonhomme s'amuse encore comme un petit fou, il y a là un vrai plaisir de filmer, de créer un ambiance et puis la Rebecca n'a pas vraiment briller en dehors de son rôle de Mystic dans les X-men 1 et X-2, pour un top modèle ont peut dire qu'elle assure bien dans son double rôle. Pareil pour Banderas et tous le reste du cast qui son ont été bien choisi pour figurer dans se petit thriller dans le lequel la musique de ryuji sakamoto fait des merveilles.

Image
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Répondre