Dark Blue - Ron Shelton (2002)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » lun. mars 07, 2005 6:10 pm

Je pense qu'on se fait une fausse idée de lui, surtout, en grand mogul intello enfermé dans son manoir anglais, à ne lire que du Schnizler et mater des Bergman :D

Avatar de l’utilisateur
Hrundi V. Bakshi
Messages : 760
Inscription : lun. nov. 15, 2004 5:41 pm

Message par Hrundi V. Bakshi » lun. mars 07, 2005 6:12 pm

rusty james a écrit :
Vous saviez que Stanley Kubrick adorait ce film?
T'es sûr là parce que pour le moins c'est étonnant quand même :shock:
Pourquoi ce serait étonnant?
Kubrick adorait aussi La Bonne Année de Lelouch.

Superfly
Modérateur
Messages : 13083
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:13 am
Localisation : Avec Milla en train de casser du zombie ...

Message par Superfly » lun. mars 07, 2005 6:14 pm

Kubrick aimait bien La Puissance du Ninja avec Harrison .. tout le monde le sait. Mais il aimait pas Filles à Partouze 12 et à rendu son dvd en mois de 6h bénificiant de la réduc Video Futur. Quel gros rat ce Kubrick

Ok je sors :arrow: :arrow:

dario carpenter
Messages : 5558
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Message par dario carpenter » lun. mars 07, 2005 7:24 pm

Carpenter apprécie aussi charlton Heston et ARMAGEDDON! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Dark Blue

Message par Manolito » lun. juin 04, 2012 9:24 am

En relisant ce thread huit ans après la bataille, j'avoue que j'ai du mal à comprendre pas mal des arguments : mise en scène molle ? Kurt Russell mal choisi ? Banalité ?... Certes, James Ellroy n'a pas daigné adoubé le film de son consentement, mais quand on se rappelle qu'il s'est dit pleinement satisfait par "Le daliah noir", autrement plus discutable à mon sens que des "Dark Blue" ou "Cop", ça modère le poids de son jugement !

Je comprends mieux qu'on s'attaque à son scénario qui a effectivement des faiblesses. Le revirement final qui a été reproché peut paraître un peu commode, MAIS je le trouve quand même logique si on y réfléchit :
Spoiler : :
Perry a compris que son chef veut sa mort, et il n'a pas trente-six solutions pour se mettre à l'abri ce que ce dernier peut faire contre lui.
Par contre on peut râler sur quelques coïncidences commodes, ou sur des décisions un peu grossières de certains personnages
Spoiler : :
L'embuscade tendue par Jack Van Meter que Perry peut facilement deviner.
OK, "Dark Blue" n'est pas "Le prince de New York", le choix de faire se dérouler les évènements sur cinq jours lui donne un côté un peu trop resserré et concis.

Mais en contrepartie, nous avons un beau polar à l'excellente ambiance californienne, un Kurt Russell formidable, dont le côté méchant/hargneux n'avait jamais été vraiment aussi bien exploité (Tarantino s'en rappellera pour "Boulevard de la mort"), quelques solides seconds rôles (le toujours excellent Brendan Gleeson et Ving Rhames en mode sérieux), des séquences d'action méchante, des flics qui boivent et qui jurent, la poursuite dans l'émeute vraiment réussie, avec une ambiance de "chasse aux blancs" pour le moins singulière,.. "Dark Blue" n'est pas LE grand polar de l'histoire du cinéma, mais c'est tout de même un film de bonne tenue, que j'ai revu ma part avec plaisir.

Revu sur le dvd US MGM de 2003, avec une copie 2.35 16/9 an priori agréable (plutôt propre malgré quelques poussières, belles couleurs, beaux contrastes, belle fluidité), mais aussi affaiblie par un usage constant de edge enhancement, qui se signale non seulement par des halos fréquents, mais aussi par un rendu des images granuleuses un peu brouillon, manquant de résolution. Cela reste une copie acceptable, mais pour un film très récent, on pouvait s'attendre à mieux. Très bonne piste son dolby digital 5.1 anglaise. Avec VF et STF (plein de fautes, et traduisant "Evil Motherfucker" par "Sale oiseau de malheur" ! :shock: :D ). Ce transfert NTSC passe sans bug en 24 images par seconde.

Image

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12496
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: Dark Blue - Ron Shelton (2002)

Message par MadXav » mar. juin 02, 2020 12:56 pm

Revu aujourd'hui DARK BLUE qui malheureusement a une sonorité toute particulière en cette période de troubles aux Etats-Unis.
Pour être honnête, j'avais vu le film à sa sortie DVD et je ne l'avais pas revu depuis. J'en gardais le souvenir d'un très bon polars mais j'avais oublié qui se déroulait dans le contexte particulier du tabassage de Rodney King en 1991...
Du coup je l'ai revu tout simplement parce que ça faisiat un bout de temps que je cherchais à le revoir, que je suis incapable de remettre la main sur mon DVD, et que je suis tombé dessus sur Amazon Prime.

Le film est toujours aussi bon, tendu et bien foutu.
Je trouve Kurt réellement excellent dans ce film, mais le reste du casting n'est pas en reste, plutôt convaincant.
L'intrigue est plutôt intéressante même si on pourra reprocher une ou deux facilités. Je pense notamment à
Spoiler : :
la séquence ou le jeune coéquipier tue, puis à la facilité avec laquelle il retourne sa veste ensuite.
Reste que la tension monte de manière très efficace et que c'est particulièrement bien rendu. Très anxiogène. A ce titre, les émeutes sont très impressionnantes, surtout comme je le disais avec le drame qu'on traverse. La manière de les mettre en scène, de les filmer, la violence, l'ambiance, les pillages. Les images sont très fortes.

L'issue est aussi déroutante qu'inévitable. Elle fait partie du charme du film. Un autre film aurait probablement fini par un gunfight, aurait certainement tué Kurt ou son mentor. La décision prise me semble bien plus judicieuse, plus réaliste :
Spoiler : :
Le personnage est dans l'impasse, il décide de lacher prise et d'admettre ses fautes.
C'est d'autant plus intéressant que c'est en phase avec le profil du personnage. Quelques minutes plus tôt, sa femme lui lit une lettre lors d'une séquence très réussie et de la même manière, alors qu'on attend une réponse violente, on a un personnage qui accepte et semble libéré.

Donc très content de ce nouveau visionnage. Un film toujours efficace, bien mis en scène, avec des personnages bien construits.
Le copie Amazon Prime est celle du DVD, avec une définition très daté, et un encodage un peu brutal.
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: Dark Blue - Ron Shelton (2002)

Message par comte vonkrolock » mar. juin 02, 2020 4:51 pm

Marrant de ressortir se film avec se qui se passe au USA en se moment, j'ai encore le double DVD sorti par Metropolitan, qui en effet date d'un autres ages.
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Répondre