The social network - David Fincher (2010)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Verhoeven
Messages : 384
Inscription : mar. mars 27, 2007 1:05 am
Localisation : Bezons (95), Vernon (27), un climat tempéré quoi...

The social network - David Fincher (2010)

Message par Verhoeven » ven. juil. 02, 2010 6:53 pm

Image

The Social Network nous révèle sa première bande annonce et s’annonce déjà très sombre... Le film retrace la montée en puissance du phénomène Facebook.
David Fincher aurait puisé son inspiration dans le livre de Ben Mezrich:"Les milliardaires accidentels. Les origines de Facebook, une histoire de sexe, d'argent, de génie et de trahison."
Pour éclaircir ce phénomène prodigieux, Justin Timberlake glisse dans la peau de Sean Parker, président de Facebook et grand ami de Mark Zuckerberg, créateur du site.
"Tu ne te fais pas 500 millions d’amis sans te faire quelques ennemis"

Casting: Jesse Eisenberg, Andrew Garfield, Rashida Jones, Brenda Song, Justin Timberlake

La sortie du film, aux USA, est prévue pour le 15 Octobre.

"La vie n'est pas un combat mais une passion à défendre"

Avatar de l’utilisateur
Verhoeven
Messages : 384
Inscription : mar. mars 27, 2007 1:05 am
Localisation : Bezons (95), Vernon (27), un climat tempéré quoi...

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Verhoeven » ven. juil. 09, 2010 8:28 pm

Second teaser: ICI

Toujours aussi mystérieux...
"La vie n'est pas un combat mais une passion à défendre"

Avatar de l’utilisateur
Verhoeven
Messages : 384
Inscription : mar. mars 27, 2007 1:05 am
Localisation : Bezons (95), Vernon (27), un climat tempéré quoi...

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Verhoeven » mar. oct. 12, 2010 11:26 pm

Retour de l'avant première du film.

Visuellement plus proche de son Benjamin Button par son aspect classique, mais complètement indentifiable parmis la filmo de Fincher grâce à la photo sombre et désaturée de Jeff Cronenweth (Fight Club, Photo Obsession, K-19).

On assiste à l'évolution de la vie de Mark Zuckerberg. Après une formidable séquence d'ouverture sous forme de dialogue qui présente parfaitement notre personnage principal (Jesse Eisenberg très bon), on assiste à la vie universitaire d'un nerd associable mais génial qui, partant d'une déception sentimentale, va créer l'un des plus gros sites internet mondial. Une curiosité de voir ce personnage solitaire, brillant et horrible créer un site permettant aux gens de dialoguer, de se rencontrer et de se retrouver et c'est sur ce paradoxe que repose le film, souligné par la dernière séquence durant le générique final. Le métrage évite le piège du manichéisme, les personnages sont ici bien campés et comportent chacun leurs zones d'ombres. Ici pas de méchants et de gentils, juste des gamins dépassés par les évènements et entourés de vautours, on passe par des thèmes universels: la trahison, la haine, l'amour, l'argent, le pouvoir et surtout la solitude qui se ressent en permanence tant le personnage semble déconnecté du monde.


Passionant...
"La vie n'est pas un combat mais une passion à défendre"

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4978
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par DPG » ven. oct. 15, 2010 12:29 pm

Pas mieux, vraiment un très très grand film pr ma part également.

C'est juste brillant. Je vois pas de mot qui résumerait mieux mon sentiment en fait. J'ai plongé dedans et j'ai pas vu le temps passer. C'est superbement écrit, la progression, la structure narrative, les dialogues, tout est réglé au millimètre. Les acteurs sont tous très bons, notamment Jesse Eisenberg, toujours sur le film du rasoir entre le mec cool, exaseperant, enervant, arrogant, touchant, bref, un vrai être humain captivant dans sa gloire comme dans ses failles... La mise en scène, pas besoin d'en rajouter, mais c'est du Fincher au sommet de son art, arrivant à marier la sobriété d'un "Zodiac" avec la virtuosité d'un "Fight club". Mais toujours sans en rajouter, sans faire de "l'effet pour l'effet", toujours en restant humble et au service de son récit et de ses persos. Les choix musicaux sont également mortels, l'ambiance totalement immersive, le sujet traité de façon passionante et jamais barbante, et surtout, le film m'a semblé d'une richesse incroyable, à la fois sur le monde d'aujourd'hui, la jeunesse, la solitude, l'amour, l'amitié, l'ambition, et trois tonnes d'autres sujets qui sont mine de rien abordés de manière plus ou moins importante... Bref, vraiment THE claque pour ma part, sans problème ce que j'ai préféré cette année au ciné, et même au délà, j'avais pas un souvenir aussi fort d'une séance depuis un moment !

PS : Par ctre putain le premier quart d'heure, faut s'accrocher pr suivre en VOST vu le débit de parole totalement hallucinant d'Eisenberg !
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
Verhoeven
Messages : 384
Inscription : mar. mars 27, 2007 1:05 am
Localisation : Bezons (95), Vernon (27), un climat tempéré quoi...

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Verhoeven » lun. oct. 18, 2010 8:48 pm

DPG a écrit :Par ctre putain le premier quart d'heure, faut s'accrocher pr suivre en VOST vu le débit de parole totalement hallucinant d'Eisenberg !
Oui j'ai eu autant de mal que toi à suivre le départ, j'ai apprécié particulièrement cette scène d'introduction car elle présente le personnage dans toutes ses contradictions, on voit très vite son ambition, ses qualités et ses défauts. Cet homme brillant et extrêmement intelligent peut être confus et secret, à la limite de l'autisme, mais aussi peut être capable de parler des deux sujet en même temps quitte à larguer tout le monde. Il expulse de son monde tout ceux qui n'arrivent pas à suivre, même celle qu'il aime...
"La vie n'est pas un combat mais une passion à défendre"

Avatar de l’utilisateur
Plisken
Messages : 2794
Inscription : dim. mai 02, 2004 6:27 pm
Localisation : http://perdu.com/

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Plisken » mar. janv. 18, 2011 4:57 pm

Encore un très grand film de Fincher. Ce type m'hallucine, il transcende tout ce qu'il touche :shock: Même ses films les plus anecdotiques (The game, alien3, Panic room) sont largement au-dessus du lot de la production hollywoodienne classique.

The Social Network possède une tension comme j'ai rarement vu. 2 heures de palabres qui m'ont parues passer en 15 minutes. Acteurs parfaits, mise en scène sans esbroufe et inspirée, musique idéale... : j'appelle ça un chef d'œuvre !
Image

Superfly
Modérateur
Messages : 13186
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:13 am
Localisation : Avec Milla en train de casser du zombie ...

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Superfly » mar. janv. 18, 2011 7:53 pm

Bon ben vu... tout passe très vite, les acteurs sont bons mais au final j'en avais strictement rien à foutre de leur histoire. Des mecs qui réussissent dans un film j'ai déjà vu ça 100 fois, qui font des coups de pute (pardon 1 coup de pute) aussi. J'ai trouvé ça sympa mais totalement anodin de bout en bout.

Perso la référence en informatique est Les Pirates de Silicon Valley


Fincher n'arrive même pas à faire mieux qu'un téléfilm de 1999. La honte :D

Avatar de l’utilisateur
hitcher
Messages : 1129
Inscription : ven. avr. 30, 2004 3:47 am
Localisation : sur la route d'Amboy

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par hitcher » mer. janv. 19, 2011 2:32 am

Superfly a écrit :Bon ben vu... tout passe très vite, les acteurs sont bons mais au final j'en avais strictement rien à foutre de leur histoire.
C'est exactement ça.
Je sens bien que je suis en face d'un film techniquement brillant (bien écrit, bien joué, bien réalisé, rythme soutenu), mais bon... à la fin j'ai l'impression d'avoir assisté à une démonstration un peu creuse qui ne m'a jamais concerné.
Il faut dire que dès le départ, le sujet ne m'intéressait pas.
Image

Superfly
Modérateur
Messages : 13186
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:13 am
Localisation : Avec Milla en train de casser du zombie ...

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Superfly » mer. janv. 19, 2011 2:26 pm

Le sujet est intéressant mais le mec n'a rien révolutionné. Cela existait avant. C'est juste qu'il a réussi à le refiler au plus grand nombre. Enfin c'est pas la création d'Apple quoi. Il sort d'Havard, pique l'idée à 2 jumeaux riches et les banques font le reste avec une bonne promo. Il a niqué 1/2 personnes qui s'en sortent avec un max de thune mais bon Facebook c'est du vent. Du vide... un sujet un peu creux en fait comme le personnage.

Avatar de l’utilisateur
Heathcliff
Messages : 1529
Inscription : ven. avr. 30, 2004 11:27 am
Localisation : Dallas

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Heathcliff » mer. janv. 19, 2011 4:13 pm

Pareil. Un sujet pas interressant du tout, mais purement mercantile, donc indispensable pour hollywood. Mais pas pour nous :D
Vous désirez perdre vos colis et payer a gogo des appels téléphoniques surtaxés pour rien ?
C'est possible ! Chronopost est là pour vous ...

comte vonkrolock
Messages : 10152
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par comte vonkrolock » sam. févr. 26, 2011 9:16 pm

Tous comme Benjamin Button un Fincher en dessous de se qu'il a pu faire pas le passé, même si l'on retrouve son indéniable patte a la technique, et beaucoup des idées qu'il brasse habituellement : Le mépris envers un système (là Harvard et ces Clubs select), la difficulté pour un génie d'être reconnue, que sans est autobiographique.

J'ai eu l'impression de me voir une simple bluette amoureuse avec un début et une fin, et 2H de personnage chiant et de truc emmerdant au possible pour meubler )8 donc a l'arriver un film vit vu et oublié, malgré tous le professionnalisme dont il fait preuve.

Après bon c'est que mon impression, d'autre trouverons ça surement génial.
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Sutter Cane
Messages : 687
Inscription : ven. juin 18, 2004 10:29 pm

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Sutter Cane » lun. févr. 28, 2011 7:46 pm

C'est vrau que, comme dit plus haut, au départ, il faut suivre : ça tchatche beaucoup et si on n'a pas un bac+7 en informatique, on est un peu distancié mais bon c'est pas grave.

Les acteur vraiment impec'. La technique superbe : une lumière est à tomber (en tout cas, y'a tout ce que j'aime), la musique de Reznor est franchement excellente, le montage / découpage / écriture (il y a un va et vient continuel dans le temps, difficile à déterminer si ça vient du scénar ou du montage) itou, on ne s'ennuit pas.

Les personnages sont loin d'être unidimensionnel (même si on sent que le personnage de Justin Timberlake, l'inventeur de napster est diabolisé). Je n'ai vraiment pas grand chose à reprocher au film qui évite la caricature, parle d'un sujet on ne peut plus actuel. Bref que du tout bon.

Sauf que...

malgré le talent évident des gens en place, et même si je ne me suis pas ennuyé et bien, j'ai pas été touché par cette histoire que j'ai trouvé un peu "froide". Même "le coup de pute" ne fait ni chaud ni froid, alors qu'il me semble qu'il s'agit d'un climax. Peut être que je n'étais pas dans l'humeur, je ne sais pas (peut être un 2e visionnage ?...).

Cela dit, c'est quand même bien foutu.

Avatar de l’utilisateur
Mascha
Messages : 27
Inscription : jeu. févr. 17, 2011 4:57 am
Contact :

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Mascha » lun. févr. 28, 2011 8:38 pm

Ce n'est que mon avis personnelle, mais je n'ai rien aimé dans ce film.
La transition entre les scènes se faisaient trop vite, l'histoire était inintéressante, les personnages étaient détestables (je leur aurais à tous donner une paire de baffes :lol:)... mais, surtout, LA chose que je n'ai pas pu supporté dans ce film : LA MUSIQUE. Comment a-t-elle pu gagner tant de prix, cette bande-sonore? Oui, elle me faisait mal aux oreilles. Sans blague, mes tympans me faisaient mal. Ce fut... désagréable. :oops:
Bref, je ne comprends pas l'engouement autour de ce film (un brin douchebag?).
La poussière du grenier, et les trésors qu'elle recouvre.

Avatar de l’utilisateur
fiend41
Messages : 2300
Inscription : sam. mai 01, 2010 7:07 pm

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par fiend41 » lun. févr. 28, 2011 9:05 pm

je trouvais timberlake excellent dans son arrogance naturelle et évangélistisque, le mec qui ouvre toutes les portes tranquilement, excellent le speech genre "pendant que tu vas récolter des miettes localement, moi je t'implante sur 2 continents" 8) .

mais au moment où il se paye la tête du pote du héros en lui tendant un chèque misérable et faisant son gimmick, là je lui aurais explosé la chetron )8 :mrgreen:

le héros m'a saoulé, une sorte de robot, un sacré exemple de cynisme et d'immoralité, aussi humain qu'un robot quoi §£ , c'est fou comme on porte ce gars au sommet mondialement alors qu'il a créé cet "outil social" par pure jalousie et se révèle presque autiste :?

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: The social network - David Fincher (2010)

Message par Superwonderscope » mer. mars 23, 2011 11:08 am

Fincher a conçu son film de manière assez classique. Une histoire de winner comme Hollywood les aime bien, matiné de film de procès. Par contre, l'alternance présent/passé dans le montage et la compréhension des événements m'a semblé plutôt judicieuse dans la montée graduelle du suspense et la complexité de Zuckerberg. Comme déjà mentionné, Jesse Eisenberg est assez hallucinant dans le rôle du jeune prodige. Débit verbal, yeux lunaires, regard perdu lorsque son ex-pote pète un cable...

J'ai trouvé cela absolument passionnant de bout en bout. c'est construit comme un thriller, brillamment monté et structuré. Quelques perles de dialogue (entre l'assitante du D.A et Zuckerberg lorsqu'ils sont seuls chez les avocats), un dernier plan superbe de mise en scène et de direction d'acteur où tout passe par l'image. En fait, en un seul plan, Fincher résume le personnage.

Maintenant est-ce que cela m'a touché? Pas spécialement, c'est bien le paradoxe du film. Les personnages sont quand même hautement détestables. Il ne sont même pas rendus sympathiques. juste un peu pathétique pour Zuckerberg, et Timberlake rendu parfaitement odieux son personnage. Idem pour les jumeaux...e n f ait, il n'y a guère que Saverin qui soit policé pour les spectateurs. Comme si les auteurs avaient voulu un quelconque soupape de sécurité dans ce monde de vautours/rapaces/geeks/rayer la mention inutile.

vu sur le blu ray français de chez Sony d'une facture impeccable. La piste DTS HD MA est d'une précision redoutable. Il y a un travail énorme sur l'environnement sonore (je me déplaçais jusque vers mes enceintes arrière pour déceler des bruits qui semblaient venir du fin fond de ma maison :D ) et une musique assez curieuse mais finalement au diapason étrange du film. pas encore vu la 2e galette des bonus, ce sera pour plus tard..
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Répondre