Deux hommes dans la ville - 1973 - Jose Giovanni

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Deux hommes dans la ville - 1973 - Jose Giovanni

Message par Manolito » ven. mars 23, 2012 11:25 am

Image

Après dix ans de prison, Gino retourne à la liberté et renonce au crime, avec l'aide de Germain Cazeneuve, vieil éducateur humaniste. Malgré tous ses efforts, son passé le rattrapera...

En 1973, José Giovanni réalise ce film sur un sujet qui lui tient particulièrement à coeur et recoupant son parcours personnel : le crime, la prison, la justice, et surtout la peine de mort auquel il avait échappé de justesse dans sa jeunesse. Peine de mort qui, rappelons-le, était encore en vigueur en France dans les années 70... Il est soutenu par rien de moins qu'Alain Delon qui produit lui-même le métrage et tient le rôle principal, aux côtés de Jean Gabin. Le reste du casting est aussi de bonne tenue : Victor Lanoux, Mimsy Farmer, Bernard Giraudeau, Gérard Depardieu, Michel Bouquet... !

Giovanni suit le parcours d'un repris de justice et de tous les tourments qu'il rencontre malgré sa bonne volonté : acharnement de la police, coups du sort, imbécilité du français moyen, jugements à l'emporte-pièce... Porté par une musique tragique de Philippe Sarde et sa belle distribution, "Deux hommes dans la ville" s'avère un film de convictions : la prison seule, sans aide à la réinsertion, n'est qu'une machine à désespérer, à générer mutinerie et suicide. La justice elle-même n'est en fin de compte qu'une "machine qui tuer", dont chaque rouage, même les mieux intentionnés, ne peut rien pour sortir le criminel de la route de la récidive. Au contraire, elle l'y enfonce.

Giovanni n'a pas la patte d'un grand metteur en scène, mais sa singularité et sa justesse de ton, ainsi que sa très forte conviction, font quand même de "Deux hommes dans la ville" un film policier fort, dont le dernier plan et les yeux terrifiés de Delon marquent la mémoire.

Avec l'agrément du midi des années 70, une grande partie de l'action se déroulant dans le Montpellier d'alors, quand la la Place de la Comédie était encore sillonnée de voitures...

Vu sur le dvd Pathé ci-dessus, publié en 2003. Il propose une copie 1.66 16/9 très acceptable. Il y a quelques poussières, la compression se fait sentir au travers d'une image un brin bruité, il quelques pépins de moirage et la résolution est un peu molle. Mais c'est tout de même une copie assez saine, globalement bien propre, au télécinéma bien équilibré et naturel.

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4885
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: Deux hommes dans la ville - 1973 - Jose Giovanni

Message par DPG » ven. mars 23, 2012 1:21 pm

C'est bizarre, j'étais persuadé d'avoir déjà fait un sujet sur ce film ! :shock:

Dont je suis un grand fan ! Je l'ai revu également récemment, il y a deux semaines, à l'occasion d'une diffusion télé. Ça devait être ma 4 ou 5e vision, et je trouve le film toujours aussi fort. Je crois même que le final me semble un peu plus dur à chaque visionnage... Effectivement, Giovanni n'a pas forcément le talent des plus grands, mais il assure l'essentiel. Il met vraiment du cœur à l'ouvrage, arrive à poser clairement ses idées, et à faire passer l'émotion à de multiples reprises. Le tout est porté par un solide casting, Delon trouve vraiment un très beau rôle. Le score participe de cette réussite, ainsi que le soin apporté aux seconds rôles, et tout cette mécanique, implacable, se déroule sous nos yeux, petit à petit, arrivant inexorablement vers son cruel épilogue.. Un film fort, marquant, qui nous replonge dans une époque pas si lointaine avec froideur et beaucoup de justesse.

On peut également souligner que Delon producteur avait l'intelligence de choisir ses sujets en fonction de leur intérêt cinématographique et non pas de ses positions (politiques ou autres) personnelles. C'est ainsi que, bien qu'étant lui même un homme de droite, il a travaillé avec de nombreux metteurs en scène "de gauche" sans problème, sur des sujets allant parfois à l'encontre de ses convictions, faisant passer la qualité du film avant tout. Clairvoyance qui n'est pas donnée à tout le monde ! :wink:
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Deux hommes dans la ville - 1973 - Jose Giovanni

Message par Manolito » sam. mars 24, 2012 10:40 am

Petite précision sur le dvd Pathé, il était aussi servi avec une vf dans un remix 5.1 criard et parcouru de tonalités métalliques et d'échos désagréables, dont on se serait bien passé. Pas de mixage mono d'origine en option. Dommage...

dario carpenter
Messages : 5559
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Deux hommes dans la ville - 1973 - Jose Giovanni

Message par dario carpenter » jeu. juin 04, 2020 9:47 am

Effectivement du bon cinéma, prenant, avec sa fameuse fin sèche, concise, qui reste marquante...il me semble que dans un numéro de Dvdvision consacré aux dvds de la collection Delon Giovanni déclarait que le dernier bref regard de Delon à la fin de "deux hommes dans la ville" était le plus beau, le plus émouvant regard du cinéma français...pas faux!

Répondre