L'explorateur en folie - 1930 - Victor Heerman

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

L'explorateur en folie - 1930 - Victor Heerman

Message par Manolito » lun. avr. 13, 2020 8:39 am

Titre US : Animal Crackers

Image

Une grande réception est organisée par madame Rittenhouse, où sera exposé un tableau du grand peintre français Beaugard, et où viendra le grand explorateur Capitaine Spaulding. Celui-ci arrive accompagné d'un professeur et d'un musicien. Ces trois personnages sèment le chaos dans la réception huppée.

Dans les années 1920, les Marx Brothers, vrais frères, deviennent des célébrités pour leurs shows à Broadway, et ils passent au grand écran en 1928, au tout début du cinéma parlant, où ils deviennent des vedettes du studio Paramount. "Noix de coco" est leur premier film en 1928, un des tous premiers films parlants d'ailleurs, puis en 1930 ils tournent "L'explorateur en folie", leur second long métrage.

Les trois principaux Marx Brothers sont Groucho (le faux moustachu), Chico (le faux italien) et Harpo (le faux frisé).

Les films de leur âge d'or au cinéma, durant les années 30 suivent en général ce schéma : ces personnages débarquent en général dans un événement de la haute société (gala, course hippique, opéra, croisière...) et y sèment un joyeux chaos en brisant toutes les règles établies d'un comportement adéquat.

Groucho, en particulier, a pour spécialité de miner l'art social par excellence : l'art de la conversation ! Mélange de burlesque et d'un comique très parlé, reposant sur les jeux de mots les plus acrobatiques, les mufleries les plus insensées, les répliques les plus absurdes, le comique des Marx passe déjà parfaitement la rampe dans ce film de 1930.

Absurde, destructeur, subversif, dynamique, le trio signe un film déjà parfaitement accompli qui servira de modèle à leurs titres suivants. Ce n'est pas leur titre le plus réussi, je leur préfère par exemple "Une nuit à l'opéra" ou "Chercheurs d'or" (parodie de western), il manque un peu de liant à ces numéros parfois inégaux.

Mais on est déjà très impressionné par l'énergie tourbillonnante des Marx. Leur forme d'humour est une sorte de bras d'honneur rigolard à tous les bons usages. Et surtout, les acrobaties verbales de Groucho, d'une virtuosité soufflante aussi bien dans l'écriture que dans l'élocution et le débit, restent d'une modernité soufflante. Une vraie référence d'humour parlé, même si le sous-titrage français a toujours de la peine à suivre et à rendre justice à son talent incroyable !

Et oui, c'est de ce film que vient le nom du capitaine Spaulding pour "La maison des mille morts" et ses suites, Rob Zombie étant un fan des Marx brothers, et cela fait plusieurs années qu'il annonce travailler sur un biopic de Groucho. Si ça peut donner envie à certains de creuser un peu dans la filmo des Marx brothers plutôt que de revoir "Zombie" ou "Halloween" pour la 72ème fois... On peut toujours rêver... :D

Vu sur Mycanal, replay Ciné+.

Répondre