Les granges brulées - Jean Chapot - 1973

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4886
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Les granges brulées - Jean Chapot - 1973

Message par DPG » sam. mai 02, 2020 8:33 pm

Un crime a été commis dans un coin isolé du Haut-Doubs l'hiver. Le juge d'instruction soupçonne l'un des membres d'une famille habitant une grosse ferme à proximité. La chef de famille, Rose, une femme énergique, se dresse contre lui.

Polar 70's un peu pantouflard, qui vaut surtout pour le face à face Delon / Signoret. Les deux sont très bien et leurs scènes communes sont le principal intérêt du film. Pour le reste, enquête mollassonne, cadre paysan tristoune, rebondissements sans grand intérêt... On a beau avoir entouré nos stars de solides seconds couteaux du cinéma français (Jean Bouise, Paul Crauchet, Renato Salvatori) et de petits jeunes qui débutent (Bernard Lecoq, Miou Miou), le film se traine gentiment d'un bout à l'autre, sans passion ni émotion particulière. Tout juste peut on saluer une BO assez expérimentale de JM Jarre, qui dénote avec le cadre montagnard enneigé et qui amène un côté étrange plutôt bienvenu à l'ensemble. Pour le reste, très oubliable. Le réal a fini à la télé après deux films seulement, on comprend pourquoi...

Vu sur Ciné +, copie SD bien fatiguée elle aussi...

Image
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Répondre