Casino Royale (2006) Martin Campbell

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » lun. mai 28, 2007 4:56 pm

C'est clair que la partie de poker manque de tension, enfin j'imagine principalement pour les gens comme moi qui n'y comprennent rien. Et surtout pas comment Bond peut gagner à ce jeu autrement qu'avec un gros coup de moule. Mais bon on comprend l'enjeu principal (gagner :D)donc ça passe.

Avatar de l’utilisateur
Fatalis rex
Messages : 7451
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:19 am

Message par Fatalis rex » lun. mai 28, 2007 4:59 pm

Connait pas le baccara, mais vu l'importance du bluff entre Bond et le Chiffre le poker semblait tout indiqué, d'autant qu'en effet le poker est plus populaire (et ce avant l'effet de mode). Maintenant, à part les joueurs, je crois que personne n'a compris comment Bond nique le Chiffre, si ce n'est qu'il se base sur un tic (qui semble d'ailleurs être un faux tic simulé par le Chiffre, le gros salopard).
Dernière modification par Fatalis rex le lun. mai 28, 2007 5:28 pm, modifié 1 fois.

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Message par comte vonkrolock » lun. mai 28, 2007 5:25 pm

Prodigy a écrit :C'est clair que la partie de poker manque de tension, enfin j'imagine principalement pour les gens comme moi qui n'y comprennent rien. Et surtout pas comment Bond peut gagner à ce jeu autrement qu'avec un gros coup de moule. Mais bon on comprend l'enjeu principal (gagner :D)donc ça passe.
C'est kler que si y se faisait un Baccara y en aurais qui serait pas mal largué (moi dans le lot, même si j'ai fait quelques parties y a des lustres).
Pour le Poker comme Rex le dis si bien encore une fois, c'est pas du moule, après qu'il se soit fait bluffé par le tic, Bond explique a Vesper qu'il est sûr de son coup cette fois si (a savoir il a éventer le bluff du Chiffre "son fameux tic, jme gratte le noeil et je fais joujou avec mes jetons" et cette fois il le tient y a plus de doute), vu que le Holdem se base sur des statistiques, en gros + la combinaisons des deux cartes qu'on a en mains est haute (comme dans un poker classic pair, brelan, couleurs etc...) par rapport a ce qui est découvert sur la table plus ta de chance de gagner ; et c'est là qu'est tous le suspense (en + le faux complice de Bond réexplique le coup du tic à Viper histoire de le signaler au spectateur), enfin moi de mon coté j'ai bien apprécier, alors que jui pas du tous dans cette vague de jeux de pocker.
J'ai juste comme beaucoup fait quelques parties de Strip Pocker :mrgreen:
Passe très bien ce Bond sa nous change, de la brasse volante dans Goldeneye pour rattrapper un avion, ou bien des avions cargos trouer plus qu'une passoire en flamme qui continue a voler tranquille... :mrgreen: nan ?!!?
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Fatalis rex
Messages : 7451
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:19 am

Message par Fatalis rex » lun. mai 28, 2007 5:31 pm

SPOILER

Pour le tic du Chiffre : on pourrait être tenté de croire que Vesper explique au Chiffre que Bond a découvert son tic, et qu'il doit faire gaffe (c'est ce que j'ai compris à la première vision), mais en fait non, car Vesper bosse pour l'organisation pour laquelle bosse le Chiffre lui-même : elle n'a donc aucune relation avec le Chiffre, sa missionà elle est de le livrer à l'organisation (le SPECTRE ?).

Donc en fait, c'est ce qui me fait dire que le Chiffre simule un tic pour, dans un premier temps, laisser gagner Bond pour le mettre en confiance, et ensuite le ratisser.

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Message par comte vonkrolock » lun. mai 28, 2007 5:40 pm

Fatalis rex a écrit :SPOILER

Pour le tic du Chiffre : on pourrait être tenté de croire que Vesper explique au Chiffre que Bond a découvert son tic, et qu'il doit faire gaffe (c'est ce que j'ai compris à la première vision), mais en fait non, car Vesper bosse pour l'organisation pour laquelle bosse le Chiffre lui-même : elle n'a donc aucune relation avec le Chiffre, sa missionà elle est de le livrer à l'organisation (le SPECTRE ?).

Donc en fait, c'est ce qui me fait dire que le Chiffre simule un tic pour, dans un premier temps, laisser gagner Bond pour le mettre en confiance, et ensuite le ratisser.
Bien vu :wink: jlavais pas vu sous cette angle là, du fait qu'a la fin M lui dis que justement, le frère de Visper ou son mari (je sais plus) était retenue par une organisation (SPECTRE ?) dont Bond finira par rattrapper l'un des membres a la fin, je pensais plus a Mathis dans le rôle du délateur.
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12420
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Message par Dragonball » ven. juin 01, 2007 7:36 pm

Un excellent Bond, classieux et racé, à l'image de Daniel Craig, son interprete principale, dont la prestation m'a vraiment bluffé. On est loin du côté un rien transparent de Pierce Brosnan.

Quand au film, il revient heureusement aux fondamentaux de la série, période Sean Connery. Bond est méchant et ne laisse aucune chance à ses enemis. Le film évite aussi soigneusement de verser dans la surenchère d'action débile à laquelle nous avait habitué les précédents films de la série.

A ce titre, la séquence d'ouverture tranche d'ailleurs énorméent d'avec le reste du film, on a le droit, durant une course poursuite dont le côté "Too much" m'a fait penser à celle des "Rivières pourpres 2" (Mais en bien filmé et vraiment prenante ! :mrgreen) avec un James Bond limite super héros. N'empèche que la séquence, jusqu'a sa conclusion, est assez époustouflante ! :shock:

Après, heureusment, le film redevient plus classique et ne cède plus aux tentations de l'actionner mogoloide.
J'ai plutôt apprécier la très longue séquence de Poker, même si j'ai eu une pensée à ce moment pour DPG qui gueulait il n'y a pas longtemps à propos de l'augmentation de la durée des films ! :mrgreen:

Sinon, la toute dernièrre séquence claque ! :D

Mission accomplie pour Martin Campbell et Daniel Craig. 8)

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Message par Manolito » ven. juin 01, 2007 7:39 pm

Dragonball a écrit :Un Bond classieux et racé, à l'image de Daniel Craig...
Cette phrase ne tient pas debout... :D

Avatar de l’utilisateur
niko13
Messages : 4288
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:10 am
Localisation : Laboratory Of The Utility Muffin Research Kitchen

Message par niko13 » lun. juin 04, 2007 11:04 am

Decouvert hier soir, et quel panard !!

Ca fait bien longtemps que je ne m'etais pas autant enthousiasme pour un James Bond, depuis "Permis de tuer" pour etre precis.

On y decouvre une brute, un vrai hitman au sang froid impressionnant, un tueur de la pire espece, bref un Bond qui est enfin autre chose qu'une machine a blague foireuse, flegme de pacotille et gadgets debiles.
Tant pis pour le glamour, et meme pour le mythe vu les libertes prises avec le personnage (je dois avouer que je regrette un peu le cote "Commander Bond" des premiers Connery, ou 007 apparaissait avant tout comme un officier plutot qu'un tueur a gages).

Daniel Craig est impressionnant, donnant une prestation ou le charme est absent mais ou on sent toute la menace d'un gars qui est en fait un dangereux psychopathe (en service commande certes, mais tout de meme). Pas la meilleure des incarnations de 007, mais certainement beaucoup moins fadasse que Brosnan et Moore (avis perso cela dit).

Le film n'est pas parfait, un peu chiant pendant la partie de poker, et part un peu mollement en vrille vers la fin, mais reserve quelques bonnes sequences d'action (genre la poursuite du debut et sa conclusion dans l'ambassade, ou la scene de l'aeroport).
Une bonne relance d'une franchise qui en avait bien besoin a mon avis.
Et puis, "James Bond will return", j'ai hate !!
What the fuck did I do ?

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Casino Royale (2006) Martin Campbell

Message par Manolito » sam. oct. 25, 2008 9:22 am

Revu sur le Blu-ray américain édition standard. Il est parfois considéré comme un disque HD de référence, mais je lui ai quand même trouvé quelques petits défauts : des blancs parfois cramés et une gestion des plans surexposés qui peut faire parfois assez numérique, des couleurs parfois simplifiés (quelques plans de Daniel Craig avec des tons de chairs parfois un peu plastifiés). Quelques très rares et légères irruptions de bruit numérique aussi (le ciel lors de l'arrivée à Venise par exemple). Maintenant, cela reste tout de même un excellent blu-ray, avec une définition toujours excellente, une copie extrêmement propre, une gestion des contrastes et des noirs naturels. Bref, du solide, même si techniquement, cela reste en deça de mon blu-ray de référence techniquement qui pour l'instant reste "2001"... :wink: La bande-son PCM non compressée est par contre irréprochable. La poursuite à Madagascar reste une vraie démo technique en ce sens...

A la revision, je ne change pas trop d'avis sur ce James Bond. Un début du tonnerre, mais aussi un film qui s'enlise lors du tournoi de poker moyennement géré, et un dénouement d'action un peu faible. La série prend un bon tournant, intéressant, osant renouvelé la série de façon prometteuse avec son James Bond un peu chien fou qui se cogne partout... mais non s'ennuie quand même doucement sur la longueur.

PS : par contre attention aux différentes versions circulant : les dvd et bluray US (édition simple et collector) proposent la version PG-13 qui est la version la plus "officielle" du film. Mais pas la plus longue. Les blurays australiens et scandinaves proposent la version la "plus complète" du film (équivalente à une version R-Rated) avec plus de violence lors de la bagarre pré-générique et le combat dans l'escalier. La version anglaise a aussi de coupures, mais pas aux mêmes endroits que les disques US.

"About the censorship:
*US and also at least the Korean (probably also Hong Kong/Thailand) -releases are confirmed including the "PG-13" version (144:12 min).
*UK -release is cut (differently) by the BBFC (144:20 min).
*At least the Scandinavian and Australian -releases includes the "R-rated" version (144:34 min). Also German, but it´s missing English PCM-track.
CUTS:
Bluray A America- Sony Pictures Home Entertainment - Pre-cut (MPAA) "PG-13 Theatrical" release (144:12 min). Cut-list as follows (all info by Michael Mackenzie/Whiggles):
- After an overhead shot of Bond and the contact smashing down a wall, the first and last few frames of a shot of Bond elbowing the contact in the chest are removed.
- Directly after, a shot Bond smashing the door into the contact's face is completely removed.
- After Bond gets to his feet, he kicks the contact in the face. This is missing from the US version.
- Directly after, we see Bond grabbing the contact, who in turn grabs a garbage can, which he hurls at Bond. In the US version, we only get the last few frames of this.
- When Bond hauls the contact to his feet and manouevres him towards another sink, the start of a low angle shot showing the contact's face as he struggles is cut.
- The drowning of the contact is dramatically shortened. First, a close-up of the contact as he is held under is replaced with a shot of the contact's legs kicking.
- Directly after, a close-up of Bond's intense face is removed.
- Following this, we cut back to the contact as his struggles weaken. This is missing in the US version.
- The high shot showing Obanno's bodyguard hitting the ground below after being thrown over the banister is removed. This shot is placed between Bond and Obanno fighting.
- A close-up of Obanno as Bond smashes his head into a window, shattering it, is missing from US version.
- Directly after, a wider shot of Obanno recovering and attacking again is cut due to the previous trim.
- The first few frames of Obanno being thrown into a wall are missing in the US version.
- Obanno grabbing Vesper's leg as she tries to run away is completely removed.
- The following shot of Vesper falling but stopping herself in time is cut due to the previous shot's removal.
- After we see Vesper try to open the emergency exit, a wide shot of Bond shoving Obanno back is missing from the US version.
- Directly following, a wide shot of BG2 falling back is also missing.
- Afterwards, Obanno reacting as Bond kicks him is too cut.
- Obanno rams Bond against the wall, but not in the US version.
- When Bond and Obanno struggle on the floor, Bond chokes BG2. The second angle of Obanno's feet kicking is removed.
- After we see Obanno's face, we see him reaching for the gun on the ground. Missing from the US version.
- A wider shot of them struggling is cut directly after.
- The next shot, Obanno reaching for the gun again, is cut. In the US version, we only see Obanno reaching for the gun just before Vesper intervenes.
- A shot of frightened Vesper breaks a shot of Obanno's legs starting to stop kicking. In the uncut version, the legs starting to slow is in one continuous shot, followed by the frightened Vesper shot."

qwerty
Messages : 247
Inscription : ven. sept. 17, 2004 9:00 pm
Localisation : crescent city

Re: Casino Royale (2006) Martin Campbell

Message par qwerty » sam. oct. 25, 2008 11:06 am

D'après le site Dvdvision le BD français serait lui aussi uncut.

manuma
Messages : 2994
Inscription : dim. mai 08, 2005 9:44 am
Contact :

Re: Casino Royale (2006) Martin Campbell

Message par manuma » sam. nov. 01, 2008 5:30 pm

Découvert aujourd’hui dans l’urgence (parce que le suivant m’attend au ciné ce soir). Je suis un peu à la bourre niveau Bond, le dernier que j’avais vu était Demain ne meurt jamais et ça ne m’avait pas incité à m’intéresser aux épisodes suivants. Trop de gadgets, d’exploits invraisemblables et de décontraction facile pour trop peu d’intrigue à mon goût. Du coup je ne peux qu’apprécier ce retour à une vision plus Daltonienne du personnage de Bond, avec une intrigue plus réaliste (enfin, pour un Bond quoi …) et plus noire.

Dans ce revirement d’approche j’ai donc été comblé, comme j’adhère complètement à la prestation de Daniel Craig, moins beau gosse que son prédécesseur mais qui pourtant me fait plus craquer (enfin, un peu moins qu’Eva Green quand même) et colle nettement plus à la vision moderne du super espion que je me fais. Après ce n’est pas parfait non plus : on sent que ça flotte un peu au niveau de l’intrigue passé la séquence à Miami. La tension retombe méchamment pendant une dizaine de minutes après la scène de torture. Mais à la limite je crois que je préfère ça à un film qu’on aurait resserré d’une quinzaine de minutes pour qu'au final celui-ci ne fasse qu'aligner les séquences d’action spectaculaires sans soigner ses perso.

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Casino Royale (2006) Martin Campbell

Message par Superwonderscope » dim. nov. 09, 2008 10:59 am

revu sur le dvd z2 anglais. je voulais en fait simplement revoir le générique :!: j'ai fini par me goinfrer le film. je crois avoir mieux apprécié le film dans son ensemble, mais cela m'a aussi grossi le trait sur des défauts de rythme. Si les séquences spectaculaires sont 1e choix (l'attaque du prototype, la course du début, la bagarre avec Isaach de Bankolé -excellente-, etc.), les scènes d'exposition sont quand même très faibles, sans parler du manque flagrant de tension dans les séquences du Casino.
Les femmes sont réduites à la portion congrue de remplissage d'écran (ça manque de Michelle Yeoh ou de Jinx, tout ça) et, bon, rien à faire, Eva Green n'est pas une excellente actrice. la scène où elle arrive devant James après la 1e partie perdue, elle semble avoir ses stiletto dans le cul. Elle marche droite comme I, comme si elle avait peu de se vautrer. En comparaison, Ivana Milicevic -qu'on relativement peu- possède plus de présence malfaisante en l'espace de deux regards. Ici, sa dualité ne transparait que très peu.
Si le revirement de la franchise est indéniable en termes de ton et d'approche des personnages, on reste quand même dans le royaume du chic-toc-placement produit outrancier comme dans les derniers opus. Le paquet change, mais bon, le contenu est globalement le même... Même si j'avoue que ce Casino Royale a de la gueule et offre enfin un James Bond ouvertement érotisé
Spoiler : :
- même si au fond, il se remet excessivement facilement d'une dizaine de coups de corde nouée sur les couilles :D je sais qu'on nage en plein cinéma, mais il faut pas pousser mémé!-
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
second degré
Messages : 327
Inscription : sam. janv. 16, 2010 6:20 pm

Re: Casino Royale (2006) Martin Campbell

Message par second degré » sam. août 28, 2010 2:10 pm

J'ai le plaisir de vous annoncer que je vais réaliser un opus qui va REVOLUTIONNER le film de James Bond FRANCAIS.

Il s'agit d'un retour aux origines du personnage, sans tout ce luxe et tous ces gadgets superflus.

Voici le scénario (fortement inspiré de Casino Royale) :

James Bond quitta le pavillon de banlieue en survetement bleu, il rencontra Le Chiffre qui portait un anorak orange et le défia, puis ils allèrent au troquet du coin à côté de la Cafétaria Casino où Bond pu mettre Le Chiffre hors d'état de nuire grace à une dramatique partie de baby foot (c'est le morceau d'anthologie du film), après quoi il enterra le cadavre dans un bois non loin de là, où pullulaient feuilles mortes et escargots.

Toute ressemblance avec certains FAN FILM totalement dépourvus d'humilité et d'humour, n'est absolument pas fortuite.

Avatar de l’utilisateur
rusty james
Messages : 6547
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:41 am

Re: Casino Royale (2006) Martin Campbell

Message par rusty james » sam. août 28, 2010 5:48 pm

"Ca me gratte, un peu plus sur la droite" :D J'adore ! :lol: Je trouve ça super fort comment ils ont réussi à mixer le côté cartoonesque propre à la série (comme dans cette scène) à un côté plus mature, adulte.
Eva Green a un côté terriblement humain au contraire et colle bien au rôle un peu sombre qui est le sien. A côté de ça il faut aussi souligner tout le côté romance, amour / impossible un peu dans la lignée du Thomas Crown de McTiernan qui sort des sentiers balisés des relations habituelles de Bond (dont la référence était jusque là plus celle de Roger Moore et Barbara Bach sur fond de concurrence et de dérision).
Après c'est vrai que la partie de carte c'est vraiment le moment faible du film :?

Avatar de l’utilisateur
Fatalis rex
Messages : 7451
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:19 am

Re: Casino Royale (2006) Martin Campbell

Message par Fatalis rex » sam. août 28, 2010 5:55 pm

rusty james a écrit :"Ca me gratte, un peu plus sur la droite" :D J'adore ! :lol: Je trouve ça super fort comment ils ont réussi à mixer le côté cartoonesque propre à la série (comme dans cette scène) à un côté plus mature, adulte.
Eva Green a un côté terriblement humain au contraire et colle bien au rôle un peu sombre qui est le sien. A côté de ça il faut aussi souligner tout le côté romance, amour / impossible un peu dans la lignée du Thomas Crown de McTiernan qui sort des sentiers balisés des relations habituelles de Bond (dont la référence était jusque là plus celle de Roger Moore et Barbara Bach sur fond de concurrence et de dérision).
Après c'est vrai que la partie de carte c'est vraiment le moment faible du film :?
Moi je trouve au contraire que c'est le moment fort, alors que le reste du film ressemble à du remplissage. D'ailleurs, c'est amusant de voir que le film devient intéressant à partir du moment où il revient sur les rails du roman de Ian Fleming. Comme quoi, on est un conteur-né ou on ne l'est pas.

Répondre