Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre

Bronzès

0 - C'est tout pourri cet humour de vieux
31
52%
1
8
13%
2
8
13%
3
6
10%
4
5
8%
5 - C'est trop marrant mais j'ai 50 ans.
2
3%
 
Nombre total de votes : 60

Avatar de l’utilisateur
drummonde
Messages : 910
Inscription : lun. mars 21, 2005 12:42 am
Localisation : Paris

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par drummonde » mer. sept. 10, 2008 6:32 pm

Dragonball a écrit :
drummonde a écrit :J'avais copieusement détesté le film à l'époque, à l'exception de la prestation de Clavier ( "on va faire une bonne batue et si il y a une bête on va la trouver " :D )
Oui, c'est vrai, beaucoup de gens deteste Clavirer mais en tout cas, dans le film, c'est un des acteurs qui s'en sort le mieux.
Je comprends mal la haine -c'est le mot dans ce que j'entends et lis parfois- qu'inspire Clavier. C'est l'acteur comique le plus talentueux de sa génération. la comédie est le genre le plus difficile pour un acteur, il l'a transcendé. Comme Depardieu ( La chèvre, Les anges gardiens ).

Il est capable de se ridiculiser à jamais pour nous faire rire, c'est la marque des grands.
Ceci est un P.38, le flingue le moins puissant du monde. Si je te touche avec, c'est même pas dit que je te fasse un troisième téton.
Image

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par eric draven » mer. sept. 10, 2008 8:57 pm

Robert Zdar a écrit : J'ai du mal à imaginer qu'on ne puisse pas rire une fois à la vision du film il y a un gag toutes les 30 secondes. Pour moi c'est de la mauvaise foi.
Des gags ou plutot des situations vues et revues et rerevues et si epuisées que ca n'a plus aucun effet..Tout comme le reste du film, on s'enlise dans la platitude la plus totale.. comme la troupe en general d'ailleurs qui a perdu toute sa fraicheur et son naturel..

Là ou je suis d'accord avec Drummonde, c'est que pour moi également Clavier est celui qui s'en tire le mieux ici.. même s'il fait du Clavier comme il le fait depuis 20 ans!! Il est le seul a avoir la peche dans cette troupe d'endormis qui tourne au ralenti. Balsako n'a jamais été aussi PAS drole et a l'air de s'emmerder, Blanc est pitoyable en Duss forcé, Chazel est ridicule, Jugnot fait son numero habituel mais ici il remue du vent, Lavanant nous fait son N° facon Soeur Therese.com..

Bref, pas de mauvaise foi juste une mauvaise soirée avec un film pas mauvais au sens brut du terme mais INUTILE et jamais drole. Juste être réaliste!
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
dog
Messages : 242
Inscription : sam. avr. 02, 2005 7:08 am
Localisation : ici, là, et parfois même là-bas

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par dog » jeu. sept. 11, 2008 5:34 pm

Pour moi le talent d'un comédien se signifie dans la variété des rôles qu'il emprunte ou ne serait-ce que la présence immédiate qu'il impose et qui permet de porter le film. Or Clavier joue toujours le même rôle depuis des années, le bourgeois décalé généralement veule. Je ne peux pas me prononcer sur le fait s'il est bon ou non puisque des Bronzés en passant par mes Meilleurs Amis ou les Visiteurs c'est quasiment le même. Pareil pour De Funes dans le temps. Un phénomène très français qui fait visblement bien rire ce public, le zéro prise de risque -ce qui ne peut que plaire à ce peuple de conserrvateur- et qui moi personnelement me fait bailler. Donc jai zappé sur le sujet et je me suis retapé Mise à Prix pour la 11ème fois et ça m'allait très bien.
Se faire traiter de con par des imbéciles est un plaisir de gourmet.

"Les anglais sont timides, charmants et monotones. Un peu comme du veau de choix dans une assiette à fleurs."
Alexandre Vialatte

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4885
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par DPG » jeu. sept. 11, 2008 6:08 pm

Mouais, ta definition du comedien n'engage que toi. Si on part de là, Chaplin n'a fait que du Chaplin aussi, etc...
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
Fatalis rex
Messages : 7451
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:19 am

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par Fatalis rex » jeu. sept. 11, 2008 6:24 pm

Ca n'est pas tellement la question de toujours faire la même chose, c'est la question d'être drôle. Louis de Funès et Pierre Richard, je pense qu'ils ont faire rire plus de monde que Clavier, et ils continuent encore.

Ce film est juste navrant, c'est un nouveau concept : la comédie qui fout le cafard.

Avatar de l’utilisateur
dog
Messages : 242
Inscription : sam. avr. 02, 2005 7:08 am
Localisation : ici, là, et parfois même là-bas

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par dog » jeu. sept. 11, 2008 6:56 pm

DPG encore une fois je te remercie de me montrer à quel point tu as une grande réflexion sur le sujet et je suis pantois devant ta réponse et combien elle démontre ton indépendance d'esprit. Mais désolé, à nouveau je ne puis être d'accord avec toi, et j'en viens à me demander si tout de suite tu as déjà vu un film de Chaplin et un avec Clavier. Chaplin dans chacun de ces films fait preuve d'inventivité dans ses gags et c'est millimétré, que ce soit la danse des petits pains, le dictateur et son ballon, ou la folie sur la chaîne de montage, le jeu non seulement varie mais tout le travail de mise en scène jusqu'à celui du mime est un boulot totalement hallucinant puisque avec le minimum il tire le maximum. Chaplin qui plus est, en tant qu'individu prenait des risques phénoménaux en attaquant soit des sujets dangeureux (et pas seulement pour ses finances) comme avec Hitler soit en sabrant volontairement son image de Charlot avec par exemple Monsieur Verdoux (1er rôle parlant quand même). Bref autant avoir avec Clavier qu'un arbre en a avec un manche à balais. Quand à De Funes (ou même Pierre Richard, désolé Fatalis et même s'il m'est plus sympathique) excepté l'époque des Branquignols son comique repose sur deux choses exclusivement : une palette de grimaces toujours identiques et de l'énergie. Autant dans la Traversé de Paris il était parfait, autant il lui est arrivé même de tirer un rôle vers le haut, autant pour le reste je le trouve personnellement invariablement ennuyeux et pas plus que Clavier n'a prit le moindre risque de sa carrière. Richard joue et a joué sur le côté "je suis distrait mais je me soigne", d'un film à l'autre, invariablement. Mais le voir dans les Valeureux et on a à faire à un autre genre d'acteur. Clavier est binaire, l'autoritaire (Napoléon par exemple ou les personnages même comique qu'il incarne) ou le bourgeois. Entre les deux aucune variation de jeu, sinon celle imposé par la situation. Et voilà, et pourtant la seule occasion qui m'a été donné de le croiser il ne m'a pas paru le sale con décrit partout. Pour rester dans les acteurs qui se cantonne, Depardieu par exemple n'a jamais fait beaucoup plus que du Depardieu et particulièrement chez Blier, pourtant souvent il transcende son personnage ce qui, à mes yeux, le rend aussi crédible en Christophe Colomb qu'en petite frappe dans les Valseuses. Clavier n'a transcendé jusqu'ici que son brushing.
Se faire traiter de con par des imbéciles est un plaisir de gourmet.

"Les anglais sont timides, charmants et monotones. Un peu comme du veau de choix dans une assiette à fleurs."
Alexandre Vialatte

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par eric draven » jeu. sept. 11, 2008 9:49 pm

DPG a écrit :Mouais, ta definition du comedien n'engage que toi. Si on part de là, Chaplin n'a fait que du Chaplin aussi, etc...
Rien a rajouter a ta longue diathribe Dog, j'agrée à ta reflexion. J'ajouterais juste une chose concernant De Funes. Certes son comique tient dans sa palette de grimaces et son energie.
Mais là ou il diffère quelque peu de Clavier- auquel il est parfois comparé- c'est que De Funes a dans quelques films tenu celui ci sur ses épaules, ce qui n'est pas le cas de Clavier. Un exemple qui me vient à l'esprit c'est Oscar. Son Numero dans ce film est exceptionnel et bien peu d'acteurs pourraient reprendre ce role comme il l'a fait.
Enlevez Clavier d'un film, il ne va pas s'effondrer, Clavier peut etre interchangeable.
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
dog
Messages : 242
Inscription : sam. avr. 02, 2005 7:08 am
Localisation : ici, là, et parfois même là-bas

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par dog » ven. sept. 12, 2008 6:32 pm

D'ailleurs à ma connaissance Clavier n'a joué que dans des films chorale (exception peut-être du Napoléon qui parait-il était très bien) et effectivement jamais seul à devoir tenir un film sur ses épaules.
Se faire traiter de con par des imbéciles est un plaisir de gourmet.

"Les anglais sont timides, charmants et monotones. Un peu comme du veau de choix dans une assiette à fleurs."
Alexandre Vialatte

Avatar de l’utilisateur
drummonde
Messages : 910
Inscription : lun. mars 21, 2005 12:42 am
Localisation : Paris

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par drummonde » ven. sept. 12, 2008 7:32 pm

Clavier, bourgeois veule ?

C'est vrai que dans Les visiteurs, Jacqouille c'est un grand bourgeois, et dans Les anges gardiens, c'est ... un cureton :!:

Sinon, concernant ta définition d'un bon acteur, quelque chose m'ennuie. Peut-on apprécier un acteur pour ses rôles habituels et considérer qu'ils sont bons voire excellents( Bouquet en pète-sec; Bebel en fort en gueule sympa; Alvaro Vitali en abruti; Bronson en pur & dur, etc. ) ??

Si tu es de mauvaise foi tu me sortiras Moderato Cantabile et Indian Runner, mais ce n'est pas ton cas :wink:
Ceci est un P.38, le flingue le moins puissant du monde. Si je te touche avec, c'est même pas dit que je te fasse un troisième téton.
Image

Avatar de l’utilisateur
dog
Messages : 242
Inscription : sam. avr. 02, 2005 7:08 am
Localisation : ici, là, et parfois même là-bas

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par dog » sam. sept. 13, 2008 2:32 pm

drummonde a écrit :
Sinon, concernant ta définition d'un bon acteur, quelque chose m'ennuie. Peut-on apprécier un acteur pour ses rôles habituels et considérer qu'ils sont bons voire excellents( Bouquet en pète-sec; Bebel en fort en gueule sympa; Alvaro Vitali en abruti; Bronson en pur & dur, etc. ) ??

Si tu es de mauvaise foi tu me sortiras Moderato Cantabile et Indian Runner, mais ce n'est pas ton cas :wink:
Bon déjà c'est pas vraiment une question j'espère mais si tu te cherches un gourou y'a le pape à Paris sinon. En dehors de ça puisque on parle de mauvaise foi de me citer les deux seuls rôle (et je dis bien rôle, pas façon de jouer, ce dont je parle depuis le début) où Clavier n'est pas un bourgeois (et tu as oublié celui qu'il tiend dans Que la Fête Commence) seulement si a ton tour tu n'es pas de mauvaise foi tu observeras que dans les deux rôles que tu cites, précisément il joue le diable et Jacquouille de la même manière... vu que Poiret essayait de réitérer une recette et que Clavier visiblement était d'accord. :roll:
Se faire traiter de con par des imbéciles est un plaisir de gourmet.

"Les anglais sont timides, charmants et monotones. Un peu comme du veau de choix dans une assiette à fleurs."
Alexandre Vialatte

Avatar de l’utilisateur
drummonde
Messages : 910
Inscription : lun. mars 21, 2005 12:42 am
Localisation : Paris

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par drummonde » sam. sept. 13, 2008 6:50 pm

dog a écrit :
Bon déjà c'est pas vraiment une question j'espère mais si tu te cherches un gourou y'a le pape à Paris sinon

Quant on parle d'un chef d'Etat, on met des majuscules mon bon monsieur :-D
Ceci est un P.38, le flingue le moins puissant du monde. Si je te touche avec, c'est même pas dit que je te fasse un troisième téton.
Image

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12420
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par Dragonball » sam. sept. 13, 2008 9:50 pm

Ah, visiblement la copine n'est toujours pas revenue ! )8

vicknick2000
Messages : 188
Inscription : jeu. déc. 13, 2007 2:43 pm

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par vicknick2000 » dim. sept. 14, 2008 1:20 pm

puree les gars moi j'adore charles bronson dans le style "vigilante" :) , de funes dans le style "mauvaise foi".. :) ..evidemment ils n'ont pas fait que ca mais moi john Wayne je l'adore dans "le sheriff du far west".... :-D ...gassman en cabotin est superbe!..maintenant bon tres bon acteur...ca veut dire quoi?... :lol: j'en sais rien sur le coup avec tout ca!! :lol:

Avatar de l’utilisateur
dog
Messages : 242
Inscription : sam. avr. 02, 2005 7:08 am
Localisation : ici, là, et parfois même là-bas

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par dog » lun. sept. 15, 2008 4:29 pm

Dragonball a écrit :Ah, visiblement la copine n'est toujours pas revenue ! )8
visiblment on t'as pas renouvellé ton livre de blague à noël :roll:
Se faire traiter de con par des imbéciles est un plaisir de gourmet.

"Les anglais sont timides, charmants et monotones. Un peu comme du veau de choix dans une assiette à fleurs."
Alexandre Vialatte

Avatar de l’utilisateur
choy
Messages : 655
Inscription : sam. déc. 25, 2004 1:29 pm
Localisation : France
Contact :

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par choy » lun. sept. 15, 2008 8:47 pm

Pour le coup je suis assai d'accord avec dog, à mon humble avis, le problème vient pas tant de la répétition d'un rôle. On peut trouver ça dommage pour le type de jouer tout le temps la même chose mais si dans les films qu'il interprète il est juste il ne devrait pas y avoir de problème. Après clavier moi je l'appréciai quand j'étais minot. Je pense pas que ça vienne de l'âge auquel je le regardai car les films qui me faisaient rire avant ne marche plus non plus maintenant. Juste que clavier et son "rôle principal" a fini par m'exaspérait.
Puis il y a jouer le même genre de type et jouer le même personnage et, même si je n'ai pas vu tout les films de clavier il me semble que peut importe l'époque où se déroule les films dans lesquels il joue, la classe sociale dans laquelle ses personnages évoluent... il reste un type égoïste, très proche de ses sous, poltron... A la rigueur, des films que j'ai pu voir de lui il n'y a que dans asterix où il est un peu différent de d'habitude, malheureusement pas un film que j'ai apprécié.
Enfin j'ajouterai que pour perdre sa copine il faut déjà en avoir une et c'est pas donné à tout le monde :twisted: :( :D
woops

Répondre