Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre

Bronzès

0 - C'est tout pourri cet humour de vieux
31
52%
1
8
13%
2
8
13%
3
6
10%
4
5
8%
5 - C'est trop marrant mais j'ai 50 ans.
2
3%
 
Nombre total de votes : 60

Avatar de l’utilisateur
dog
Messages : 242
Inscription : sam. avr. 02, 2005 7:08 am
Localisation : ici, là, et parfois même là-bas

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par dog » mer. sept. 17, 2008 7:10 pm

De toute façon son cas est un peu bizarre à mon sens, il a trouvé un genre de personnage et d'emplois avec la bande du Splendid et on ne peut pas dire que dans le rôle du travesti dans le Père Noel il était dans son registre tout à fait habituel (même s'il a des tics qu'on va revoir ailleurs). Le bourgeois est le personnage auquel il s'attache le plus souvent, mais ces rôles qui l'ont marqué réellement (au sens négatif du terme) ce sont ceux qu'il a fait pour Poiret. Or pour avoir discuté avec l'intéressé je sais que ce personnage là (celui de Jacquard par exemple dans les Visiteurs) personnifie la vision élitiste que Poiret a de son... public. Poiret se projettant dans le personnage de Montmirail (Reno donc) et cristalisant sa détestation du popu dans Jacquard (ou dans le personnage de ce film dont j'ai zappé le titre qui est un néo film d'espionnage avec Réno en héros de la DGSE), bref est moins le fait de l'acteur que du réal. Par exemple le rôle qu'il tient dans Mes Meilleurs Copains est plus proche de ceux qu'il tient dans les Bronzés et à mon sens sans doute pour une bonne raison, sur ce film, de l'aveu même de Poiret (qui le déteste alors que c'est sans doute son meilleur) il s'est fait bananer par les comédiens qui ont prit le pouvoir sur le tournage (faut dire qu'il y a une fameuse collection de fort en gueule, Bacri, Lanvin...) mais c'est vrai que ce que raconte l'histoire c'est un peu les désillusions de Poiret lui-même qui tenait un groupe de rock avant que son papa prod le fasse rentrer dans le système. Cependant le succès aidant Clavier à mon avis s'est fait piéger et en l'état vu que les gens l'adorent comme ça, pas de raison qu'il change de pose. Et puis depuis quand un acteur serait-il obligé de se coltiner des rôles plus exigeants, dans la mesure où le compte en banque est là et qu'en plus on a le pouvoir de faire destituer un haut fonctionnaire, forcément ça grise...
Se faire traiter de con par des imbéciles est un plaisir de gourmet.

"Les anglais sont timides, charmants et monotones. Un peu comme du veau de choix dans une assiette à fleurs."
Alexandre Vialatte

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par Superwonderscope » mer. sept. 17, 2008 7:38 pm

merci de vous recentrer sur le film svp.
Ou d'ouvrir un sujet sur Christian Clavier, l'acteur, ses rôles... :wink:
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par Superwonderscope » ven. févr. 13, 2009 10:17 am

Verdict des poursuites entamées contre les pirates qui avaient mis le film en ligne sur une newsgroup de free. Condamnation à du sursis plus une amende... :

http://www.ecrans.fr/Bronzes-3-les-pira ... ,6401.html
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Heathcliff
Messages : 1529
Inscription : ven. avr. 30, 2004 11:27 am
Localisation : Dallas

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par Heathcliff » ven. févr. 13, 2009 12:46 pm

cet article est G-É-N-I-A-L :D :D :D
Vous désirez perdre vos colis et payer a gogo des appels téléphoniques surtaxés pour rien ?
C'est possible ! Chronopost est là pour vous ...

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par comte vonkrolock » sam. févr. 14, 2009 5:12 pm

"Ce chef d’œuvre d’humour signé Patrice Leconte" y sont voulu faire de la dérisions :mrgreen:
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4887
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par DPG » sam. févr. 14, 2009 5:50 pm

Ya aussi le "des internautes lambda ayant eu le mauvais goût de mettre en ligne ce film d’auteur" qui est pas mal je trouve ! :D
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 2967
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Re: Les Bronzés Amis Pour La Vie (2006) Patrice Leconte

Message par Machet » jeu. juin 11, 2020 11:40 pm

Revu ce soir sur TF1. Je l’avais plutôt bien aimé au cinéma. Avec les années, je me disais que la déception générale allait se tasser et les qualités enfin apparaître, mais non. :mrgreen:

Bon, je reste client des conneries de Michel Blanc et de Christian Clavier, dont la poisse continue à me faire rire.

Mais le reste de la troupe est clairement en dessous. Ils en en font trop, le rythme est forcé. Le scénario s’enlise et tourne rapidement à la pitrerie (le fils homo, Jugnot qui reste « coincé » pendant tout le film, Lavanant dans un rôle farfelu, les griffes de chat).

On perd l’aspect réaliste et la suite de petites scènes de la vie courante typiquement française. Souvenez-vous des « Bronzés font du ski », la scène où Popeye et Jérôme discutent sincèrement dans la voiture. C’était le Patrice Leconte social de « Ma femme s’appelle reviens » et de « Viens chez moi... ». Ce Leconte là a disparu des radars depuis longtemps. Car le pire ici est sa mise en scène, singeant un épisode de la série « 24 heures Chrono ». Laide, passée de mode et sans rapport avec la mise en scène des deux premiers Bronzés, qui étaient des films modestes, simples, avec une caméra invisible (ce qui est une qualité). Ici le fric est à l’écran, pour rien, si ce n’est pour être au diapason des salaires des acteurs - qui après tout, récupèrent la rançon d’une gloire qui s’est faite avec les années et les multi-diffusions. Tant mieux pour eux, tant pis pour les spectateurs. Même en sauvant quelques dialogues et situations, il faut bien admettre que le rendez-vous est loupé.
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Répondre