Les Faucons de la Nuit - Bruce Malmuth (1981)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
Nico la grenouille
Messages : 727
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:31 pm
Localisation : Le totem Samantha Anderson
Contact :

Message par Nico la grenouille » mar. sept. 14, 2004 5:13 pm

tient c'est marrant, j'croyais que moviegoods etait un site ricain, pas corse ! :mrgreen:
Image

Superfly
Modérateur
Messages : 13083
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:13 am
Localisation : Avec Milla en train de casser du zombie ...

Message par Superfly » mar. sept. 14, 2004 5:16 pm

Découvert à la télé et revu il y'apeu en Dvd ... c'est vrai que c'est bien carré comme il faut. Le père Rutger à quand même une putain de gueule !

Avatar de l’utilisateur
diablo
Messages : 246
Inscription : sam. mai 08, 2004 4:59 pm
Localisation : où je peux !

Message par diablo » mar. sept. 14, 2004 8:31 pm

Ouais un bon petit polar et pour Rabbit Foot s'il passe par là, bin là tu verras, faute de le trouver dans les Bournes (livre ou film) un portrait assez proche de Carlos (le vrai donc) ainsi qu'est décrit le personnage de Rutger Hauer, à savoir que la scène où on tente de l'arrêter dans une soirée estudiantine où il joue les mecs à la cool est tiré d'une situation réelle où Carlos failli faire un massacre. Ainsi, pour une fois dans les innombrables personnages inspirés du terroriste (en feuilleton ou en film) Wolf est peut-être le seul un poil réaliste. En dehors de ça, un bon film donc, sec comme les polars des années 70 et c'est une gageure vu l'époque où il fut tourné.
VIENDEZ Y'A 8 FILLES !!!
Image

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4884
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Message par DPG » dim. mars 13, 2005 1:03 am

Enfin vu aussi ce polar et ma foi, je me joins aux louanges précedentes :P

Du bon polar bien carré à l'ancienne, Hauer charismatique à souhait, Stallone sobre mais efficace, une zik qui tue, les scènes en boite et ds le metro dechirent, en bref vu le prix où on le trouve (5 ou 6 € sur cdiscount) ce serait dommage de se priver :wink:
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
Maxcrom
Messages : 741
Inscription : mar. mai 11, 2004 5:45 pm

Message par Maxcrom » mer. juil. 12, 2006 10:55 am

un trés bon Stallone, et la meilleur scéne du film , celle du métro donc, fut mise en scéne par SLY lui même, suite à l'éviction du premier réal Gary Nelson qui ne tarda pas à être remplacé peu de temps aprés par un pote de Stallone , Bruce Malmuth.

Avatar de l’utilisateur
milton arbogast
Messages : 1564
Inscription : ven. août 20, 2004 7:37 pm
Localisation : le coffre d'une bagnole au fond d'un etang pres d'un motel glauque

Message par milton arbogast » jeu. juil. 13, 2006 9:36 pm

Tres bon souvenir de ce film, qui nous offre quand même....

***SPOILER***SPOILER***SPOILER***SPOILER***




...Deux fois Stallone en travelo! Rambo en talons hauts, ça claque quand même! :shock: :lol:

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Message par comte vonkrolock » mer. avr. 11, 2007 7:44 pm

Attention ce texte contient un Spoiler sur la fin du film

Excellent Film de Stallone l'un de mes préférer, DVD Zone2 Européen ou Français (puisque c'est Universal je sais pas) tous pourrie par contre je m'explique : le film est CENSUREE SPOILERRR sur la fin lorsque Stallone descent Rutger Hauer, je comprend pas ?! pourtant même quand il l'ont passez sur la defunt 5e Chaine il était pas censurée...

Chui étonner que personne est remarquer ça surtout que c'est gros comme une maison :shock: la fin est Cut de chez Cut, on se croirait presque sur une version Cut de Spawn champ des gars qui tirs a l'arme a feu contrechamp des impacts sur du matos, rien sur les victimes. Dans le Cas des Faucons de la Nuit on a droit a Wolfgard qui se fait tirer dessus mais pas d'impact, juste lui qui est ensanglanté sans le moindre impact qui aurait du précedé les coups de feu... alors est ce que l'on a eu droit a une version britanique car la scène était trop sanglante ??? Bizzare en tous cas !!?!!
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
speedball
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 26, 2004 11:13 pm
Localisation : Nancy

Message par speedball » mer. avr. 11, 2007 8:28 pm

Merci pour ces precisions ......y'a t il un dvd uncut ?

Avatar de l’utilisateur
speedball
Messages : 333
Inscription : ven. nov. 26, 2004 11:13 pm
Localisation : Nancy

Message par speedball » mer. avr. 11, 2007 8:34 pm

Trouver sur REWIND :

#
Notes:
**The previous release from “Goodtimes” retains two songs, one from the Rolling Stones and one from Keith Emerson during a pivotal scene. In the Universal version, these two songs are removed and stock music is put in place of this lessening some of the effect of the scene that the original had. The two songs are not credited at the end of the Universal version.

http://www.dvdcompare.net/comparisons/film.php?fid=1656

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Message par comte vonkrolock » jeu. avr. 12, 2007 10:15 am

Bien vu Mr Speedball c'est exactement sa :

CUTS:
R1 America - (Goodtimes) - This seems to be the TV-version. In the ending, Da Silva is seen to shoot Wolfgar only twice (instead of six times) (Thank you for the Rewind user Denim for confirming this).
R1 America - (Universal Pictures) - This seems to be the TV-version. In the ending, Da Silva is seen to shoot Wolfgar only twice (instead of six times). It also has some music score removed, see above.
R2 Italy - (Universal Pictures) - Cut-status not confirmed, but this seems to be the same print by Paramount.
R2 Scandinavia - (Universal Pictures) - 95:09 min (PAL). This seems to be the TV-version. In the ending, Da Silva is seen to shoot Wolfgar only twice (instead of six times) (Thank you for the Rewind user JaLe for confirming this).
R2 United Kingdom - (Universal Pictures) - 95:09 min (PAL). This seems to be the TV-version. In the ending, Da Silva is seen to shoot Wolfgar only twice (instead of six times) (Thank you for the Rewind user Satdan for confirming this).
R4 Australia - (Universal Pictures) - 95:09 min (PAL). This seems to be the TV-version. In the ending, Da Silva is seen to shoot Wolfgar only twice (instead of six times) (Thank you for the Rewind user Satdan for confirming this).

en gros il lui tire beaucoup plus de fois et les impacts sur le corps de wolfgard ne son plus visible sur les différent version universal du DVD !!
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Messages : 7674
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:30 am
Localisation : A la recherche du bonus ultime
Contact :

Message par Jérôme » jeu. avr. 12, 2007 10:39 am

trop con ça. Au moins le film est en 16/9, pas comme le Zone 1
Sa place est dans un Blu-Ray !

bluesoul
Messages : 4356
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: LES FAUCONS DE LA NUIT - Bruce Malmuth (1981)

Message par bluesoul » sam. avr. 17, 2010 10:27 am

Wulfgar, un terroriste “free-lance” cherche a se repositionner sur le marche du terrorisme international en frappant un « grand coup » a New-York. Deux flics de la criminelle, qui en vertu de leur passes militaires, vont etre recrutes par les services secrets pour le mettre hors d’etat de nuire...

Inutile de tourner autour du pot NH est ce que les anglo-saxons appellent une « time-capsule », un film issue d’une autre epoque, et ce, a bien des niveaux ; les acteurs, la realisation, les intentions et les lieux fleurent bon un certain cinoche de quartier de l’epoque. Malheureusement, le nombre d’annees qui separent une audience actuelle de l’annee de realisation du film, en accentue aussi les—nombreux—defauts... !

Le plus grand defaut (en plus de la musique de Keith Emerson qui est attroce :evil: !) est sans nul doute la realisation de Malmuth, qui pas vraiment inspiree, se borne a « suivre l’action » plutot que de la « mettre en valeur ». Le scenario prevoit ainsi quelques jolies scenes d’action (pour l’epoque) : quelques « amiccroches nocturnes », un abordage de rame de metro (tres reussie et tournee...par Stallone himself!), une prise d’otage aerienne, etc, mais a aucun moment n’essaye reellement d’ « en mettre plein la vue » au public, se limitant a « filmer » les evenements. Si la retenue est louable, elle vieillit quand meme pas mal sur vingt-neuf annees... :?

NH est un de ces « actioners » de la fin des annees 70s / debuts des annees 80s, periode ou la surenchere n’avait pas encore cours, les budgets aloues restaient modestes, et qui au final, etaient surtout destines aux salles de la 42eme rue, plus qu’aux grandes salles...Un film « alimentaire » en somme, et ce, tant pour les acteurs, que le staff, ou encore meme le studio...(ici la Columbia qui fini par perdre confiance dans le projet et apparemment operer des coupes dans le metrage).

NH serait ainsi vraissemblablement « oublie », s’il n’y avait pas son casting ; Stallone (aureole de sa performance dans Rocky (1976) et Rocky II (1979), et en attente de celle de First Blood (1982) ), Billy Dee Williams (entre Star Wars V (1980) et VI (1983) ) et Rutger Hauer (qui cherche a se lancer sur le marche US et n’a pas encore figure dans Balde Runner (1982) ).

Si sur le papier, le casting parait allechant (il l’est !), sur l’ecran, il faut neanmoins reconnaitre que Stallone joue sous Valium et Billy Dee Williams continue a jouer les faire-valoirs, laissant la main a un Hauer en TRES grande forme. Hauer, assassin glacial, feignant d’etre humain pour tromper ses victimes ou adversaires, avant de virer dans une exhaltation quasi-religieuse dans sa recherche de la vengeance est le meilleur atout cote casting.

En fait, Stallone ayant deja fait ses preuves sur Rocky et First Blood, n’a que peu d’elements pour creer un veritable personnage, et l’on ne peut que supposer que la direction d’acteurs de Malmuth restait en adequation avec sa realisation, c-a-d, ne volait guere haut... :(

Cote histoire, et meme si le traitement est complement impersonnel, l’idee d’un terroriste « free-lance » « trop efficace », qui se « grille » aupres de « sa clientele », et ne peut « se repositionner sur le marche » que par la surenchere, est plutot bien vue et meritait un meilleur traitement. Le cote flics debauches par les services secrets et nouvellement formes a l’ « elimination » fait egalement mouche, et est reminiscente des poliziotteschi italiens de la decade precedente.

A une epoque ou le terrorisme restait gallopant et ou les films avaient une tendance a beaucoup simplifier les enjeux, NH presente quelques tres bonnes idees a creuser et pas forcement fausses—meme de nos jours. Ainsi, depuis, l'on sait que notamment l’IRA irlandaise a travailler avec l’ETA basque espagnole ou qu'en 1972 la Faction Armee Rouge japonaise commettait un massacre dans l'aeroport de Lod en Israel, donnant l’impression d’une « internationale » ou de professionalisation du terrorisme assez inquietante.

L’un dans l’autre, le metrage meriterait bien un remake « hard-boiled » en gardant les idees qui sont sa reelle force. Ajouter a cela une meilleure realisation et direction d’acteurs et l’on pourrait tenir un bon film bien carre et bien mechant, en fait , le film qu’etait peut-etre NH a sa sortie, et...qu’il n’est plus reellement...Ce qui est dommage...

A voir, par nostalgie (les spectateurs de feu La5 doivent connaitre) pour les plus anciens, et peut-etre par curiosite par les autres. Ces derniers ne devant neanmoins pas s’attendre a decouvrir un grand film moins connu de la filmographie de « Sly ».

Nighthawks : 3.5 / 5
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: LES FAUCONS DE LA NUIT - Bruce Malmuth (1981)

Message par Manolito » sam. avr. 17, 2010 10:46 am

Il y avait effectivement matière à faire un très bon polar d'action des 80s, la confrontation Sly/Rutger Hauer dans un new york urbain et glauque à souhait fait d'emblée saliver. le résultat est pourtant un thriller un peu trop conventionnel et ramollo. Mais bon, sympa quand même...

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: LES FAUCONS DE LA NUIT - Bruce Malmuth (1981)

Message par comte vonkrolock » sam. avr. 17, 2010 2:47 pm

A quand une édition Uncut de ce film qui pourrait remplacer le pove DVD sorti chez Universal....????
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

comte vonkrolock
Messages : 10039
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: LES FAUCONS DE LA NUIT - Bruce Malmuth (1981)

Message par comte vonkrolock » dim. janv. 23, 2011 9:24 pm

A sortir au début février chez Métropolitan, peut-être dans une édition uncut sur la scène final....??
Image
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Répondre