Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Personne
Messages : 575
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:47 am

Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Message par Personne » sam. avr. 30, 2005 2:05 pm

C'est dispo en zone 2 chez Supra video/Prism :evil: , sous le titre Les Professionnels. Copie de qualité VHS des années 80, en 4/3 et vf only!
Regardable si on est pas trop difficile.

Pas revu le film depuis des lustres!

Image

Avatar de l’utilisateur
Hrundi V. Bakshi
Messages : 760
Inscription : lun. nov. 15, 2004 5:41 pm

Re: Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Message par Hrundi V. Bakshi » mar. mai 03, 2005 9:39 am

Début très prometteur, puis ça devient répétitif et le final vire au n'importe quoi.

M'enfin, ça reste sympa quand même.

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » mar. mai 03, 2005 9:44 am

Dire que ce mec était promis à un avenir brillant, à une époque, et qu'il n'a strictement rien fait...

Avatar de l’utilisateur
nick
Messages : 380
Inscription : sam. août 07, 2004 9:39 am

Message par nick » mar. mai 03, 2005 11:21 am

J'avais trouvé ça excellent! :D Le réal, Eric Red, n'a apparemment pas surmonté l'échec commercial du film. J'ai vu de lui un film d'horreur sympa, "Body parts", qui se barrait malheureusement un peu en couille à la fin.

Avatar de l’utilisateur
Plisken
Messages : 2794
Inscription : dim. mai 02, 2004 6:27 pm
Localisation : http://perdu.com/

Message par Plisken » mar. mai 03, 2005 11:42 am

Eric Red c'est aussi les scénar' de Near Dark - Blue Steel et Hitcher

Body parts est une excellente série bien déjantée :shock:
Image

Avatar de l’utilisateur
Romain
Messages : 4128
Inscription : mar. juin 08, 2004 11:29 pm
Localisation : Metz/le village
Contact :

Message par Romain » mar. mai 29, 2007 4:33 pm

Vu hier à la soirée du lundi et pour le moins qu'on puisse dire ce film divise!!! :shock:
Entre notre Rusty James qui a montré son mepris en ronflant grassement et Karen qui a interdit toute blague pendant 84 minutes c'etait vraiment "camarade choisis ton camps" ...
Visitez le site www.jaws-3d.com !

Avatar de l’utilisateur
rusty james
Messages : 6547
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:41 am

Message par rusty james » mar. mai 29, 2007 6:44 pm

Par descence je ne raconterais pas ce que Romain faisait avec ses amis du rang du fond :roll:

Nan en y réfléchissant c'est vrai que le film a quand même des qualités et le mérite d'essayer quelque chose et même si c'est pas toujours super crédible (le saut depuis le coffre de la voiture :shock: :lol: :lol: :lol: ), il faut reconnaître que le doublage français n'aidait pas :? (le gamin :shock: ).

manuma
Messages : 2994
Inscription : dim. mai 08, 2005 9:44 am
Contact :

Message par manuma » mar. mai 29, 2007 7:28 pm

J'aime beaucoup. Roy Scheider et Adam Baldwin sont un peu over the top, le premier dans le registre tueur taciturne, le second peu avare de grimaces dans l'emploi du jeune loup excité de la gachette, mais il y a une belle ambiance noire, quelques jolis moments de tension, un début et un final glaçants. Le score de Conti, assez éloigné de ce qu'il fait habituellement, est excellent.

Mais c'est clair que ce n'est pas un film susceptible de plaire au plus grand nombre. Je l'avais loué pour le revoir lorsque j'étais étudiant en coloc, affirmant à l'assemblée que c'était très bon, et je m'étais pris une méchante veste. Tout le monde avait trouvé ça nul ...

ArnoDeranges
Messages : 6
Inscription : lun. janv. 22, 2007 6:09 pm
Localisation : METZ

Message par ArnoDeranges » jeu. mai 31, 2007 11:21 pm

Je trouve personnellement que c'est un trés bon film pour la soirée du Lundi, disons donc un film correct pour une soirée normale :wink:

L'ambiance pesante de ce "Road movie" a huit clos est convaincante et l'interprétation de Roy Scheider est plus que crédible, deux trois scènes sympas : on croit un moment que le son de la copie dégueu se casse la gueule, alors que c'est Roy qui pert son sonotone...un passage de barrage de flics trés tendu et qui se passe sans effusion de sang,de vrais pros!!!

Note du Lundi : 8, 9, 8, 4, 4, 2(si mes souvenirs sont bon)
La soirée du Lundi a était déclarée d'inutilité publique!!!

manuma
Messages : 2994
Inscription : dim. mai 08, 2005 9:44 am
Contact :

Re: Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Message par manuma » sam. janv. 29, 2011 12:04 am

Si j'en crois le site Screenarchives, cet excellent premier film d'Eric Red sort en Zone 1 mi-mars dans la collection MGM Classics. L'occasion de l'apprécier pour la première fois dans une édition DVD digne de ce nom ... du moins je l'espère.

Edit : il s'agit d'un DVDr. En gros, la même combine que celle des Warner Archives.

bluesoul
Messages : 4387
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Message par bluesoul » sam. janv. 29, 2011 3:14 am

NAAAAAANNN!!! Ca fait des lustres que j'attendais ce film dans une edition digne de ce nom... :evil: :evil: :evil:

Decouvert dans mon video-club, j'avais TRES fortement accroche a l'epoque. Interpretation impeccable de Scheider, ambiance de road-movie poisseux teintee de film noir. Le gosse j'avais un peu du mal, mais les deux acteurs adultes rattrapaient sans probleme le film.

Surpris par contre que le film divise autant. (C'est Eric Red, merde! :| ) Dans cette fameuse soiree du Lundi, je me rangerai sans probleme du cote de Karen pour faire pencher LOURDEMENT la balance (je suis un "handicape ponderal :oops: :D )

Bref, vais attendre une autre edition pour ma part ( :evil: M... au DVDs pirates des Majors)
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

manuma
Messages : 2994
Inscription : dim. mai 08, 2005 9:44 am
Contact :

Re: Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Message par manuma » mar. mai 10, 2011 10:43 am

Les époux Knight et leur jeune fils Travis, âgé de 9 ans, doivent témoigner dans un procès mafieux. Ils ont été placés sous protection du FBI., dans une ferme de l’Oklahoma. Mais 2 tueurs professionnels, Cohen and Tate, parviennent à abattre les 2 parents. Seul survit Travis, qu’ils kidnappent dans le but de le livrer aux pontes de la Mafia de Houston, à quelques 355 miles de là.

Image


Cohen and Tate est le première long métrage d’Eric Red, scénariste de Hitcher, Near dark et Blue steel, ainsi que plus récemment réalisateur de l’excellent 100 Feet. Tourné principalement de nuit dans la région de Houston, Texas, cette histoire de kidnapping d’enfants et de tueurs à gages aux styles diamétralement opposés relève en premier lieu du genre neo-noir, même si – de la même façon qu’Hitcher – le film flirte constamment avec l’épouvante, ne serait-ce que dans son atmosphère.

On n’aurait toutefois tort de considérer Cohen and Tate comme une simple redite d’Hitcher. Certes il y a un peu de ce dernier dans la façon qu’a Eric Red d’appréhender le cadre géographique de son récit, inquiétant défilé de paysages semi-urbains interchangeables dans lesquels se perdent, au propre comme au figuré, les protagonistes de son histoire. Cependant, dans son sujet, beaucoup plus classique que celui d’Hitcher, et dans son esthétique, on est loin du film de Robert Harmon. Aux images léchées de John Seales et à la musique avant-gardiste de Mark Isham se substituent ici une photographie plus granuleuse, plus seventies (l’emploi de Victor J. Kemper, directeur de la photo d’Un Après-midi de chien n’est pas innocent), et une imposante partition musicale orchestrale de Bill Conti.

Maintenant, aussi intéressant soit-il, Cohen and Tate n’est pas non plus une œuvre parfaite. Si Eric Red montre, pour ses débuts de réalisateur, un incontestable talent à développer une atmosphère pesante, entre film à suspense et thriller horrifique, s’il impose incontestablement une patte à son travail, l’émaille de références bien digérées au film noir (le final dans le champ de derricks, avec son petit côté Nightfall de Tourneur) avouons qu’il ne fait pas constamment preuve de la même rigueur au niveau de l’écriture. On savait déjà, à travers Hitcher et Blue Steel, qu’il ne s'attardait pas trop sur le paramètre cohérence dans la rédaction de ses scripts – ce qui contribuait d’ailleurs à l’aura particulière de ces films. Mais là, cela vire un peu à la négligence, dans la mesure où ce qui passait pour mystérieux dans les films d’Harmon et Bigelow devient ici tout simplement invraisemblable, voire absurde. Beaucoup plus appréciables en revanche sont les touches d’humour noir, relatives à l’affrontement des personnalités antagonistes des 2 tueurs, qu’injecte Eric Red dans son récit.

Très mal distribué en son temps (le film fut produit par une petite compagnie qui fut rachetée par une autre, laquelle fut ensuite rachetée par une autre, and so on…), Cohen and Tate, en dépit de ses quelques scories, n’a cependant pas volé sa réputation de petit film culte acquise au fil des années.

Vu sur le DVD manufactured on demand de chez MGM, qui annonce fièrement un DVD conçu à partir de la meilleure source disponible. Ce qui ne veut évidemment pas dire grand-chose et se traduit dans les faits par une copie juste correcte, un peu sale, en accord avec la patine seventies souhaitée par le réalisateur (vous diront les plus indulgents). Pas de chapitrage, mais possibilité d’avancer dans la lecture du film par tranche de 10 minutes. Seul bonus – qui fait presque plaisir étant donné les circonstances : une bande-annonce. Version originale uniquement.

Bref, c’est toujours mieux que ma VHS initial qui rebaptisait le film Hitman, alors que son titre français premier - celui de la VHS Delta Video en tout cas - est Profession tueur.

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Message par Superwonderscope » mar. juin 18, 2013 4:42 pm

Image

Sortie EN bLU rAY chez Shout! Factory le 9 juillet prochain.
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Message par dario carpenter » ven. sept. 09, 2016 6:47 pm

Et sortie UK prévue chez Arrow en Décembre...

Avatar de l’utilisateur
Karen
Messages : 800
Inscription : mar. août 09, 2005 6:18 pm
Localisation : Monkeyland

Re: Cohen & Tate - Eric Red - 1989

Message par Karen » ven. sept. 09, 2016 8:13 pm

Souvenirs souvenirs...

Répondre