The Ecstasy of Films

Partager vos impressions sur les boutiques et revendeurs en ligne français.

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Superfly
Modérateur
Messages : 13251
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:13 am
Localisation : Avec Milla en train de casser du zombie ...

Re: The Ecstasy of Films

Message par Superfly » mar. mai 24, 2022 5:30 pm

Il y avait le Bloody WeekEnd à préparer et à faire c'est peut être pour ça...

Avatar de l’utilisateur
Cosmodog
Messages : 2381
Inscription : mar. sept. 05, 2006 8:38 pm
Localisation : Niche cosmique

Re: The Ecstasy of Films

Message par Cosmodog » mer. mai 25, 2022 9:16 pm

Preco allongées jusqu’au 5 juin. Il en manque la moitié en gros… info à faire circuler, dans le fond on a envie de soutenir ce type de projet non ? (moi oui)

savoy1
Messages : 951
Inscription : mar. mai 31, 2005 4:57 pm
Localisation : pas à Paris, mais pas loin

Re: The Ecstasy of Films

Message par savoy1 » jeu. mai 26, 2022 8:23 pm

Évidemment m'sieur Cosmodog que j'ai / on a envie que ces projets aboutissent. J'espère que les lecteurs auront perçu entre les lignes que je me faisais quelque peu l'avocat du diable.
En ce qui concerne ma paroisse, en l’occurrence l'Eurocrime, je suis vraiment demandeur de tels documents sur ce genre bien identifié du Cinéma Bis (il n'y a pas que les pistoleros et les révolutionnaires italo-ibériques dans la vie !). Et bon dieu, que j'aimerais avoir ce bonus sur le "velu et crasseux" Tomas Milian !! Oui mais justement, il s'agit d'un documentaire d'une part, ayant déjà une bonne paire d'années d'existence derrière lui d'autre part, et enfin d'un thème qui n'a guère connu de véritable reconnaissance au cours du temps. Même au sein de la diaspora, il me semble ne provoquer que peu d'intérêt, voir le peu de littérature sur le genre. Après j'aurais été curieux de savoir si ce même documentaire, proposé chez un autre éditeur, aurait eu l'heur de provoquer plus d'enthousiasme. Il y en a même qui arrivent à nous faire l'article sur tout un tas de franchouillardises policières des 80's, c'est dire :)
En tout cas, malheureusement, pour en revenir à ces pré-financements, ça a l'air mal engagé. Apparemment on est même encore loin de la moitié de commandes attendues, contrairement à ce qui est écrit ci-dessus. Donc, sauf pour notre éditeur à se parjurer...

Pour revenir sur la communication, on va dire que le retard comme souvent est excusé. Quoique, on puisse toujours être étonné de ne pas trouver quelques instants quand on s'est engagé dans une telle chose. Là, je parle bien d'une excuse "Bloody Week-end" (évènement, il me semble, qui n'aura pas été planifié à la dernière minute) et pas d'autres soucis qui pourraient être de l'ordre de la famille ou de la santé.
Par contre, là où j'aurais mon mot à dire concernant ces informations, c'est que, sauf erreur, elles n'auront circulé que via le canal "réseaux sociaux". Et je suis désolé, quand on commande, on ne passe pas par ces derniers. Et je n'aborde pas le fait qu'on peut même souhaiter ne pas les fréquenter (et hop, j'attends la volée de bois vert !). Mais rassurez-vous, cette fois, je ne me ferai pas le relai des plateformes de crowdfunding puisque passer par ce biais n'empêche pas non plus certains éditeurs de ne pas communiquer sur l'avancée de leur projet via leur onglet "news"...
Heureusement les mecs, vous êtes là...

savoy1
Messages : 951
Inscription : mar. mai 31, 2005 4:57 pm
Localisation : pas à Paris, mais pas loin

Re: The Ecstasy of Films

Message par savoy1 » jeu. août 04, 2022 1:02 pm

Bon, sans crier gare sur le site d'Ecstasy, nos deux titres "Eurocrime" et "Archeologist of wasteland" bénéficient maintenant d'une période de pré-commandes qui court jusqu'au 30 septembre 2022. Avec une date de sortie annoncée du 11 octobre.
Pour le reste, le texte de présentation de ce "financement participatif" n'a visiblement pas été modifié d'un iota : on reste toujours sur un nombre minimum de préventes à réaliser pour en voir la couleur, avec la menace de capotage du projet et le remboursement des sommes collectées si ce minimum n'est pas atteint... Cela a-t-il encore un sens ? Surtout vue l'absence apparemment totale de communication sur ce qui se passe.
J'ai de mon côté écrit à l'éditeur il y a une quinzaine de jours (avant les modifications de dates).

PS : Inutile chers détracteurs d'enfoncer le clou, je suis pleinement conscient de ce qui nous arrive. J'écris ici pour fournir des infos pragmatiques, aucunement pour relancer la polémique pour ou contre le crowdfunding. D'autant plus ici que ce n'en est pas un au sens strict NON ??!

Répondre