Après Virgin, la Fnac ?

Partager vos impressions sur les boutiques et revendeurs en ligne français.

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Après Virgin, la Fnac ?

Message par Superwonderscope » jeu. juin 20, 2013 10:02 am

Près de 250 emplois (sur 3 800) sont visiblement menacés dans l'ensemble des Fnac dont le modèle patine (la plupart aux Halles, apparemment).
Et avec en prime une introduction en Bourse histoire de redonner du peps dès ce jour. Et hop, - 10% de sa valeur dès l'ouverture.

... un avenir à la Virgin, ou pas?
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par arioch » jeu. juin 20, 2013 3:26 pm

Toutes les boutiques qui vendent des biens que l'on peut dématerialiser sont appelés malheureusement à disparaitre. C'est un truc que je dis depuis plusieurs années mais c'est évident. Il y a la concurrence du net mais c'est surtout le fait que lorsque tout le monde se sera habitué à acheter de la musique, des films, des livres, des magazines ou des jeux de manière dématerialisée, les boutiques n'auront plus aucune pertinence. Je ne dis pas ça de gaité de coeur, je suis attaché au support physique même si je suis par exemple de plus en plus habitué au confort du dématerialisé pour les jeux vidéo, par exemple.
"Fuck The World", Rambo

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par Superwonderscope » jeu. juin 20, 2013 4:08 pm

disons que le concept de la Fnac est particulier (historiquement parlant) mais également du fait de la vente de petit électroménager, matriel hifi, ordinateur, etc.
C'est donc à voir sir le concept peut s'adapter au futur de la dématérialisation (ou pas)
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par arioch » jeu. juin 20, 2013 4:17 pm

L'électroménager, l'informatique ou le design intérieur, d'autres boutiques le font et ce depuis très longtemps sans compter les supermarchés, les vrais, qui vendent aussi depuis longtemps des produits culturels. Je ne vois pas bien comment ils pourraient survivre dans ce contexte. Rappelons que la Fnac et le Virgin ont enclenché la disparition des boutiques spécialisées et que la concurrence d'une Fnac, c'est internet mais aussi les Carrefour, Auchan et autres Leclerc. Et il faut peut être voir que Virgin vendait aussi des téléphones portables, des jeux de société, de l'informatique, etc... Donc, en gros, ils vendaient les mêmes choses, ça n'a malheureusement pas suffit.
"Fuck The World", Rambo

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12497
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par MadXav » jeu. juin 20, 2013 5:01 pm

Pour information, la concurrence telle que tu la décris, à savoir Carrefour, Auchan et Leclerc, se porte très très mal. D'abord parce que le format Hyper (donc avec produits culturels) fonctionne de moins en moins en raison de sa taille, de la lourdeur qu'il représente et de la perte de temps qu'il occasionne pour le client. Et ensuite parce qu'elle est justement plombée par les secteurs "Culturels" (CD, DVD, Jeux et même Matériel informatique ou Hifi) qui, quand ils ne représentent pas une perte, peine à se rentabiliser (location de la surface de vente + coût du personnel VS ventes effectives).

En fait, les Hypers cherchent aujourd'hui à se "débarrasser" de ses rayons qui ne fonctionnent pas. Ça se traduit chez Géant par des rayonnages laissés à l'abandon (pas de personnel dédié en journée), ou des solutions alternatives chez Carrefour.
Donc chez certains Carrefour, on n'a plus de téléviseurs, écrans, ou gros matos en rayon. On a des bornes tactiles, dont certaines proposent de voir le matériel en taille réelle, pour procéder à la consultation des spec et à l'achat. Ça permet d'avoir un stock minimum, de supprimer ces rayons peu rentables, et de ne plus avoir les fameux "modèles d'exposition" qui sont de la perte sèche.

Avant cela, Carrefour avait eu une autre idée pour se débarrasser totalement du culturel. Cela avait été implémenté dans les Carrefour Planet. A savoir que le rayons Culturel des Carrefour était gérés par Virgin. Stock, chiffre d'affaire, promos, rayonnage etc. Tout était l'affaire de Virgin, bien que ce fut quasi-transparent pour le client. Sans surprise, ça a été un échec, non pas pour Carrefour, mais pour Virgin qui pensait justement que Carrefour, Auchan et Leclerc représentaient "La concurrence". Conclusion, c'est faux.

Tout ça pour dire que la seule concurrence de ces enseignes, c'est internet. Et quand je dis internet, je ne parle pas de la démat' mais aussi de l'achat de produits physiques en ligne. Perso, ça fait plus de 15 ans que 90% de mes achats culturels (ou matos) se font sur internet. Et je n'achète pas de démat'. Que du physique (à 98% on va dire). Donc clairement, si tout le monde fonctionne comme moi, par confort, par impulsivité, par facilité, par impossibilité de faire autrement, par économie... ben forcément, le magasin physique de produits culturels n'a plus lieu d'être ! C'est même complètement logique, même si ça peut être jugé regrettable.

En même temps, les dernières fois que j'ai voulu acheter des produits culturels à la Fnac, c'était les bouquins CONAN et ils n'en avaient aucun. Ils n'avaient même aucun bouquin de Howard. Avant, c'était pour offrir 1984 de Orwell et FARENHEIT 451 de Bradbury à une copine. Ils n'avaient aucun des deux. Idem pour les 4 HYPERION de Simmons que j'ai fini par chopper sur une brocante... J'ai même voulu chopper LE DERNIER TRAIN DU KATANGA ! Une Exclusivité FNAC ! Résultat, je l'ai jamais vu en rayon ! :D
Donc voilà. Que dire, que faire ? Quand on se présente comme une boutique culturelle et qu'on ne vend que du tout-venant, la même chose que tout le monde... arrive ce qui doit arriver.
Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par Manolito » jeu. juin 20, 2013 5:21 pm

Il est clair que mes achats matériels dans des Fnac ces dernières années sont rarissimes. A part quelque fois uniquement dans le cadre d'offres 3 bluray pour le prix de deux par exemple, ou en vacances, et encore, c'est pas souvent...

Cette mise sur le marché boursier (accompagnée de l'ouverture de la fnac bercy, vide quand j'y suis allé il y a quelques semaines) ressemble surtout à une manoeuvre pour se débarasser en pièces détachées de la fnac dont aucune gros acheteur ne veut.

Manque de choix, manque totale de compétitivité dans les tarifs, service mauvais (au point de vue sav et échange, j'ai eu pas d'embrouilles avec eux), tarif systématiquement au dessus des prix catalogues recommandés ou de la concurrence... La fnac a longtemps vécu sur une rente de situation, en ayant bien écrabouillé les commerces indépendants auparavant. Je ne vais pas spécialement pleuré sur cette chaîne... Même si je ne crois pas qu'ils vont disparaître tout de suite...

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par arioch » jeu. juin 20, 2013 5:36 pm

Peut être qu'aujourd'hui il y a un retrait des supermarchés mais à une période, ils essayaient de s'élargir à tout et n'importe quoi : voyage, obseque, banque... Et en le faisant, d'une manière ou d'une autre, ils attaquent ce qui est déjà en place sur ces marchés. Reste que lorsque je vais faire mes courses, il y a toujours des rayons informatiques, audio et vidéo dans ceux où je vais. Ils vendent aussi toujours des jeux vidéo, des DVD, des CD, des Blu-ray, des livres... Donc, peut être que ça ne marche pas mais c'est tout de même là. Et si c'est là, d'une manière ou d'une autre, ça fait des ventes qui ne seront pas faites chez des revendeurs spécialisés et sûrement sur les produits qui se vendent le plus (donc auprès de personnes qui n'achètent pas régulièrement des films, de la musique, etc...). Il y a vingt ans, il existait des boutiques entièrement dédié aux films avec des rayonnages entier de VHS, on trouvait de tout même si la cassette était sorti depuis 2 ans. Aujourd'hui, ce type de boutique n'existe plus, les boutiques dédiées au DVD qui leur avait succédé sont mortes depuis très longtemps.

Le gros coup dur, ça a été CDiscount a mon avis qui était super agressif au début et qui a surement attiré énormément de monde qui n'aurait pas acheté jusque là sur le net. Et tu t'habitues ensuite même si finalement sur CDiscount, c'est loin de proposer que des affaires. Mais, quelque part, si on y réfléchit, CDiscount, c'est un magasin dématerialisé. Et l'avenir sera au tout dématerialisé, c'est bien pour ça que j'en parle. Pour te donner une idée, quand j'achètes un CD audio, la première chose que je fais avec, c'est le transformer en MP3 pour l'écouter. Pourquoi ? Parce que cela devient un confort de ne pas avoir à faire tourner une platine en plus des autres appareils. Mais il apparait évident que la suite logique, ce sera d'arrêter d'acheter des CD-Audio pour acheter directement en dématerialisé. Avant je jouais avec des jeux vidéo sur disque, je n'y arrive plus du tout, j'en ai plusieurs sous cellophane et je ne les mets pas dans le lecteur. C'est largement plus simple d'allumer sa console et de jouer avec ce qui est sur le disque dur. Mais on parle d'achat alors que les exemples de personnes qui ne sont pas spécialement fans de cinéma ou de musiques, c'est de ne pas acheter mais de pirater. Ca m'hallucine d'ailleurs car cela a pris une ampleur assez incroyable. Et ça a pris de l'ampleur car aujourd'hui on peut dématerialiser soi même et très facilement un film ou de la musique. Il y a des entreprises où dans des services, il y a carrément des serveurs dédiés rien qu'à l'échange de films, musiques et logiciels. Et quand tu parles avec les gens, tout est normal, l'industrie de la musique ou du cinéma se fait tellement d'argent d'après eux, que cela n'a pas d'incidence. On m'a même sorti que la VHS que l'on pouvait enregistrer en son temps allait sonner le glas du cinéma et que ce n'est finalement pas arrivé. Ben, c'est logique, une VHS, c'est une cassette, c'est long de faire une copie et il faut quand même la passer ensuite à quelqu'un. Là, on fait un fichier informatique, ça prend quelques minutes et la copie quelques secondes ! Si la chose se faisait de manière anecdotique, de temps à autres, de façon ponctuel, ce ne serait pas tellement grave. Mais, là, on est à une échelle assez surréaliste. Et les gens qui se tournent entièrement vers ça, ben, a priori, ils ne doivent plus tellement acheter !

Concernant les achats internet. Il y a quelques années, j'achetais beaucoup. Aujourd'hui, j'ai perdu ce réflexe car j'ai moins d'argent mais aussi parce que sur internet, je n'ai pas la même approche compulsive. Je choisis d'un clic, j'abandonne mon achat d'un clic. Quand je suis dans un boutique, j'ai fait le déplacement, j'ai l'objet dans les mains, pour moi, c'est plus difficile de le lâcher. Néanmoins, je suis un individu et il est difficile de se dire que mon comportement est celui de tout le monde. La dernière fois que j'ai acheté quelque chose, c'était en boutique et c'était lundi dernier (un CD-Audio). Je n'achètes quasiment plus sur internet, bizarrement. Alors qu'au tout début du DVD, je faisais des commandes aux Etats-Unis et que c'était devenu naturel pour moi. Aujourd'hui, c'est le contraire.

La Fnac Bercy, j'y suis allé une ou deux fois et un truc m'a choqué. Ils ont des caisses automatisées ! En gros, comme dans certains supermarchés, tu peux faire tes achats sans qu'une personne n'encaisse pour toi, cela permet ainsi clairement de diminuer le personnel. Suffit juste d'avoir quelqu'un pour surveiller plusieurs bornes là où il aurait fallu une personne pour chaque poste.
"Fuck The World", Rambo

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par Manolito » jeu. juin 20, 2013 5:49 pm

Il y a même des caisses informatisées à Joseph Gibert :shock: ! Et c'est triste à dire, mais quand on a l'habitude, c'est plus simple et plus rapide... Il faut quand même de la présence humaine alentour pour gérer les bugs, question, etc... Mais c'est clair qu'il va y avoir de la casse.

Avatar de l’utilisateur
Duncan Idaho
Messages : 920
Inscription : sam. févr. 19, 2005 11:42 pm
Localisation : au fond d'une cave à Chinon

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par Duncan Idaho » ven. juin 21, 2013 6:14 pm

lorsque je suis allé en Angleterre (et j'y vais régulièrement depuis un an) j'ai été abasourdi de voir que le mythique disquaire Tower Records,un truc immense de plusieurs étages sur Piccadilly Circus, avait disparu. Et un peu plus tard, j'ai appris que la non moins célèbre enseigne HMV, le concurrent de Virgin, était en redressement judiciaire, et soldait à tout va les 2/3 de ses stocks. Aux dernières nouvelles, ça solde encore, parfois des nouveautés, mais ils tiennent toujours.

Avatar de l’utilisateur
second degré
Messages : 327
Inscription : sam. janv. 16, 2010 6:20 pm

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par second degré » mer. juil. 03, 2013 10:45 pm

j'ai observé une chose étrange chez la Fnac

depuis la fermeture des Virgin, c'est la Fnac qui offre le plus de choix pour les promo 5 DVD à 30 euro

comme j'habite Paris, j'ai pu comparer plusieurs Fnac entre elles, et là Ô stupeur, ce ne sont pas les mêmes titres qui sont en promo d'une Fnac à l'autre

bien sûr il y a des titres en commun, mais à chaque fois je ne trouvais que 4 titres sur 5, et le titre manquant n'était jamais le même

ainsi dans une Fnac il n'y avait pas Barbarella (Jane Fonda), dans une autre il n'y avait pas Two days in New York (Julie Delpy), etc

quand je dis ça, ça ne signifie pas que le titre n'était pas proposé à la vente, mais il l'était au prix fort

et même si Virgin présentait un plus grand choix de titres en promo, il arrivait quand même que la Fnac présente des titres que Virgin n'avait pas

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par arioch » jeu. juil. 04, 2013 12:21 am

Ce sont des questions de stock répartis entre les magasins pour ce type d'opération et pas une machiavélique envie de répartir les titres les plus "vendeurs"/"intéressants" entre les boutiques. A force de faire les tours des Fnac et auparavant des Virgin, j'ai toujours vu ça ainsi. Et en fonction des dates des opérations, il y avait plus de choix à la Fnac ou bien au Virgin, voire dans aucune des deux enseignes. Reste que depuis la fermeture du Virgin, il est évident que ceux qui écoulaient du stock sous cette forme d'opé ont un interlocuteur en moins. Du coup, forcément, cela a tendance, j'imagine, à se répartir sur la Fnac. Gibert Joseph ne propose d'ailleurs pas exactement les mêmes titres dans ce type d'opé.
"Fuck The World", Rambo

Avatar de l’utilisateur
fiend41
Messages : 2142
Inscription : sam. mai 01, 2010 7:07 pm

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par fiend41 » dim. juil. 07, 2013 7:33 pm

j'ai qq amis patrons & commerçants qui sont amers. et j'ai même pas à deviner que tous les petits commerces de proximité spécialisés pensent idem. la guerre sur internet qui coute tres cher (et les gros y perdent des millions pour asseoir leur notoriété) va détruire énormement de boutiques "physiques"..

Avatar de l’utilisateur
second degré
Messages : 327
Inscription : sam. janv. 16, 2010 6:20 pm

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par second degré » dim. juil. 07, 2013 10:17 pm

la petite boutique, si c'est pas loin, si c'est une nouveauté, je veux bien payer quelques euro de plus pour la soutenir (parce que si je fredonne un air à mon ordinateur sans connaitre l'interprête ni le titre, c'est pas lui qui va me les trouver, pour les films une petite description sur un forum peut éventuellement donner de bons résultats)

mais si la boutique est à l'autre bout de la France, ou que c'est épuisé et qu'il y a un seul vendeur sur Priceminister qui le possède d'occasion, ou que ça existe uniquement à l'étranger et qu'aucun importateur ne veut le prendre, ou que c'est un livre à prix unique mais que la boutique du libraire me demande une participation aux frais d'envoi entre l'éditeur et la boutique (sachant que je passerai à la boutique pour ne pas payer les frais de port jusqu'à chez moi), ben là je suis rudement content qu'Internet existe

par contre, vu les frais de port individuels qui sont élevés, si la boutique commande une grosse quantité, et qu'elle en profite pour pratiquer un tarif compétitif plutôt que de matraquer, c'est bien plus simple de passer en boutique, avec en plus pour un bouquin plein de photos, la possibilité de feuilleter, ce que ne permet pas Internet

l'avenir des boutiques, c'est de vendre elles aussi sur Internet, via eBay achat immédiat, Priceminister ou Amazon Market Place, et si Amazon perd de l'argent (ou du moins n'en gagne pas) sur les articles qu'ils vendent directement, Amazon Market Place est rentable pour tout le monde, y compris Amazon

de toute façon, les boutiques culturelles disparaissaient déjà avant Internet, parce que pas assez compétitives vis à vis du textile chinois pour s'implanter en centre ville, les rues commerçantes ne proposant plus que des boutiques de fringues

Internet, ça peut aussi devenir la revanche de la culture sur la frippe

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par Manolito » mer. nov. 06, 2013 7:58 pm

A Paris, une FNAC qui ouvre (à Beaugrenelle), mais aussi une FNAC qui ferme discrètement : celle de saint-michel, rideau baissé aujourd'hui, dans un quartier commerçant majeur pour les produits culturels pourtant...

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12421
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Re: Après Virgin, la Fnac ?

Message par Dragonball » mer. nov. 06, 2013 8:26 pm

Ah, bizarre !

En tout cas maintenant que la FNAC c'est aussi mis au jouet on se demande ce que va être la prochaine étape ! )8

En même temps celà prouve que l’enseigne essaye un minimum de se remettre en question.

Répondre