Pendant ce temps là, en Hongrie...

Partager vos impressions sur les boutiques et revendeurs en ligne européens (hors France).

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Pendant ce temps là, en Hongrie...

Message par Superwonderscope » jeu. janv. 15, 2009 12:03 pm

2009 : Des rayons dvd fournis mais on sent que le marché est en train de changer. La profusion des bacs à dvd pas chers a été réduite de 3/4 par rapport à l'année dernière sur media Markt et Saturn. Le choix est moindre, le nombre de merdes à pas cher aussi, comme si le marché local était en train de se rétrécir.

Quelques enseignes où faire ses emplettes à pas cher :

Media Markt et Saturn : deux grosses enseignes, sorte de mélange de Darty et de Fnac.
Le rayon Blu Ray est inexistant chez Saturn (celui du centre commercial Mammut est le plus important), et un choix de 20 titres pour le Media Markt se trouvant au WestEnd Mall de Budapest... autrement dit, le marché ne prend absolument pas et les Hongrois sont parmi ceux à bénéficier du plus grand pouvoir d'achat à l'Est.

Libri : librairie généraliste avec quelques DVD aux titres pointus, surtout des films locaux. Il faut y regarder de plus près pour les st anglais (il ne faut même pas songer aux st français). Plusieurs magasins, seuls les plus gros ont des dvd

Lira : libraire/disquaire/dvdaire. le rayon DVD de celui du Metro Opera est le plus imposant, à donner le tournis auniveaudu choix et des prix. ce sont les seuls à faire des DVD sans boite (sous carton/blister!) à 399 forints (soit 1,50€ environ), et ce sur des gros titres étrangers.

Je suis revenu avec une trentaine de titres, payés généralement entre 490 et 990 Forints; avec de belles éditions, parfois, bourrées de boni (Roadgames, par exemple). The Asylum a trouvé un de ses marchés d'écoulement : leurs titres (I am Omega, entre autres) sont en tete de gondole! Les éditeurs comme Budafilm, Intersonic ont pignon sur rue et écoulent une quantité impressionnante de série B DTV.
Un regret, par exemple : l'édition simple de Taxidermia est mensongère :les boni mis en avant sur la jaquette sont absents de la galette. C'est parfois le cas pour pas mal de dvd. Mais bon, pour moins de 5 €, on va pas pleurer...

la très grande majorité des films sont st hongrois (amovibles) et pour les films hongrois, les st anglais sont là aussi présents de manière générale. sauf pour certains classiques (hélas), ou la connaissance du magyar est impérative. ce qui est dommage, en l'occurence, puisque j'ai repéré quelques titres fantastiques/merveilleux des années 60/70 mais mon hongrois étant très limité, je n'y ai aurait pratiquement rien compris!

Les nouveautés/gros titres oscillent entre 2190 et 1490 forints (soit environ entre 7,5 et 18 euros). Avec une nette propension aux boni en tous genres. A noter que le cinéma local est de plus en plus offensif et que les prods locales prennent souvent le pas sur les sorties étrangères.
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Pendant ce temps là, en Hongrie...

Message par Superwonderscope » mer. janv. 13, 2010 2:28 pm

2010 : La crise frappe le pays de plein fouet. Confirmation du rétrécissement du marché DVD (alors qu'à l'inverse, le marché Cinéma est des plus florissants en 2009 avec un progression importante du nombre de spectateurs) et une présence ultra timide du Blu Ray.

Chez Media Markt, il n'y a plus aucun bac soldé. Les 4 rayons centraux sont passés à 2 dont un quasi vide :shock: . Il reste le rayon mural avec pas mal de nouveautés mais on sent que la production locale a été considérablement freinée par la crise. Seules deux nouveautés locales (Valami Amerika 2, champion du B.O local en 2009, et Made in Hungary -> achetés en BD pour 3 990 HUF - soit environ 15 €). La plupart des titres sont à 990 HUF ( envrion, 3.75 €) avec la présence remarquée de toutes les productions Asylum, des Black Emmanuelle et 3/4 de prods US plus ou moins récentes . j'ai trouvé Cuba avec sean Connery que je n'avais jamais vu, ou encore de le Chien des Baskerville de T. Fisher annoncé fièrement en Scope sur la jaquette...

Côté BD, la progression n'est vraiment pas spectaculaire. De 20 titres l'année dernière, on est passé à une 50aine. Avec des aberrations : Terminator 4 vient de sortir en DVD et il y en avait au moins 500 copies qui arrosaient l'entrée du magasin...mais ils n'ont pas commandé de BD )8 . Les prix oscillent entre 3 990 HUF (j'ai pris le 7e Voyage de Sinbad et les deux films Hongrois) et 6 990 HUF ( j'ai pris The Proposal
avec Sandra Bullock
).

Saturn : un peu le même constat que ci-dessus, prix identiques, choix identique. La seule différence est l'apparition d'un rayon BD un poil plus important que chez Media Markt mais plus cher de 300 HUF en moyenne (soit un peu plus d'1€). Une édition de T4 deux disques avec packaging en metal à 8 990 HUF ( 33 €) étant le prix le plus cher trouvé : j'ai pris. Tout comme des titres comme Urban legend et I know what you did last summer à 4 290 HUF ( un peu moins de 16 €). En DVD : Prey de D.J Roodt à 990 HUF et Panik (une comédie hongroise) idem.

Libri et Lira offrent moins de choix mais plus porté sur les titres locaux; Défaut de sta, la plupart du temps. ils ne sont pas mis au BD

Alexandra (sur Andrassy Utca): concept de "Wine & Culture" assez curieux. Magasin luxueux de vente de vin local ou non, avec un rayon bouquins impressionnant et à l'étage, un rayon CD et DVD honorable. Mêmes prix qu'ailleurs et un choix moindre. Le vendeur m'a indiqué qu'il n'était pas prévu de passer au BD vue la situation économique actuelle du magasin et du pays. J'y ai trouvé,entre autres, quand même DragonQuest (avec Marc Singer et Brian Thompson) à 490 HUF (1.8 €), même si le film semble être une sombre merde :D. Et Kickboxer 3 à 95 HUF (0.35 €) )8 .

Les autres magasins ou j'ai pu flaner sont tous plus ou moins en voie de fermeture. Il y en a un sur Nagymezo Utca (Metro Vörösmarty ) qui soldait tous ses titres à 490 HUF avant fermeture le 31/01 :shock:

Avec Budafilms en pleine rectriction budgétaire, le nombre de titres nouveaux a diminué (ils étaient au marché du film à Cannes 2009 pour vendre leurs prods mais avec consigne de ne rien acheter!) et le choix, même si très présent, est bien moindre que par rapport à l'an dernier et sans commune mesure avec 2008...
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

bluesoul
Messages : 4356
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: Pendant ce temps là, en Hongrie...

Message par bluesoul » sam. janv. 16, 2010 1:03 pm

Par hasard, il y a pas des bon (et fiables) sites de vente (internationale) en Hongrie--j'ai quelques titres de derriere l'ex-rideau de fer qui me tenteraient bien. 8))
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Pendant ce temps là, en Hongrie...

Message par Superwonderscope » jeu. janv. 13, 2011 1:13 pm

2011 : mon petit marché annuel hongrois se poursuit. Et la crise est bien toujours là.

Chez Media Markt, : les bacs à solde ont définitivement disparu (confirmation auprès des vendeurs) Les 4 rayons centraux de 2009 passés à 2 en 2010 se sont un peu plus vidés. Il n'y a presque plus aucune production locale qui est sortie en dvd ou blu ray (aucune en blu ray en fait sur 2010 - les dernieres étant Valami Amerika 2 et Made in Hungaria début 2010) Le prix des blu ray a augmenté, par contre. J'ai acheté le cas 39 à 4 990 HUF -environ 20€- mais le reste est plutot vers 5 990 voire 7 990 pour une nouveauté comme Salt. Toutes les prods de série B (Asylum, Nu Image, etc...) ne sortent plus, si bien que le marché s'est un peu plus rétréci en nouveautés. Par contre, pléthore de sorties d'anciens films, tous à 990 HUF (environ 4€). Je suis revenu avec une quinzaine de films, dont un spectaculaire Malibu Shark Attack, la seule bisserie Z que j'aie pu trouver.



Saturn : Toujours idem ci-dessus, prix identiques, choix identique. le rayon BD s'est amoindri par rapport à l'année denrière. moins de sorties, des prix plus chers que chez Media Markt, par contre (Salt était à 10 990 HUF :shock: ) Des films vus l'année dernière à 995 HUF sont passés à 490, mais meme là, ça ne trouve pas preneur. Enfin si : moi :D . Là aussi une quinzaine de films dont je ne me rappelle plus les titres mais deux ou trois curiosités dont le Dark Country de et avec Thomas Jane. La saison 1 de Made Men à 3 990 HUF ( 16 € env.)...

Libri et Lira : pas mal de films hongrois as usual, par de st donc pas d'achats; Aussi des rééditions de films tchèques, russes, polonais mais uniquement avec des st hongrois. Dont un qui semble etre un film fantastique de Jiri Menzel?

Alexandra (sur Andrassy Utca): énorme librairie/magasin de vin/CD/DVD et toujours pas de BD. ils ne semblent toujours pas s'y mettre. je n'ai pas regardé plus que cela, ayant déjà un nombre conséquent de films à ramener dans ma valise :D

Les autres magasins que j'ai pu découvrir ces années passées ont tous fermé. les vendeurs avec échoppes dans les stations de métro aussi. Il en reste bien un ou deux, mais c'est une misère. On sent vraiment que la crise frappe tout le monde. Les magasins changent d'enseignes à tour de bras, quand ce ne sont pas des magasins vides qui ornent certaines rues.
Les magasins sont par ailleurs assez vides et les armadas de vendeurs tous magasins confondus) foncent sur les quelques clients qui sont là. En fait, ce qui est curieux : les hongrois semblent assez passéistes et passifs sur leur situation. Ils "subissent" plutot qu'autre chose. La jeune génération a du souci à se faire (il y en a quand même assez peu qui parlent anglais, par ailleurs) et c'est surtout avec les anciens qu'on trouve un semblant de communication!

Mais côté dvd et film, c'est la bérésina comparé à l'eldorado consumériste d'il y a à peine 3 ans.
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Répondre