Black Christmas, Bob Clark (1974)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Message par Manolito » mer. juil. 26, 2006 10:38 am

Apparemment, aucun disque ne propose le film avec des options francophones. L'édition Tartan anglaise est la plus satisfaisante, surtout pour son 16/9 il me semble...

Avatar de l’utilisateur
Mister Zob
Messages : 291
Inscription : ven. avr. 30, 2004 11:28 am
Localisation : Hill House
Contact :

Message par Mister Zob » mer. juil. 26, 2006 11:02 am

Manolito a écrit :Apparemment, aucun disque ne propose le film avec des options francophones. L'édition Tartan anglaise est la plus satisfaisante, surtout pour son 16/9 il me semble...
Il me semble qu'il y a une VF (ridicule) sur la 2e édition canadienne, celle mattée en 1,66.

Avatar de l’utilisateur
Ruben
Messages : 63
Inscription : sam. juil. 24, 2004 7:20 am

Message par Ruben » mer. juil. 26, 2006 11:28 am

Effectivement, la seconde édition canadienne (Critical Mass Collector's Edition) propose en plus de deux commentaires audios différents (Bob Clark d'une part et John Saxon et Keir Dullea de l'autre) et d'un docu de 30 min. (Black Christmas Revisited) une VF mono (bien ridicule c'est vrai :D ).

Avatar de l’utilisateur
Throma
Messages : 216
Inscription : mer. mai 05, 2004 12:24 am

Message par Throma » mer. juil. 26, 2006 2:15 pm

La Critical Mass propose bien une VF et le disque est plus fourni que l'edition anglaise.
VF ridicule ? :shock:
vous voulez rire... C'est du très bon travail pour ma part, doublage d'époque et sans accent québecois trop prononcé et la voix du tueur (au téléphone notamment) est au moins aussi réussi que dans la VO.
Si vous voulez vraiment du doublage minable, matez vous plutôt la VF de Dunwich Horror sur le disque Midnite Movies, vous comprendrez...

Avatar de l’utilisateur
Ruben
Messages : 63
Inscription : sam. juil. 24, 2004 7:20 am

Message par Ruben » mer. juil. 26, 2006 2:17 pm

Ridicule aussi c'est vrai :D :arrow:

Avatar de l’utilisateur
d_grayman
Messages : 5
Inscription : lun. juil. 24, 2006 7:29 pm
Localisation : Paris

Message par d_grayman » mer. juil. 26, 2006 10:02 pm

je confirme la VF est de bonne qualité et de plus l'édition croustille de documentaires intéressants ^^

Avatar de l’utilisateur
Diabolik
Messages : 96
Inscription : jeu. mai 13, 2004 3:44 am
Contact :

Message par Diabolik » mer. juil. 26, 2006 10:05 pm

Apparemment une nouvelle édition est en prévision pour les Etats Unis...
En HD DVD et dvd normal
/pour profiter de la sortie du remake...

http://www.horrordvds.com/vb3forum/show ... hp?t=29986

J'attendrais que cette édition sorte pour acheter ce film perso...

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Message par Manolito » mer. juil. 26, 2006 10:07 pm

Effectivement, l'édition "spéciale" dispo en zone 1 pour le moment propose bien la VF et la VO en mono. Mais pas le 16/9...

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Message par Manolito » mar. sept. 19, 2006 10:37 am

Un nouveau dvd zone 1 sort aux USA qui devrait dépasser les autres. Avec un nouveau transfert 16/9 d'après source HD (le télécinéma 16/9 du disque anglais ressemble quand même à un gonflage de master 4/3...)

"Black Christmas


Widely acknowledged as the blueprint of the modern slasher film, 1974's Black Christmas will be re-released by Koch Entertainment in an all-new definitive special edition. Timed to coincide with the new theatrical remake, the DVD will be available on December 5th featuring a brand-new digitally remastered anamorphic transfer (from hi-def) and a newly created Dolby Digital 5.1 track. The package also will feature two hours of new bonus materials supervised by "ItsMeBilly.com" creator Dan Duffin, including "The 12 Days of Black Christmas" all-new documentary featuring current interviews with Art Hindle, Doug McGrath, Lynne Griffin and others, interview segments with Olivia Hussey and Margot Kidder, two original scenes with a recently uncovered vocal soundtrack and a midnight screening Q&A session with director Bob Clark, composer Carl Zittrer and actor John Saxon. Retail is $24.98. "

Source davis dvd

ctiss
Messages : 294
Inscription : dim. mai 02, 2004 9:36 pm

Message par ctiss » mar. oct. 24, 2006 2:31 pm

Image



Image

Avatar de l’utilisateur
ZombiGirl
DeVilDead Team
Messages : 1921
Inscription : jeu. juin 24, 2004 5:34 pm
Localisation : Last House on Dead End Street.

Message par ZombiGirl » mar. oct. 24, 2006 2:34 pm

Ils font chier.

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12270
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Message par arioch » mar. oct. 24, 2006 2:51 pm

ZombiGirl a écrit :Ils font chier.
:lol:
"Fuck The World", Rambo

Avatar de l’utilisateur
Defest
Messages : 1507
Inscription : mer. mai 12, 2004 9:44 pm
Localisation : Nilbog

Message par Defest » mar. oct. 24, 2006 7:42 pm

charte du forum
- Merci d’éviter les posts qui ne contiennent que : « MDR », un smiley, « +1 », « Machin a tout dit », "MP" etc.

ps: je plaisante (ne m'envoie pas de mail d'insulte zombigirl)

Avatar de l’utilisateur
ash_bh
Messages : 125
Inscription : jeu. nov. 17, 2005 9:47 am
Localisation : Paris

Message par ash_bh » mer. oct. 25, 2006 9:21 pm

Et elle sort quand cette nouvelle édition ? rien que pour la pochette je prends :D

Avatar de l’utilisateur
Otis
Messages : 381
Inscription : dim. mars 26, 2006 1:10 pm
Localisation : Tours
Contact :

Message par Otis » mer. janv. 24, 2007 12:51 am

Vu à l'instant en VO.
Un très grand film que je vois comme un pur conte macabre. Si Le Mort Vivant était surtout l'occasion d'aborder le fantastique de façon intelligente, Bob Clark explore le réalisme psycho en étalant une virtuosité dans la réalisation et il en profite pour manier avec brio les techniques visuelles. Son style sauve le film je crois du simplisme de son scénario. Au-delà de ça, il faut saluer les performances de tous les acteurs.
Maintenant, le tueur. SPOILERSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS

Alors, mon petit esprit affolé m'a soufflé une fin et des plans que j'aurais aimé voir :
1) La voix et la tueuse, c'est la fille (ce n'est pas plausible certes, mais je garde cette approche dans mes ptits papiers).
2) J'aurais aimé que le tueur se dévoile plus à la fin, mais tjrs par insinuations. Exemple : qu'on le voie s'avancer en vue subjective, et qu'on l'entende proférer ces voix ; ça aurait amplifié le frisson.
3) S'il fallait compter sur une perf de l'acteur/actrice, qu'on voie son visage enfin faire des grimaces absolument délirantes, les yeux révulsés etc. Mais furtivement, toujours, ne pas s'arrêter sur le visage. Là aussi, ça aurait accentué le frisson je pense.

Apparemment, si j'ai tout pigé, le tueur serait le petit ami de la fille Jess. Si c'est ça, uniquement parce qu'il a appris qu'elle voulait avorter, le propos me paraît suranné. J'aimerais avoir la version concrète s'il vous plaît pour savoir vraiment...

Ce dernier quart d'heure m'a été d'une rare intensité. C'est le premier film où je me mords un doigt tant il joue avec le "dissimulé" :shock:
A noter le travail impec du directeur de la photo et surtout, la musique ! Ce condensé de piano ou de coups de harpe qui évidemment rappelle quelqu'un... Ce film cache bien des symboles et peut paraître choquant dans son approche en apparence "gratuite" de cette figure du Mal (en cela, plus puissante selon moi que Myers dans Halloween) car axée sur celui ou celle qui balancent des voix absolument flippantes. Aussi, cet "oeil" et par extension cette silhouette imposante - même dans son absence - à la Joe Spinnel, cette scène est magnifique dans sa frénésie sourde. Voilà, c'est de ça que je voulais parler et qui range directement ce film insidieux dans mon top 20 : je crois que Black Christmas est de loin l'un des films les plus racés dans l'atmosphère réaliste et malsaine qui balance sans cesse entre le "soupçonné" et le "dissimulé", un réel jeu du chat et de la souris qui atteint son apogée dans ces quinze dernières minutes, accrochant des allures d'opéra macabre, comme on le ressent lors du meurtre où le tueur utilise une licorne ou lorsque on entend le tic-tac dans la maison et que le regard est tout entier converti en celui de la caméra de Clark, lentement, lentement, de chambres noires en chambres noires, une ombre au loin... Grand !
16/20

Répondre