Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury (2014)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par dario carpenter » jeu. mai 08, 2014 9:46 pm

Et oui...comme disait Pascal Laugier:
"la critique cinéma en France ne vaut rien et elle est vouée à disparaitre!" :D
Superwonderscope a écrit :25 copies sont annoncées.
Peut-être sur Louviers?
wait and see...

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par dario carpenter » lun. mai 12, 2014 12:37 pm

dario carpenter a écrit :
Superwonderscope a écrit :25 copies sont annoncées.
Peut-être sur Louviers?
wait and see...
Je me réponds à moi-même :D ...une micro chance que le film passe à Louviers, sous la pression de deux facebookers! :D

" Bonjour, le film est sorti sur 4 écrans en France. Il y a 5700 salles de cinéma... Je fais la demande mais ce ne sera pas avant début juin."

Peter Watts
Messages : 5
Inscription : mar. juin 13, 2006 3:05 pm
Localisation : Lille

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par Peter Watts » mar. mai 20, 2014 8:58 pm

Salut à tous !

AUX YEUX DES VIVANTS est à partir de demain à l’affiche des cinémas de Cabourg en Normandie (proche du Havre et de Caen) et de St Gilles Croix de Vie en Vendée (entre Nantes et la Roche sur Yon).

Source : Fabrice Lambot (Metaluna Production)

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par dario carpenter » dim. juil. 06, 2014 10:26 am

Dvd et Blu Ray prévus le 15 Octobre chez M6 Vidéo!

Avatar de l’utilisateur
skyzo
Messages : 126
Inscription : ven. sept. 26, 2008 10:03 am

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par skyzo » jeu. oct. 16, 2014 10:51 am

Et dire que j'ai bravé la flotte en scooter pour aller acheter ce truc !

Tout commence pourtant pas si mal , ça charcle direct , les gosses ne sont pas des têtes à claques et jouent plutôt bien !

Mais non ça prend pas , à force de faire des films clins d’œils à tel ou tel film ça devient lourd ....on pense à Funhouse , à TCM 2 à Stand by me ... parait il ( ah bon ?? )

Euh comment qui fait pour savoir ou les gamins habitent , z'ont une balise GPS ?

C'est quoi ces petites touches d'humour qui ne sont pas du tout les bienvenues ? " Mais j'ai pas de masque de clown ...Lol "

Ouais non là franchement ça pue grave , et , pourtant j'ai bien aimer leur dernier film ...
Dernière modification par skyzo le sam. oct. 18, 2014 7:06 pm, modifié 1 fois.

comte vonkrolock
Messages : 10152
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par comte vonkrolock » ven. oct. 17, 2014 10:41 am

D'occase peut-être dans mon cas, j'avais apprécier leurs premier. Mais pas franchement envie de le revoir. J'ai vu le deuxième moyennement aimer vu le nombre de référence qui finissent par parasiter le tous. Et pas revu. Celui-ci me donne pas envie vu le nombre de choses à voir d'urgence avant.... Et vu toute ces critiques quand même assez négative sa va pas arranger les choses :(
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Lord Taki
Messages : 2630
Inscription : dim. mai 02, 2004 4:39 pm
Localisation : Nice [ France ]
Contact :

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par Lord Taki » sam. oct. 18, 2014 12:55 pm

Production très honnête encore une fois.
Malgré le manque de moyen c'est du vrai cinéma et c'est déjà beaucoup.
Pas révolutionnaire mais des fulgurances de violence très appréciables malheureusement pour une histoire sans surprise.

Je lui préfère toujours la folie d'A l'intérieur.

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par dario carpenter » lun. mai 04, 2015 2:21 pm

Blu Ray dispo pas cher dans les magasins NOZ!

comte vonkrolock
Messages : 10152
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par comte vonkrolock » dim. mai 10, 2015 1:21 pm

Impossible de défoncer le film au vu de ce que j'ai ressenti durant son visionnage, malgré tous il faut se rendre à l'évidence. Un film encore moins consistant que Livide, alors que l'histoire est bien plus simple, des qualités il n'en manque pas. Tout du moins dans sa première partie. Une maitrise de la caméra, sa donne l'impression de revivre un cinéma qui n'existe plus. Celui des années 80, ou le fantastique n'avait pas seulement le vend en poupe. Mais était capable de merveille.
On peut comprendre la démarche des deux réalisateurs de vouloir essayer de faire un cinéma fantastique différent des autres moins mécanique. A leurs manière le Hooper du premier Poltergeist est presque récité :D . J'ai trouvé aussi la partition musicale très Spielbergienne, toutes proportion gardé comme dirait Dragonball. L'interprétation de ces jeunes acteurs pousse le métrage vers le haut malgré son coté fauché et tourné dans les pays de l'est. Au final ce manque de budget à clairement handicape l'histoire tout comme le reste du film au lieu de le booster :(

La créature n'est guère impressionnante, et pourtant la menace semble plané lourdement dans sa deuxième partie, même les incohérence passe que se soit la cherche des gamins (un simple avis de recherche de chat perdue) ou les motivations du monstre (on lui à donner un ordre il obéi....), mais cette légerté dans le style aura eux raison du métrage. Là ou par exemple un Shadow de l'Italien Federico Zampaglione était d'une efficacité et d'une inspiration rare et bien penser, un modèle de terreur à comparer. Et dont aurait pu s'inspirer les deux réalisateurs.... :(

Le problème avec ce film, s'est que même avec le plus grand des talents, et la meilleurs des volonté. Aux Yeux des Vivants reste tout comme Livide, un tous petit film dans la production fantastique. Qui ne repose finalement que trop souvent sur les limites de ces nombreuses référence (Funhouse, Halloween, Massacre à la Tronçonneuse 2...). Tellement qu'au final il n'en restera rien. Avec les années je me rend compte que le genre est en train de se creusé sa propre tombe en France. Un cinéma en perte totale d'inspiration, qui finalement ne survie qu'au travers des sillons laisser par d'autres qui continu de nous régaler de l'autre coté des Pyrénées ou de la Manche, voir de l'autre coté des Alpes comme cité plus haut.

Vu sur le BR éditer par M6.
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 21072
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par Manolito » lun. mars 28, 2016 12:28 am

Que d'indulgence ici pour ce film ! Le bon point, c'est le soin porté à l'image, le scope, des images riches en détail et en profondeur, une volonté de "faire cinéma" en s'appliquant.

Ce qui ne va pas : tout le reste. Le côté "Stand by me", excusez moi, je n'ai pas le souvenir de gamins aussi tête à claque, d'une interprétation aussi amateure dans le film de Rob reiner. Déjà, entre l'élocution défaillante des acteurs et le son pourri, c'est à peine si j'ai compris une phrase sur deux. Et quand j'ai compris, j'ai eu le droit à "Va bouffer tes règles, salope !" ou "On a joué à courte-bite et t'as gagné". La grande classe...

On est face à un collage de séquence et de style sans cohérence : Noir glauque français dans la tradition d'"A l'intérieur" pour le prologue, aventures ados ensuite, puis survival rustique après et enfin slasher et home invasion. On passe de l'un à l'autre sans crier gare, car, soyons bien clair, niveau écriture - scénario et dialogue, c'est franchement le zéro pointé. Le tueur mutant, à quoi ça sert ? Pourquoi kidnappe-t-il une femme au départ, qui est-elle ? Quelques mystères parmi d'autres.. Ce qui laisse un film déstructuré, une ambiance court-métrage/best of très rébarbative et franchement ennuyeux.

Pendant quinze ans (on va dire à partir de 1999/2000), on nous a bassiné avec les promesses du cinéma de genre français, fait par des "vrais" fans ou non, ou je ne sais quoi. Le résultat, sur la multitude de métrages que nous sommes allés voir pour "soutenir la cause", on va dire, c'est un seul réalisateur crédible : Aja, dans la catégorie technicien capable. Tout le reste n'a abouti à rien, ou pas grand chose.

Il y a comme un grand malentendu, une arnaque. Les fans de cinéma fantastique ou bis sont supposés être une espèce de communauté de personnes aimant le même cinéma, ayant les mêmes attentes. Mais alors pourquoi cela aboutit à des "La horde", "Sheitan" et autres "Aux yeux des vivants", un cinéma lourd dans lequel je ne me reconnais pas une seconde ? Peut-être parce que justement, une telle communauté de goût et d'attente n'existe pas vraiment.

Bref, cette période du cinéma de genre français semble quand même achevée. On ne pourra plus nous dire qu'on ne lui aura pas donné sa chance au cinéma fantastique français, que le cinéma d'auteur ou les comédies françaises populaires l'ont empêché d'être ou de s'exprimer. Les films ont été faits, vus... Passons à autre chose...

Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 3124
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par Machet » lun. mars 28, 2016 12:42 am

Manolito a écrit :Bref, cette période du cinéma de genre français...
Disons de "genre horreur-fantastique", car côté "polar" on se défend pas si mal (Melville, Belmondo, Delon... jusqu'à Cavayé). Le "genre" a une définition un peu vaste.

Sinon oui, dans le genre "fantastique-horreur", Aja est le seul à s'en être sorti réellement.
Gans aussi peut-être. Quoiqu'un peu inclassable, il brasse tous les genres à lui tout seul.

On en aura vu des merdes, sans compter toute l'écurie Besson... *

Comme tu dis, passons à autre chose. :D

* mais pour le coup Aja vient de là pourtant, d'une certaine manière.
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 21072
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par Manolito » lun. mars 28, 2016 12:48 am

Par "genre" ici, j'entends bien entendu le côté horreur/thriller à plus ou moins petits moyens, porté par une génération de réalisateurs biberonnés à coup de Mad Movies, ecran fantastique, Starfix dans les années 80. On s'est compris je pense.

bluesoul
Messages : 4387
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par bluesoul » lun. mars 28, 2016 2:11 am

Pas mieux que Manolito sur la periode du "renouveau(?)" du cinema fantastique francais.

Vous ne me croyerez pas, mais la plupart des biduels sont sortis ici a la loc' et bibi y a jete un oeil et c'est grosso-modo oubliable dans son ensemble... )8 Much ado about ZERO!

Concernant Aja, c'est un bon technicien, mais on notera qu'il se decarcasse tellement pour la "cause"...qu'il est parti aux USA... )8 et je n'ai que peu de doutes que les autres auraient fait pareil s'ils avaient pu.

Bibi dit foutage de g.eule.
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 21072
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par Manolito » lun. mars 28, 2016 8:52 am

Le pire, c'est que c'est une vague qui a fait des promesses. Gans, c'était typiquement beaucoup de promesses, d'espoir avec "Crying freeman", et après quelques films passables. Ici, c'est pareil, "A l'intérieur" était vraiment pas mal pour un premier film, mais là, "Aux yeux des vivants", c'est quand même pas emballant.

Ce qui est curieux dans le collage de genre constaté ici, c'est, si on en croit les premiers échanges sur ce thread, qu'ils espéraient une interdiction aux moins de 12 ans pour atteindre le public ado français qui se serait identifié aux héros. Ce qui expliquerait certains moments curieusement soft
Spoiler : :
la mort des deux ados complètement hors champs
Il y a cependant des trucs hard quand même, notamment le prologue, ou des trucs très glauques comme l'agonie du père du héros. Ils ont voulu combiner un film plus grand public et les attentes d'un produit french horror avec du gore dur comme "Martyrs" ou "A l'intérieur".

Cela, entre autres choses, aboutit à ce ton pas clair, pas homogène.

dario carpenter
Messages : 5690
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Aux yeux des vivants - Bustillo / Maury(2014)

Message par dario carpenter » lun. mars 28, 2016 2:28 pm

Manolito a écrit :Le pire, c'est que c'est une vague qui a fait des promesses. Gans, c'était typiquement beaucoup de promesses, d'espoir avec "Crying freeman", et après quelques films passables.
Encore que ses films passables type "Silent Hill" et "le pacte des loups" voire "la belle et la bête" (soyons fous!) valent largement ceux d'Aja :D ...Gans me semble avoir plus d'ambition, ne serait-ce qu'au niveau visuel, pictural.
Sinon, je n'ai pas été très convaincu également par ce nouvel opus du duo Bustillo/Maury, bordélique dans sa structure écriture en effet, avec un final bâclé notamment (faute de budget??)...restent un score pas trop mal dans mon souvenir, et quelques images potables dans la partie "Stand by me". :mrgreen:
Bref, ils sont où les Carpenter, Romero, Cronenberg et Argento made in France? :(
Pour moi les tentatives les plus concluantes restent celles d' Agnès Merlet et Marina de Van avec "Dorothy", "HideAways", Dans ma peau", "Ne te retourne pas" et "Dark Touch"..

Répondre