Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

bluesoul
Messages : 4361
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par bluesoul » ven. mars 03, 2017 3:15 pm

Drac a écrit:

Premiers avis pro sur Facebook, bilan : L'EF adore et Mad Movies déteste.


Vu que l'écran fantastique aime pratiquement tout (je suspecte une forme de clientélisme) et que à contrario Mad Movies déteste pratiquement tout (je suspecte une forme de snobisme), on jugera donc par nous même :lol:
J'ai lu la critique du Guardian (journal british) ce matin-meme. Ils ont deteste (je les suspecte d'avoir des gouts de ch..ttes en matiere de films), je jugerai donc par moi-meme. :D
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Messages : 823
Inscription : lun. févr. 07, 2005 12:33 pm

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par gnome » dim. mars 12, 2017 8:06 pm

Vu ce jour en 2D et c'est diablement efficace. On est loin de la romance à la Peter Jackson. Ici, c'est Apocalypse Kong, hélico, napalm... ne manquent que les Walkyries... :D
Mais on a droit à une bande son d'enfer (Bowie, les Stogges, Black Sabbath...) !
Le film est plus bourrin que les autres versions (Cooper, Guillermin, Jackson essentiellement) mais a le mérite de dépoussiérer le mythe tout en créant une nouvelle "mythologie". Mais si j'en dis plus, je spoile ce nouveau point de vue.
Bref l'intention n'est pas la même que celle de ses prédécesseurs, mais Bogt-Roberts ne ridiculise pas son sujet et sa mise en scène se révèle inspirée.
"Que sert-il à un homme de gagner le monde s'il perd son âme?"
Marc 8:36

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12453
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Dragonball » lun. mars 13, 2017 12:44 am

Vu hier au cinéma.

L'orientation clairement "Action" vendue par la bande annonce me plaisait beaucoup, surtout après un épisode de Peter Jackson qui me paraissait too much à tout les niveaux (Trop long, trop chargé en émotion et parfois assez problématique à force de vouloir trop en faire (La scène de la charge des diplodocus et ses SFX ratés !). J'étais d'ailleurs assez content de voir que ce nouveau King Kong, contrairement à la plupart des blockbusters sortant aujourd'hui, ne faisait que 2H !
Seulement voilà, quand un film avec les ambitions scénarstiques de "Skull island" ne fait que 2H, ben ça laisse au final bien trop peu de temps pour concrétiser les nouvelles idées du film !
Kong pour la première fois décris comme un dieu protecteur, véritable pierre angulaire de l'écosystème de Skull Island, le parallèle entre la guerre du vietman et l'arrivé des américain sur l'île, la folie destructrice de Samuel L Jackson (C4est bien de faire des parallèlles avec Apocalypse now mais après on a intérêt à assurer !), autant de bonnes idées ayant malheureusement un peu de mal à être correctement exploité durant le film, notamment a cause d'une caractérisation des personnage ultra faiblardes, voir le personnage de John Goodman, qu'on aurait pu croire centrale au début !
Et je ne parle même pas des autres scientifiques, qui ne servent strictement à rien !
On notera à ce niveau qu'après avoir connu le fameux "noir de service" dans les films hollywoodien, on va visiblement désormais avoir le droit à la jolie chinoise de service (En gros 3 lignes de dialogue durant tout le film !), financement chinois oblige ! (Remarquez moi ça ne me dérange pas, loin de là ! :D)
Bon après, quand il s'agit de balancer ce pourquoi une majorité de spectateurs sont probablement venue, c'est à dire des grosse scènes d’actions avec des monstres, là, on pet clairement dire que le le film fait le job ! (Purée la première scène !)
On est loin des combats limite incompressible de Godzilla ou du côté un peu pépère de ceux de Jurrasic World !
Bref, un film pas déplaisant, loin de là, mais ou il manque clairement quelque chose (Une âme ?) et dont la vision, je le redis, très loin d'être désagréable, donne cependant furieusement envie de revoir le film de Peter Jackson, avec qui on a peut être été trop dur !

comte vonkrolock
Messages : 10081
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par comte vonkrolock » lun. mars 13, 2017 5:41 pm

Dragonball a écrit :Bref, un film pas déplaisant, loin de là, mais ou il manque clairement quelque chose (Une âme ?) et dont la vision, je le redis, très loin d'être désagréable, donne cependant furieusement envie de revoir le film de Peter Jackson, avec qui on a peut être été trop dur !
:mrgreen: Merci Dragonball un pure résumer du cinéma d'aujourd'hui, qui prouve finalement que des Stephen Sommer, des Spielberg ou bien des jackson sont pas que des crétins dirigé comme des automates par des financiers.

Encore un DTV que j'attendrais patiemment pour pouvoir me le faire tranquillou dans mon salon et en 3D :D :@ :D :@
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
gnome
Messages : 823
Inscription : lun. févr. 07, 2005 12:33 pm

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par gnome » lun. mars 13, 2017 6:46 pm

Ben ça vaut tout de même le coup sur grand écran. Je n'appelerait pas ça un DTV. La photographie est belle, les FX tiennent la route...
"Que sert-il à un homme de gagner le monde s'il perd son âme?"
Marc 8:36

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20926
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Manolito » ven. mars 17, 2017 8:29 pm

King Kong est ici plus proche de ses descriptions japonaises que des films américains. Le portrait de Kong en monstre protégeant les humains, berger d'un improbable troupeaux de buffles géants et ne tuant que pour se nourrir ou se protéger, est plus proche des monstres de films nippons, comme Mothra, que des "King Kong" classiques. "Kong, Skull Island" lance même un coup de chapeau à "King Kong contre Godzilla" avec une scène de combat contre une pieuvre rappelant des souvenirs aux amateurs de films de monstres japonais. Cela dit, saluer un des plus mauvais films de ce filon, est-ce une bonne idée ?

"Kong, Skull Island", c'est aussi une distribution discutable : John Goodman sacrifié, Samuel Jackson grotesque émule constipé du capitaine Achab et du colonel Kurtz, Brie Larson ultra mauvaise actrice, Tom Hiddleston aussi déplacé qu'Adrian Brody dans "Predators"... L'histoire est ultra-simplette et linéaire, surtout prétexte à divers combats de catchs géants (à nouveau, le spectre de "King Kong contre Godzilla" !) et d'explosions en tous genres. Le "Godzilla" de Gareth Edwards avait ses défauts, mais à côté de ce "Kong, Skull Island", il est d'une ambition artistique Kurickienne !

Les gags involontaires s'accumulent (le sacrifice du soldat avec ses grenades !), le film ne s'embarrasse pas de détails
Spoiler : :
King Kong à peine incommodé après avoir traversé un nuage de napalm
Franchement, "Kong, Skull Island" est très bête, à peine écrit, et, gros gros problème, filmé par un échappé de la publicité dont la mise en scène pue du début à la fin la grosse frime, le toc, le vide, les clichés faciles, un cynisme flagrant et ultra-déplaisant... Bref, un fier émule de Michael Bay sur lequel il ne faut pas trop compter pour raconter une histoire ou nous faire ressentir le moindre émerveillement, la moindre implication devant ce "Kong, Skull Island" franchement sans intérêt.

Ikarus
Messages : 567
Inscription : sam. sept. 27, 2014 11:37 am

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Ikarus » ven. mars 17, 2017 11:34 pm

Les multiples référence au King Kong vs Godzilla japonais sont surtout là pour rappeler que ce film est le prequel du futur King Kong vs Godzilla américain qui arrivera sur les écrans en 2020.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Messages : 823
Inscription : lun. févr. 07, 2005 12:33 pm

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par gnome » ven. mars 17, 2017 11:44 pm

Ikarus a écrit :Les multiples référence au King Kong vs Godzilla japonais sont surtout là pour rappeler que ce film est le prequel du futur King Kong vs Godzilla américain qui arrivera sur les écrans en 2020.
C'est d'ailleurs clair quand on voit la scène placée à la tout fin du générique...
"Que sert-il à un homme de gagner le monde s'il perd son âme?"
Marc 8:36

Ikarus
Messages : 567
Inscription : sam. sept. 27, 2014 11:37 am

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Ikarus » sam. mars 18, 2017 11:44 am

Cette scène la concerne surtout le film qu'il y aura en 2019 avec le Roi des Monstres, au final ce film en tease deux autres.

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20926
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Manolito » sam. mars 18, 2017 12:13 pm

Spoiler : :
Au moins 2 autres, j'ai reconnu King Ghidora, Rodan, Mothra en plus de Godzilla, plus un autre que je n'ai pas reconnu...
Mais bon, on peut pas dire que ça donne envie vu le résultat ici...

Ikarus
Messages : 567
Inscription : sam. sept. 27, 2014 11:37 am

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Ikarus » sam. mars 18, 2017 6:13 pm

Pas une grosse surprise en soit, ces trois là sont annoncé pour Godzilla 2 depuis la sortie du premier.

viewtopic.php?f=1&t=30375&hilit=godzilla+2

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Superwonderscope » lun. mars 20, 2017 11:31 am

De mon côté, bien apprécié :-D

Est-ce un bon film? Pas spécialement.
Est-ce un film efficace? Absolument!

Si on compare en effet aux films de Schoedsack, Guillermin et Jackson, il manque clairement uns supplément d'âme. Maintenant, il a été commandé un pur fim d'action au réalisateur et on a exactement cela. Je voulais voir un film avec du défouraillage de monstres, j'ai eu exactement cela.
Ce qui m'avait hautement ennuyé avec le Godzilla d'Edwards, ces interminables tunnels de dialogue et de voir une action peau de zob à la fin. Ici, pas de ça. Une mise en place à minima et hop, on envoie la cavalerie.
Le scénario est certes linéaire, mais la progression dramatique m'a plu (découverte graduelle de l'ile, Kong n'étant pas une menace mais LA solution d'équilibre de l'Ile), pas de reprise grossière du thème de la belle et la bête, forces de la nature, découverte du peuple local, éveil de conscience des militaires...
Les - : des acteurs dont on se contrefiche un peu. Le héros est translucide et ne sert à rien. L'héroïne possède un peu plus d'épaisseur mais elle manque de naturel 50% du temps. Ce sont dans les scènes quasi documentaires où elle s'en sort le mieux. Jackson a tendance à m'agacer à toujours resservir le même type de jeu, je trouve ici qu'il est limite, mais le chouïa d'ambiguité, sa droiture que la progression rend compréhensible autant qu'insupportable. un bon point. Goodman me fait penser (justement) au rôle de Jackson dans Peur Bleue. On ne s'attend pas forcément à le voir disparaitre. Il y avait un risque d ele voir jouer un rôle à la Matinee mais pas vraiment. Le faire-valoir chinois, mise là n'importe comment juste pour remercier les financements chinois. elle ne sert strictement à rien non plus, si ce n'est d'assurer la sortie du film sur le continent chinois. mais bon, rien d'étonnant non plus compte tenu de la situation actuelle des studios US.
Les plus intéressants : John C.Reilly, épatant, le soldat Slivko, et les figurants du peuple de l'Ile, impressionnants de présence. En tous cas, ils m'ont beaucoup touché. Très belle scène où Weaver touche le visage de Kong, bien amené (malgré un VFX raté juste avant avec elle et son bellâtre sur le sommet)

A bien y regarder, on a un métrage très bis. Une mise en scène faite de références amusantes (En effet, Cannibal Holocaust, bravo!), de clins d'oeil bien insérés (la poupée-Nixon qui dodeline juste que l’hélicoptère ne s’écrase) ou d'effets de caméra de pur fun (le masque qui se coupe en deux). Moi j'aime bien, ça rend le film moins coincé du cul que le Jackson ou l'Edwards. Bien aimé la scène très ironique du sacrifice du militaire (pour rien). A l'image du regard porté sur l'inutilité du conflit Vietnamien? J'ai été également étonné par la violence du film pour un classement "PG13" aux USA...

Et puis bon, le bestiaire m'a emballé :-D la ref à Spiga, la pieuvre géante (Yog?), les simili-archeoptéryx vicieux, les gros lézards vicelards, la scène du buffle, très belle, la créature-tronc (mi-torture- mi-baragon?), bref, j'ai applaudi de mes 8 tentacules à chaque apparition fantastique. J'étais de retour quelques années en arrière, à découvrir Godzilla (le vrai) pour la première fois à l'écran. Kong est imposant, brutal, juste. J'aime bien.

Si le thème d'Henry Jackman m'a paru très mineur voire inaudible (au sens figuré), comme si on lui avait demandé d'être en retrait par rapport aux images qui dictent le rythme, plutôt que la musique de ré-hausser l'ensemble. la musique se révèle graduellement pour finir sur un thème final très réussi. Ca reste quand même très passe-partout, à l'image du bonhomme.

Malgré les défauts et les concessions, je suis ressorti de la séance content, aussi après la scène post-générique qui m'a remplit de joie 8)) . Je ne me suis pas ennuyé sur les 118mn ce qui, pour un film de ce type, est un des objectifs que je me devais au moins d'atteindre. Je le reverrai avec plaisir à la maison!

Vu au Pathé Docks 76 de Rouen, en vostf salle 5. Je me suis fait bêtement avoir, je pensais que le film était en 3D native :evil: Il n'en est rien, et je l'ai donc vu en 3D. Elle est discrète, pas vraiment nécessaire mais, bizarrement, plutôt adroite dans la création de l'espace de l'ile.
Projection très, très sombre par contre. Ca sent la lampe Xénon en fin de vie, très déplaisant.
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Renfield
Messages : 184
Inscription : ven. juin 18, 2004 9:47 pm
Localisation : grenoble
Contact :

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Renfield » lun. mars 20, 2017 11:11 pm

Vu à l'instant avec mon fiston. On a passé un très bon moment !

C'est très con. Volontairement, d'ailleurs, clairement. Histoire que l'on oublie pas que là nous sommes dans un pur divertissement et pas dans un film qui se prend au sérieux. Et même de bons gags : en tout cas j'ai été client de cet humour. Et je passe les incohérences parfois carrément frappantes (genre : 4 hélicos sur bateaux : mais 12 dans le ciel après le décollage ????? :lol: ).

Bestiaire très généreux. Scènes de combat spectaculaires (à ce titre l'arrivée sur l’île est juste énorme). On vient voir du monstre géant et on a du monstre géant à foison. Merci. 8))

Ambiance musicale à base de tube 70's très sympa. Et j'ai beaucoup aimé la photo du film qui bien souvent m'a donné l'impression de voir des artwork de préprod prendre vie ! Les scènes nocturne notamment sont très belles...

Je suis bien content de ne pas avoir attendu la sortie BluRay et d'avoir pu le voir sur grand écran ! :-D

Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 3010
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par Machet » mar. mars 21, 2017 12:33 pm

Je vais faire court, parce j'ai déjà perdu 4€ et 2h :mrgreen: : en effet, c'est mauvais !

Le début est pourtant vaguement intriguant (on pense à AnacondaS), mais une fois arrivé sur l'ile, le film va nulle part, avec une incapacité à faire exister ses personnages, creux ou clichés, ne sachant où aller. Le peuple autochtone muet et transparent faisant de la figuration est comme un aveux d'échec du réalisateur à donner une âme à ses personnages.

Récit sans but, sans ambiance, aux dialogues indigents, au score insipide, à la photographie lambda... Le film est creux, si ce n'est une parabole sur l'échec US au Vietnam emballée en deux répliques.

Et côté design et CGI, je ne suis pas du tout convaincu par la gueule de Kong et ce curieux bestiaire (sauf la bonne idée de l'araignée avec ses pattes qui se confondent aux bambous).

Excepté une poignée de plans iconiques très "BD" et un côté décontracté à la MTV qui donne une touche 90's au film, c'est vraiment naze. :? :x
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Avatar de l’utilisateur
gnome
Messages : 823
Inscription : lun. févr. 07, 2005 12:33 pm

Re: Kong : Skull Island - Jordan Vogt-Roberts (2017)

Message par gnome » mar. mars 21, 2017 2:16 pm

C'est une histoire de goût, mais je me raccroche plutôt aux avis de superwonderscope et renfield....
"Que sert-il à un homme de gagner le monde s'il perd son âme?"
Marc 8:36

Répondre