Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Godzilla2000
Messages : 78
Inscription : jeu. nov. 13, 2014 10:25 am

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Godzilla2000 » jeu. déc. 24, 2020 9:56 am

C est une question d ordre générationelle.
certaines personnes des années 50 ou 60 se demandaient comment on pouvait regarder les slashers des années 80..des films de dégénerés :shock:

Mais c est surtout comment l épreuve du temps va passer..
je suis né en 75..et bien evidemment tous les films cultes des années 80 sont des références
mais quand j essaie de regarder des films des années 50 ou 60 c est beaucoup plus difficile.

dans la mémoire collective quels films resteront finalement?
les retour vers le futur,sos fantomes star wars,ou tous les marvels..
la generation 2020 aura ses propres references...mais dans 100 ans si la civilisation existe encore,quels sont les films qui auront franchi le cap de l oubli...? pas tant que ça finalement.

Fatalis rex
Messages : 7598
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:19 am

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Fatalis rex » jeu. déc. 24, 2020 10:14 am

Je pense que la grosse différence, c'est le cynisme. Aujourd'hui, la plupart des blockbusters jouent sur le second degré, tout est tourné en dérision, ils ont peur d'assumer la naïveté d'un premier degré, qui faisait la force des années 80. Et quand j'ai vu le dernier épisode de THE MANDALORIAN, que je ne spoilerai pas, je me suis dit "bravo les mecs, voilà, vous y allez à fond avec la grosse musique, et ça marche !".

J'aime bien regarder les réactions sur Youtube, et les spectateurs sont comme des fous. Ils sautent, pleurent... Alors on va me dire qu'ils ont la trentaine, que ce sont des fans de STAR WARS... Mais en admettant que la nouvelle génération ne s'intéresse pas aux films des années 80, je pense qu'il y a une attente de films "à la manière des années 80", sans ce cynisme qui détruit tout. Kassovitz en parle un peu dans sa dernière itw.
Dernière modification par Fatalis rex le jeu. déc. 24, 2020 10:35 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 21041
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Manolito » jeu. déc. 24, 2020 10:30 am

Le sujet de la discussion, ce n'est pas de savoir si c'était mieux avant, c'eet le rapport du jeune public aux vieux films fantastiques...

Fatalis rex
Messages : 7598
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:19 am

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Fatalis rex » jeu. déc. 24, 2020 10:42 am

Et donc le jeune public cherche, dans les films actuels, le ressenti que l'on pouvait avoir avec les vieux films fantastiques. La même naïveté de fond, mais sur la forme filmés d'une façon moderne. Quand tu vois des films à succès comme HARRY POTTER ou la REINE DES NEIGES, dans un autre registre 50 NUANCES DE GREY sur le fond c'est très old school. Les producteurs l'ont bien compris, c'est pourquoi ils lancent autant de reboots d'anciens films, que les jeunes rejetteraient sur la forme.

bluesoul
Messages : 4382
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par bluesoul » jeu. déc. 24, 2020 10:56 am

les retour vers le futur,sos fantomes star wars,ou tous les marvels..
la generation 2020 aura ses propres references...mais dans 100 ans si la civilisation existe encore,quels sont les films qui auront franchi le cap de l oubli...? pas tant que ça finalement.
Meme ces titres-la je les prendrai avec des pincettes.

Pour reprendre mon example avec une amie et sa fille (et accessoirement mon ex-femme et sa propre fille) et Back to the Future. Les adultes adorent et partagent le film, mais est-ce que les enfants aiment assez pour re-re-re-voir le film et le transmettre a leur tour? Pas sur.

Pour ma part, p.ex. cote comedie, je me considere comme generation DeFunes. Gosse, Fernandel et Bourvil ne me parlaient pas. Les parents aimaient Fernandel et Bourvil et ont suivi l'evolution des films comiques francais jusqu'a DeFunes, mais p.ex. Coluche: njet! J'ai accroche jusqu'a Coluche et ai ensuite decroche. De Fernandel je ne connaissais vraiment (et aimais) que les Don Camillo et de Bourvil les films en tandem avec DeFunes. Pourquoi? Parce qu'ils etaient multi-multi-multi-rediffuses a la teloche, les autres pas. Je n'ai essaye leur filmo qu'avec la mise en disposition via les DVDs...

J'en arrive a voir le cinema comme une serie de de plate-bandes mouvantes pour chaque film. La longueur de la bande (la duree de "vie" / "appreciation") du film varie en fonction de popularite, accessibilite, transmission par amis/parents, remise a jour via remake, etc. Mais au final, chaque bande a une fin / date de consommation limite. Hitchcock perdue, Wayne aussi, Brad Pitt, Final Destination, les polizioteschi mais un jour ca s'arretera, par desinteret du public, des ayant-droits, des editeurs ou plateformes de VOD. Moins accessibles, les films disparaitront de l'inconscient collectif qui ne les reclamera donc plus, limitant encore plus leur interest pour les ayant-droits...Cercle vicieux. Bon, sur une plateforme comme Netflix on les trouvera (achetes pour une misere) au fond du baril sans fond qu'est la plateforme, mais franchement, qui ira chercher jusqu'au fond...?

A ce titre, j'ai l'impression que ces dernieres annees les ayants-droits essayent au maximum de rentabiliser leurs plus vieux titres (annees 30, 40, 50, 60, Gaumont, Fernandel, westerns, peplums), comme un derniere chance de faire du cash dessus ou comme...un dernier bras d'honneur, selon que...Qui achetera? Les jeunes? Si cinephiles, alors peut-etre. Sinon... :cry:

Ca peut paraitre "pessimiste", pour ma part, c'est plus du "realisme". Si j'imagine un repas de famille "virtuel", je me retrouverai a l'autre bout de la table, celle du patriarche (i.e. le mec avec la telecommande :mrgreen: et le droit de vie et de mort qui va avec :mrgreen: :mrgreen: ). J'ai pris 50 ans dans les dents et le cinema auquel je me refere aussi. Les djeunz d'aujourd'hui raleront a leur tour dans une quarantaine d'annees. :mrgreen: Gosse, je me disais qu'un jour, c'est moi qui l'aurai cette fichue telecommande! :lol: Maintenant, je l'ai...et je rale toujours parce que je n'ai plus le cinema qui allait avec... :lol: )8 Comme quoi, il faut se mefier de ce que l'on souhaite. C'est cyclique, c'est generationnel.
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12330
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par arioch » jeu. déc. 24, 2020 10:58 am

Le truc "bien", on va dire, sur ce passage du temps, c'est si on a 50 ans, on peut apercevoir quels films sont devenus des classiques alors qu'ils étaient au cinéma ou encore quels films considérés comme instantanément cultes d'après les médias/publics sont devenus totalement inconnus aujourd'hui. Reste que pour nous, un film que l'on adore, ça reste un film que l'on adore et tant pis pour ceux qui ne l'apprécient pas. :D

En 1983, j'avais 14 ans. C'est le moment où j'ai commencé à acheter L'Ecran Fantastique (1982 ? Il y avait Mad Max en couverture) et Mad Movies (peut être en 1984 pour lui car je ne sais plus de quand date le premier en kiosque). Mais à ce moment là, autour de moi, personne ne s'intéressait à ça. Je n'avais pas de magnétoscope, il n'y avait pas internet... Forcément, les dossiers sur Paul Naschy ou les films de la Hammer, ça me faisait rêver car je fantasmais les films sans les avoir vu. Pour certains, je fantasme vachement moins depuis que je les ai vus ! :D
Notre vécu ne peut pas être comparé au vécu des jeunes générations. Tout comme le vécu des générations qui ont précédés la mienne était très différent. Plusieurs personnes l'ont dit, notre vécu et notre environnement a forgé notre culture. Mais ce vécu et cet environnement n'a plus rien à voir donc il ne faut pas s'attendre à retrouver des personnes similaires. Et quelque part, ce n'est pas grave ! Moi, j'ai pris mon parti de ne plus trop tenter de faire découvrir des films à mon entourage, ça ne marche plus !

Pour les bande-dessinées, pour moi, à partir du moment où ça commence à être bradé en supermarché en opération spéciale, tu sais que c'est rentré dans les mêmes logiques de rentabilisation à court terme que le DVD a connu. Régulièrement, je vais à mon Carrefour, normal je mange parfois, et il y a en tête de gondole une offre spéciale sur des BDs Marvel genre à 3 euros pour des volumes assez épais quand même. Et ce n'est clairement pas pour le prestige !
A Cultura, je n'ai pas de Fnac à côté de chez moi, dernièrement, j'ai été surpris... Car cela faisait plusieurs mois que je n'y avais pas mis les pieds (après la fin du premier confinement), le rayon super-héros Marvel/DC a été réduit de moitié, celui où il y a les anthologies prestigieuses genre gros bouquins. Il y a des trucs qui sortent à la pelle mais en même temps le rayon diminue. Ca fait vraiment chant du cygne. Et du coup, j'en viens à adhérer à l'alarmisme de Savoy1 qui nous disait à chaque rencontre, à moi et Manolito, que les comics disparaissaient. Remarquez que ça ne me surprend pas, les BD aujourd'hui, les graphismes photoshopé, je trouve ça dégueulasse, je n'achète que les dessins qui ressemblent à ce que je voyais étant jeune. Et on en revient au fait que tout est en mutation et que l'on a la nostalgie de nos madeleines. Mais nos madeleines à nous, elles sont dégueulasses pour les autres. C'est comme ça !
"Fuck The World", Rambo

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12469
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Dragonball » jeu. déc. 24, 2020 12:35 pm

ça a surement été dit, mais une des grandes différences entre notre génération et les ados d'aujourd'hui, c'est que ceux ci peuvent désormais avoir accès a quasiment tous ce qu'ils souhaitent, ce qui était très loin d'être notre cas.

Je me souviens par exemple qu'un fois, et pourtant c'est pas si vieux hein, ou je cherchais a voir "Salo" ! :D

Mais impossible de le trouver !

J'avais fait des recherche en médiathèques mais il était tout le temps emprunté !

Aujourd'hui tu veux voir un film, ben t'as 50 moyen pour pouvoir le voir quasi immédiatement ! (Même si ut le commandes via Amazon il peut arriver le lendemain ! :)

Et ça c'est quand même une sacrée chance qu'on les nouvelles générations ! :)

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4965
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par DPG » jeu. déc. 24, 2020 4:19 pm

Et puis, le temps passant, le cinéma devient de plus en plus ancien, et donc a plus d’œuvres passées à offrir. Impossible de tout conserver et tout revoir éternellement. Quand j'étais gamin, le cinéma avait 100 ans. Une histoire claire, avec ses classiques, ses grands noms, etc... Mais le nombre augmente de façon exponentielle. Qui peut dire ce qu'il en sera dans 30 ans ? 50 ans ? 100 ans ? Oui, à priori, Hitchcock restera, Welles restera, Fellini, quelques intouchables. Mais le plus gros... Surtout si c'est mal conservé...

Regardez les autres arts, combien a-t-on retenu de peintres, d'écrivains, de musiciens pré 20e siècle sur les milliers qui ont créé quelque chose ? Une poignée, c'est tout...

Ce qui nous ramène à ce que disait Henri Langlois en créant la Cinémathèque, dont le credo était "il faut tout garder, car on ne sait pas ce qui sera resté ds 50 ans". Ca nous permet aujourd'hui d'avoir "La nuit excentrique" en 35mm, ou des retros intégrales de trucs obscurs, et c'est génial. Mais on parle de public ultra niche là. Chaque semaine, on a 15 nouveaux films en salles (et je parle même pas des plateformes), combien auront encore une existence ds 50 ans ? 1 sur 20 ? 1 sur 100 ?
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Godzilla2000
Messages : 78
Inscription : jeu. nov. 13, 2014 10:25 am

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Godzilla2000 » jeu. déc. 24, 2020 8:21 pm

débat intéressant

un exemple que peut etre certains d entre vous connaisse
"les livres dont vous etes le heros" c est toute une collection de jeux role solo,qui à eu un enormé succés dans les années 80 et une partie des années 90;prés de 12 millions de livres vendus à en France,au collége on s échangeait les livres,c est dir le succés,et bien si on en parlait à des collégiens de 2020,on aurait l impression de leur demander de comprendre des hieroglyphes egyptiens..
je grossis un peu le trait,mais c était des livres qui étaient très bien adaptés à la mentalité de l époque,mais qui ne marcheraient plus du tout maintenant.

chaque époque à penser etre un age d or,par rapport à celles qui ont précedé ou celles qui ont suivi.
un exemple ,il ne reste que 5 % de la litterature de l antiquité...

dans 1000 ans en 3020 combien de personnes(si tant est qu il y ait encore une civilisation ) de souviendront des "Griffes de la nuit 1984", de Robocop 1987,des star wars..

et au dela du generationnel;il y a aussi l appréciation personnel..on peut aimer un film quelque soit son époque,mais aussi etre indifférent quelque soit l époque.

Fatalis rex
Messages : 7598
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:19 am

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Fatalis rex » jeu. déc. 24, 2020 8:42 pm

Les LDVELH sont réédités, je les ai vus à la FNAC.

bluesoul
Messages : 4382
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par bluesoul » ven. déc. 25, 2020 12:43 am

Les LDVELH sont réédités, je les ai vus à la FNAC.
Les bouquins peuvent etre re-edites en tant que tels, mais le contenu a chaque fois "re-adapte" pour notre epoque/societe/mentalite/vision des choses/etc. Les LDVELH nouveau cru ce ne sont donc pas forcemment les "memes" bouquins d'un point de vue texte / vocabulaire / peripeties de l'aventure en question. Un lecteur de l'epoque qui aurait teste les nouvelles moutures pourrait nous eclairer. :wink:

Au niveau de l'edition, certaines oeuvres sont ainsi re-traduites du texte original ou connaissent des changements/mises a jours/ajouts editoriaux. Un example extreme est Mein Kampf de-qui-vous-savez. La derniere edition (2016) a ete agrementee de 3,500 notes qui replacent le contenu dans leur contexte social/economique/strategiques/etc et le deboulonnent comme le dangereux tissu d'affabulations qu'il est. Le texte est-il le meme? Oui? L'interpretation du lecteur par contre est radicalement differente.

Un autre example est l'oeuvre de Mark Twain que des versions modernes ont ripoline et ou notamment le mot "n.gre" devient "esclave" ( https://www.theguardian.com/books/books ... acceptable ). Encore une autre est le roman d'Agatha Christie qui s'est successivement appelle Ten little N.ggers, puis Ten little Indians avant de s'accorder sur le titre And then there were none. Si le changement est purement "cosmetique" chez Christie et pour les memes raisons raciales que chez Twain, l'on s'accorde a dire que dans le cas de Twain, un abolitioniste convaincu, c'est mal interpreter les textes. Je serais curieux de lire les dernieres editions de Lovecraft (les miennes dates de la fin des annees 70s/debuts des annees 80s.

La sensibilite peut etre sociale et influence l'editeur ou simplement...celle du traducteur a qui on a commande la nouvelle traduction. Je crois me rappeller que certains editeurs ont ete critiques pour avoir laisse passer des traductions qui visiblement n'avait pas ete re-relue avant publication... :D

Ca, c'est l'edition, mais le cinema et les films realises dans certains contextes peuvent etre touches eux aussi. Je crois me rappeller d'un ou l'autre film ou on a re-double certains passages et ou les acteurs bougent les levres mais ca ne colle absolument plus aux dialogues de l'epoque ou ils sont sortis. Ainsi, d'une edition ou version diffusee a l'autre les dialogues sont les dialogues/doublages originaux ou pas (la geographie et les sensibilites locales jouent). Un example d'escamotage celebre est Song of the South (1946) de chez...Disney qui est paradoxalement apprecie pour son animation et..invisible aux USA depuis plusieurs decennies pour cause de considerations raciales. Chez Tom & Jerry, c'est le perso de Mammy Two Shoes qui pose probleme ( https://tomandjerry.fandom.com/wiki/Mam ... _callbacks ). Le perso a ete, selon que, re-double, re-anime ou simplement coupe des montages.

Pour ma part, je me rappelle des diffusions de fin d'annees des nuits Tex Avery et ou certains gags passeraient nettement moins bien de nos jours. Certains pour des considerations raciales, d'autres societales on va dire. :?

Dans certains cas, les elements en question ne passeraient plus chez le public actuel. Dans d'autre, c'est justement qu'ils pourraient encore passer qui pose probleme... :?
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Godzilla2000
Messages : 78
Inscription : jeu. nov. 13, 2014 10:25 am

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Godzilla2000 » ven. déc. 25, 2020 10:16 am

Oui j avais vu certaines réeditions de "livres dont vous etes le heros" mais l aspect avait changé,le prix plus important
mais surtout l impact dans la société,ce qui avait ete un phénoméne à l époque,n a pas marché dans les années 2000.
les jeunes n ont plus les memes attentes,ou n ont plus les memes réferences.

je pensais aussi aux redoublages de certaines films comme rencontres du troisiéme type,ou les dents de la mer,
ou les VF étaient affadis dans leurs expressions,pour mieux coller à la culture actuelle.

oui certaines dessins animés tex avery, auraient du mal à passer peut etre..

on en arrive à la pérennité des oeuvres,combien de films sont sortis depuis le début de l histoire du cinéma et dans tous les pays? 1 millions,10 millions? plus peut etre..et combien perdureront? à peine 1% voire moins..

comme les livres d ailleurs dont un nombre hallucinant sort(contrairement à ce qu on aurait pu penser) et peu seront conservés,il y aura un enorme perte au niveau de la conservation de la culture;sur certains livres l encre s efface progressivement;ou d autres sont perdus,jetés.

pareil pour les films.

Avatar de l’utilisateur
Cosmodog
Messages : 2259
Inscription : mar. sept. 05, 2006 8:38 pm
Localisation : Niche cosmique

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par Cosmodog » ven. déc. 25, 2020 1:52 pm

J’ai un fils de 13 ans et demi. Il n’est pas cinéphile. Alors que bien sûr j’espérais l’entraîner dedans... mais n’est il vraiment pas cinéphile ? Faut il parler de quantité, d’intérêt porté à la chose, ou de qualité des œuvres ? Il aime bien voir des films, mais ne fait pas une fixette sur le sujet. Ça je m’en suis aperçu assez tôt, à l’âge ou moi j’étais déjà fasciné et omnibulé par le cinéma. Je passais tous les jours devant un cinéma pour aller à l’école primaire. Je restais scotché devant les photos de Freddy ! (Je suis de 74).

Il va préférer jouer en réseau que regarder un western, il ne comprend pas que je sois excité comme un dingue de savoir que Mad Max 5 soit en chantier. Il est plus attiré par les séries que les films. C’est comme ça, après tout comme m’a dit quelqu’un on ne peut pas attendre de ses enfants qu’ils soient des clones de nous-mêmes. Je suis cinéphile compulsif. Mon père s’en contrefous. Mon petit frère a vu pas mal de trucs pasque je rapportais tout un tas de VHS, mais n’est pas piqué comme moi. Ma sœur s’en fout royalement.

En revanche, je crois toujours au pouvoir de fascination/intérêt des bons films, quelque soit leur âge. C’est juste ensuite une question d’éducation. La culture c’est comme la bouffe. Faut éveiller les sens. Tu goûtes. Si t’aimes pas t’es pas obligé de manger, mais si tu goûtes pas tu sauras jamais ce que tu rates. Mon fils n’est pas dingue de cinéma, mais il regarde quand même pas mal de films, avec moi souvent, et il est très ouvert (enfin pas toujours, parfois aussi juste par opposition père-fils mais là on sort du sujet :D ), mais je veux dire sur l’âge et l’origine des films. Il préfère Carpenter à Marvel. Il n’a plus d’à priori sur le noir et blanc. Au début oui, puis après 100 milles dollars au soleil, 12 hommes en colère et Psychose, c’est bon. On a vu récemment Le train de Frankenheimer, qu’il a trouvé en tous points supérieur au 1917 de Sam Mendès, alors qu’intuitivement on se dirait qu’un jeune penserait l’inverse. Il a adoré Robocop ou Terminator. Mais ne les a vu qu’une fois alors qu’ils sont a porté de main. N’a jamais vu Robocop 2. Pas plus tenté que ça. Vrai pour pleins d’autres films qui me/nous faisait tripper. Il farfouille rarement dans les 2000 DVD/BR dans mon bureau pour trouver un film à regarder, se fout complètement de la littérature ciné qui traine un peu partout dans la maison à l’âge auquel je me suis abonné à Mad avec l’argent reçu à Noël. C’est comme ça, les goûts et les couleurs... mais pour en revenir au sujet eh bien je dirais qu’il ne pense que du bien des vieux films fantastiques malgré tout ! Et ça ça me fait plaisir. Il a kiffé The Thing, Poltergeist ou Alien ou Ghosts of mars. Ça l’empêche pas d’adorer les derniers Ça ou Strangers things, là où je suis plus réservé... et je constate que c’est pareil avec ses potes qui eux n’ont pas de parents cinéphiles et bouffent du Marvel et du Fast and Furious à la louche: chaque Halloween il fait une soirée films d’horreur avec ses copains à la maison, qui d’ailleurs attendent toujours avec impatience ce que je vais leur mettre dans le lecteur : Evil Dead, House, Vampire vous avez dit vampire, Prince des ténèbres, Jeeper Creepers etc... eh bien croyez moi ça marche. Il faut leur expliquer en préambule que l’énergie déployée, le délire, l’ambiance etc sont plus important que l’imperfection d’un SFX vintage, qu’un truc en latex même s’il sent le latex est tangible, qu’on sent qu’il est filmé en live et que donc c’est plus authentique quelque part, et ça marche. Les jeunes ont parfois aussi ras le bol du 100% CGI. Avec mon fils il y a peu on a enchaîné Tora Tora Tora !!! et Midway d’Emmerich, histoire de se confronter à 2 visions d’un même conflit avec 50 ans d’écart . Bon Tora c’était quand même trop long et chiant ( :D ), mais moi comme lui on a 100 fois plus préféré les scènes de guerre en dur (réel + maquettes) que l’atroce bouillie numérique de Midway qu’on a stoppé au bout de 30 minutes.

Bref, la cinéphile ça s’éduque, après ça devient une passion ou pas, mais l’attrait pour les BONS films prédomine, sans a priori d’âge j’en suis persuadé. Et les vieux films de SF sont toujours appréciés par les jeunes, j’en suis persuadé aussi. Maintenant tout l’enjeu est de les amener avec pédagogie vers leur découverte. C’est ce point qui n’est pas gagné.

PS: pour la BD en revanche, j’en ai un peu plus d’un millier... et là rien à faire, il s’en fout COMPLET ! :cry:
(comme quoi c’est pas si simple...)
Dernière modification par Cosmodog le ven. déc. 25, 2020 4:28 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
fiend41
Messages : 2280
Inscription : sam. mai 01, 2010 7:07 pm

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par fiend41 » ven. déc. 25, 2020 3:13 pm

pour LDVELH faudrait connaitre les stats d'enthousiasme ou pas sur l'épisode spécial de Black mirror...

on le dira jamais assez, énormèment d'anciennes oeuvres restent inaccessibles (et même en France, faut pas remonter loin, j'ai facile une 60aine de films 80's d'envie de découvrir que je ne trouve pas !)

globalement faut des furieux à tout âge qui veulent faire leurs rebelles et se démarquer des moutons de panurge, et là où les pros sont malins c'est de les embobiner tout en rendant ça accessible à tous mais faire croire qu'ils choyés et uniques..enfin bcp de domaines tendent vers le .. Battle royale désormais..

Avatar de l’utilisateur
gnome
Messages : 860
Inscription : lun. févr. 07, 2005 12:33 pm

Re: Que pensent les jeunes des vieux films fantastiques ?

Message par gnome » ven. déc. 25, 2020 3:50 pm

Cosmodog a écrit :
ven. déc. 25, 2020 1:52 pm
Il farfouille rarement dans les 2000 DVD/BR dans mon bureau pour trouver un film à regarder, se fout complètement de la littérature ciné qui traine un peu partout dans la maison à l’âge auquel je me suis abonné à Mad avec l’argent reçu à Noël. C’est comme ça, les goûts et les couleurs...
J'ai la collection des Ecran fantastique depuis la sortie de Rambo II, plein de Mad Movies (même si là il y a des gaps), des chiées de bouquins ciné en tous genre. J'ai forgé ma curiosité en feuilletant ces bouquins et ces revues. Comme Arioch, j'ai fantasmé devant la photo de la petite rousse à la tête éclatée de L'Au delà qui était parue dans l'écran ou devant le monstre de Rawhead Rex. Encore maintenant, je me replonge régulièrement dans mes anciennes revues au gré des visionnages. Mon fils n'a jamais ouvert un de mes livres. Il n'a lu des articles que quand le les lui ai montrés. Ils ne sont plus dans ce trip là non plus. Par contre, il suit des youtubeurs cinéphiles (le fossoyeur, panda...) et du coup me parle de films. Et là, je lui dit : "je l'ai en haut, sur l'étagère, on regarde quand tu veux... ":mrgreen:
Parfois, c'est lui qui me fait découvrir des trucs.
"Que sert-il à un homme de gagner le monde s'il perd son âme?"
Marc 8:36

Répondre