Nouveau cas de plagiat dans L'Ecran Fantastique?

Infos et annonces sur les Magazines / Fanzines

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
MightyMcT
Messages : 121
Inscription : sam. mai 01, 2004 10:22 pm
Localisation : Là où les braves vivent à jamais...
Contact :

Nouveau cas de plagiat dans L'Ecran Fantastique?

Message par MightyMcT » sam. juin 29, 2013 7:04 pm

Grosse impression de déjà vu, ou plutôt de "déjà lu", en feuilletant - dans L'Ecran Fantastique du mois de juin - le dossier rétrospectif consacré à la saga Star Trek (dossier par ailleurs unaniment salué par de nombreux lecteurs sur la page Facebook de la revue... :roll:).

A titre d'exemple, les extraits suivants, en français, correspondent à l'article "Les voyages du premier Enterprise" signé (?) Pierre-Eric Salard (L'Ecran Fantastique n°343, juin 2013, pp.110-111).

Ceux en anglais sont issus d'un autre article, paru, lui, en septembre 2002, dans la revue américaine Star Trek The Magazine (vol. 3, #5).



Le producteur se lance dans l'aventure en visionnant l'intégralité des épisodes de la série originale.
:arrow: Bennett watched all original Star Trek episodes in preparation for his task.

Son objectif : renouer avec l'essence de ce qui faisait le succès du feuilleton.
:arrow: the sequel would have to capture the essential heart of the show

En regardant le deuxième épisode de la première saison, Space Seed, Harve Bennett comprend qu'il a mis le doigt sur le personnage [de méchant] idéal : Khan (...) La performance de l'acteur mexicain Ricardo Montalban (...) séduit Harve Bennett
:arrow: When he saw Space Seed, Bennett was struck by Ricardo Montalban's performance as Khan and decided that he would make the perfect villain for the film.

Dans la première version du scénario de Star Trek 2, The War of the Generations, écrit en novembre 1980 par Harve Bennett...
:arrow: In November 1980, Bennett wrote his first treatment called Star Trek 2, The War of the Generations

...James T. Kirk retrouve l'une de ses anciennes amours et apprend qu'il possède un fils ! Qui se trouve être l'un des leaders d'une rébellion
:arrow: he saves a woman he was once in love with and learns that their son - whom he never knew had been born - is one of the leaders of the rebellion

Kirk finit par découvrir que Khan tire, dans l'ombre, les ficelles
:arrow: before we learn that Khan is truly the mastermind behind the uprising

Père et fils combattront ensemble le tyran
:arrow: Kirk joins forces with his son to fight Khan

avant que le rejeton ne rejoigne l'équipage de l'USS Enterprise
:arrow: the film ends with Kirk's son joining the crew of the Enterprise

Malgré les nombreuses réécritures du script, un élément, en particulier, est conservé : la découverte d'un fils inconnu.
:arrow: In the drafts that followed, Kirk was consistently confronted with a son he knew little about.

Harve Bennett finit par faire appel au scénariste Jack B. Sowards
:arrow: Bennett (...) hired Jack B. Sowards

Spock, quant à lui, est absent
:arrow: Bennet's original treatment make no mention of Spock

Alors que Leonard Nimoy ne souhaitait pas participer à Star Trek 2...
:arrow: since Leonard Nimoy had made it clear that he was not keen to make a second Star Trek film

...Jack B. Sowards le convainc de retrouver le rôle de Spock en faisant mourir le Vulcain dans le premier acte !
:arrow: Sowards thought he had a way of persuading Nimoy to return - he suggested that (...) Spock would die a little more than a third into the story.

Le comédien ne peut décemment pas refuser l'opportunité d'interpréter une scène aussi dramatique
:arrow: The opportunity to play his death scene was too good for Nimoy to pass up

Dans les versions suivantes du script, la mort de Spock sera conservée ; elle deviendra, à terme, la tragique conclusion du long-métrage.
:arrow: From this point on, all the scripts featured Spock's death, although his position in the film would inevitably be pushed toward the dramatic conclusion.

Mais Jack B. sowards dispose de délais sévères : les scénaristes de l'industrie hollywoodienne entreront en grève en avril 1981.
:arrow: Sowards had only a few months to write a full script before a writers' strike was called in April 1981.

Deux mois avant l'échéance fatidique, la première version de son script est terminée.
:arrow: By late February, he had produced a first draft

Le Système Omega, une arme extrêmement puissante et créée par la fédération (...) y est introduit
:arrow: The script introduced the idea that the Federation was preparing to test a terrible weapon known as the Omega System

Khan y prend le contrôle du dispositif
:arrow: Khan took control (...) of Project Omega

Mais le directeur artistique Michael Minor s'insurge : (...) de cette remarque naît (...) un système permettant la terraformation
:arrow: art director Michael Minor (...) suggested turning it into a terraforming device

Harve Bennett souhaite toutefois améliorer le récit, qui n'est pas, selon lui, assez épique pour un projet de cette envergure
:arrow: Bennett and Sallin were not satisfied. To their minds, the script wdid not have the epic sweep needed for a major film.

Samuel A. Peeples, qui avait écrit le second pilote de la série originale, est recruté
:arrow: So they called upon Samuel A. Peeples, who had written the original series episode "Where No Man Has Gone Before"

Son scénario se débarrasse de Khan ;
:arrow: His script entirely omitted the character of Khan...

le tyran est remplacé par deux extraterrestres issus d'une autre dimension
:arrow: ...and replaced him with two powerful aliens (...), who had been exiled from another dimension

Les producteurs Harve Bennett et Robert Sallin comprennent rapidement que cette histoire ne fonctionne pas. "J'étais très préoccupé", se souvient Robert Sallin. "Cela partait dans tous les sens."
:arrow: By the time the final Peeples draft arrived, Bennett and Sallin knew they could not film it. "We were off in some weird directions and I was really very concerned," said Sallin.

Meyer (...) invite donc les producteurs à le rejoindre, chez lui, en apportant toutes les versions du scénario
:arrow: Meyer (...) called Bennett and told him and Bob Sallin to come up to his house with all different drafts of the script.

Les trois hommes sélectionnent leurs passages favoris, que Nicholas Meyer s'attelle ensuite à compiler dans un même récit.
:arrow: The three of them made a list of all the things from all the different drafts that they wanted to end up in the final film, then Meyer set out to compile a screenplay that incorporated all those things.

"Je n'avais qu'une notion très nébuleuse de ce qu'était Star Trek, parce que je n'avais pas vraiment regardé la série à la télévision. Je me suis finalement accroché à l'idée que les aventures du Capitaine Kirk et ses amis étaient l'équivalent comique d'une série de romans que j'avais adoré quand j'étais petit, la saga du Capitaine Horatio Hornblower de C.S. Forrester."
:arrow: "I had the haziest notion of what Star Trek was, because I didn’t really watch the show on television. I finally latched on to the idea that Captain Kirk and friends were really an outer space version of novels that I had loved as a kid, by C.S. Forrester, called Captain Horatio Hornblower."

etc, etc...

Pas glop, pas glop ! )8
.
Image

Répondre