Pale rider - Clint Eastwood (1985)

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 2966
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Pale rider - Clint Eastwood (1985)

Message par Machet » mer. oct. 03, 2007 5:11 pm

Revu le dvd hier soir.
Que dire... c'est probablement le meilleur film de son auteur.
Clint Eastwood incarne un pasteur, du moins en apparence, qui vient sauver une communauté de mineurs indépendants, tiraillée par un business man et un shérif corrompus.
Eastwood arrive tel le messie, appelée par la prière de la jeune Mélanie (en vf). Le film lorgne ainsi avec le fantastique et le religieux. Dans un montage parallèle et une succession de fondus enchainés, on passe des montagnes à l'arrivée d'Eastwood, qui audelà de sa vengeance personnelle - il a visiblement une dent (et quelques balles dans le dos) contre le shérif - viendra soutenir et encourager la communauté à s'unir dans l'adversité et à rester digne. Eastwood donne le LA, et solde son compte. La dernière séquence rappelle RAMBO, les sbires du shérif se font décimer un à un par un fantôme. Un peu comme si Eastwood ressuscitait (le western) une dernière fois pour aider ces pauvres gens perdus.
Le film est au carrefour du western classique et spaghetti. Eastwood EST le maillon qui relie ces deux styles.

Image
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Message par Manolito » jeu. janv. 03, 2008 1:15 pm

Pas le meilleur eastwood pour moi, mais j'en ai quand même un assez bon souvenir, celui d'un western classique solide, d'une histoire de vengeance bien traitée, mais manquant un peu de piquant et d'originalité pour marquer plus que cela. Mais je l'ai vu il y a TRES longtemps...

Avatar de l’utilisateur
Abyssanctum
Messages : 345
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:02 pm
Localisation : Dublin

Message par Abyssanctum » jeu. janv. 03, 2008 10:25 pm

D'accord avec Manolito sur le manque de piquant, je dirais meme que c'est bien gnan gnan par moment, et que ca donne limite dans le genre film pour enfants.
Il n'y a pas l'humour ou la frenesie d'un spaghetti, mais restent de tres bons acteurs et un cadre permettant de superbes paysages.
Vraiment un bon moment a passer mais plutot fade.
Toi, tu creuses

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12421
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Message par Dragonball » jeu. janv. 03, 2008 11:18 pm

J'aime aussi beaucoup ce film et en effet, je lui trouve également une sorte de pureté.

D'ailleurs, "Pale rider" peut se traduire par "Le cavalier pieux".

Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 2966
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Message par Machet » sam. janv. 05, 2008 9:21 am

Abyssanctum a écrit :Il n'y a pas l'humour ou la frenesie d'un spaghetti
Eastwood n'a pas du tout envie de rire - ou de sourire * - avec ce sujet très social. Le film se veut solennel et carré. Il y a une colère sourde sous-jacente, qui ne demande qu'à exploser. Et ça se comprend.
Manolito, tu DOIS revoir ce film, tu y trouveras sûrement le piquant qui a dû se perdre dans les méandres de tes souvenirs.
Manara, serait-ce petit ange de Sydney Penny ? Ça m'en a tout l'air, mais des fois, selon les photos, certains visages se confondent.

* mais le coup de pioche dans les burnes est tout de même une parenthèse assez mordante.
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20922
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: pale rider - clint eastwood (1985)

Message par Manolito » sam. févr. 06, 2016 11:55 am

Revu... et plutôt à la baisse. L'argument est archi-rabattu - on peut même parler d'un remake de "L'homme des vallées perdues" ; Eastwood y rajoute une couche de spiritualité crépusculaire déjà exploitée dans "L'homme des hautes plaines". Et surtout nous saoule avec des intrigues sentimentales (deux femmes tombent instantanément amoureuses de son personnage dès qu'il apparaît) qui ralentissent le film et flirtent avec la niaiserie. Le questionnement sur la violence est limité (faut pas faire chier Clint et ses amis, sinon il pète la gueule à tout le monde) et finalement un bon gunfight règle tous les problèmes. Le propos social... Mouais, on est là encore dans du western très classique, petits pionniers contre grosse fortune, mais ce n'est pas "La porte du Paradis" non plus... On apprécie surtout une belle mise en image, avec de superbes plans de montages hivernales, un très bel emploi du scope, des scènes qui marchent bien. Mais je trouve qu'on est très loin d'un "Josey Wales" ou d'un "Impitoyable". On retrouve souvent la noblesse visuel du western hollywoodien. Un Eastwood beau, mais un brin routinier. Avec des vedettes aujourd'hui disparus : Richard Kiel, Chris Penn, Billy Drago... Clint nous enterrera tous !

Vu sur TCM replay.

Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 2966
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Re: Pale rider - Clint Eastwood (1985)

Message par Machet » dim. août 04, 2019 6:11 pm

Ouaip, avec les années, je rejoins Manolito. Je l'ai revu récemment, le film reste solide à tous niveaux (excepté un problème de raccord neige lors des scènes se situant à la ville, mais bref). Pour avoir revu "L'homme des hautes plaines" et "Josey Wales" il y a peu, je les préfère finalement à ce "Pale Rider" pour leur aspect plus ouvert, étonnant, moins "fabriqué". Là où "Pale Rider" est bien plus sous contrôle et sur des rails. Reste un beau western, parfaitement calibré et jouissif. Mais en vieillissant, je trouve sa "perfection" moins intéressante.
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Répondre