Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team, Karen, savoy1, DeVilDead Team

Répondre
dario carpenter
Messages : 5695
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par dario carpenter » ven. déc. 24, 2010 12:01 pm

C'est sorti Mercredi sur une petite centaine de copies,entre deux pâtisseries de Noël...kikavu?

Image

dario carpenter
Messages : 5695
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : Haute Normandie et parfois Ile de France!
Contact :

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par dario carpenter » dim. janv. 02, 2011 7:46 pm

Peu convaincu pour ma part,un thriller qui oscille entre ennui persistant (1h55,c'est bien trop long) et déjà vu,malgré une actrice qui s'en sort pas trop mal et un visuel appliqué...on comprend un peu mieux le bide en France :D
Vu dans la merveilleuse salle 4 du Grand Forum à Louviers. :)

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par Superwonderscope » lun. janv. 03, 2011 1:35 pm

en effet, 22 000 entrées sur 102 salles, ça fait une moyenne palichone de 220 entrées par copie et quand on sait que près de 40% des entrées ont été effectuées sur la quinzaine de salles parisiennes, faites le calcul pour le reste...
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Sutter Cane
Messages : 687
Inscription : ven. juin 18, 2004 10:29 pm

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par Sutter Cane » mar. janv. 04, 2011 8:22 pm

Vu dans la salle 1 de l'UGC Orient express : ouf, ils ont enfin décidé de changer de projecteur pour passer au numérique. Sur le coup, j'ai eu un petit coup de cafard en me disant que dans 10 ans, tous les projecteurs seront numériques :(

Mais bon, il faut reconnaître que la projection était de qualité et de grande clarté (et nette aussi ).

Et le film ? Ben : encore un film qui montre la supériorité des hispaniques dans le domaine du genre dans les années 2000.

La bande annonce m'avait moyennement séduit mais c'est surtout les quelques critiques (dont Mad) emballées et qui pointaient des points communs entre ce film et le giallo qui m'ont rendu impatient.

Effectivement, on peut dire qu'il y a bel et bien un terreau giallesque pour ce film. Par exemple les yeux et le regard sont au centre de l'intrigue : on y voit ou pas les choses, on ne doit pas voir, on doit faire croire qu'on ne voit pas, on se prend des trucs dans les yeux, on perd la vue, on la retrouve etc...), sans oublier quelques éléments du type "tueur ganté de cuir noir", "lumière expressioniste" etc...

Dans le genre, on pense bien sûr à Jennifer 8, Blink ainsi qu'à Témoin muet... mais avec un petit truc en plus, je trouve.

Le film est bien plus qu'un exercice de style et navigue entre plusieurs genre en fait : film de fantôme, thriller, drame... L'intrigue est centrée autour du personnage de la talentueuse et très belle Belén Rueda et multiplie les rebondissements et les retournements de situation. Sur ce point, on n'est clairement pas dans un film ultra réaliste mais plutôt poétique (en atteste le joli final). Et ça marche TRES bien. Il y a de bonnes séquences de suspens.

Mais c'est vrai aussi que le film a tout de même quelques petites longueurs, dû en partie au fait que les scénaristes ne veulent laisser aucune piste de coté (ce qui pourra paraître un peu too much pour certains je pense) mais j'ai trouvé que ça apportait de la richesse au récit.

Niveau mise en scène : râââ, je suis absolument fan de ce type de découpage où un plan = une idée. Quelque chose me dit qu'on va entendre à nouveau parler de Guillem Morales...

comte vonkrolock
Messages : 10156
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par comte vonkrolock » lun. mai 09, 2011 6:20 pm

Très bon pour ma part je suis sur une bonne série après Dream Home. J'ai enquiller directement hier soir sur se Los Ojos de Julia qui fait immédiatement penser aux plus belle heures du cinéma de De Palma, Argento... Sa touche au sublime de par sa mise en scène très soigné, l'ambiance qui joue beaucoup sur les ombres (merci Sutter Cane). Un très beau film et encore une fois un bon choix de production de Guillermo Del Toro.

Seul défauts sa durée près de 2H qui aurait pu être largement raccourcie vu le nombre de sous-intrigue. Mais bon on a l'impression que le réalisateur la eux sont Director's Cut :D

Vu sur le BR éditer par Universal, image et son HD de très haut volé, des noirs profonds qui aide a une bonne perception dans les scènes les plus sombres.

Image
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 12900
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par MadXav » mar. mai 17, 2011 10:46 am

Dessin et sketching liés au cinéma, au voyage, etc. :
Image

Avatar de l’utilisateur
Plisken
Messages : 2794
Inscription : dim. mai 02, 2004 6:27 pm
Localisation : http://perdu.com/

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par Plisken » ven. juin 03, 2011 7:26 am

Trop long, surjoué et histoire déjà vue... forcément je suis déçu, j'en attendais largement mieux :|
Image

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 21086
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par Manolito » ven. août 05, 2011 10:19 am

La promo ayant beaucoup jouée la parenté avec "L'orphelinat", je craignais une énième histoire barbante de vielle bâtisse hantée par des enfants malades/orphelins/maltraités... Mais en fait pas du tout, "Les yeux de Julia" est effectivement un thriller horrifique manipulateur, avec un peu de Hitchcock et effectivement pas mal de souvenirs du Giallo. Avec de bons acteurs, une mise en scène soignée... Mais, effectivement, c'est trop long, avec trop d'incartades pas très utiles dans la narration. Intéressant quand même...

Vu sur le bluray français Universal chroniqué sur le site, disque de bonne tenue, avec juste quelques plans ponctuels posant des soucis de compression...

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 20569
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par Superwonderscope » lun. févr. 27, 2012 8:42 am

Trop long, en effet... 1e partie la plus intéressante avec la construction du suspense. Des que l'on connait l'identité de l'agresseur, c'est plus mécanique et on attend patiemment la fin. Ça reprend des thèmes qui remontent À Gaslight et comme dit ci-dessus, un chemin a la Giallo. L'obsession de l'oeil, comme chez Argento, entre autres.
Scénario complexifié à outrance qui aboutit à des twists again and again inutiles, jusqu'à repiquer (encore!) le final de Seule dans la nuit.
Joliment élaboré mais peu original au final. Dommage, la première heure m'avait bien accroché.
BD français de bonne facture, indeed. Rien a ajouter à ce qui a déjà été dit...
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

japi
Messages : 365
Inscription : mer. mai 25, 2005 4:18 pm

Re: Les yeux de Julia (Guillem Morales,2010)

Message par japi » ven. mars 30, 2018 10:38 pm

Encore un film découvert avec retard, et j'ai beaucoup aimé.
La réalisation s'avère classique et soignée, l'intrigue très intéressante. L' interprétation globale est satisfaisante, en particulier de l' excellente l'actrice principale Belén Rueda.
Un thriller vraiment prenant, une thématique forte (la vision), avec des moments d'épouvante mais aussi des scènes plus sensibles, le tout dans une belle harmonie. Un film très bien conçu, peut être un peu trop long si j'avais un petit reproche à formuler.

Blu ray bon mais hélas pauvre en suppléments.

Répondre